Google : une plainte pour position dominante appuyée par 400 éditeurs européens

Le par  |  6 commentaire(s) Source : BFMTV
Google-Search-iOS

Après une décision de la Cour de justice de l'Union européenne visant Google et la notion de droit à l'oubli, le géant du Web devra affronter une nouvelle plainte, celle portée par plus de 400 éditeurs européens qui critiquent la situation d'abus de position dominante.

Aujourd'hui se tient la conférence de l'OIP ( Open Internet Project ) à Paris avec pour thème central celui de la neutralité des moteurs de recherche ( en filigrane, la question de la neutralité du Net en général). Une occasion unique saisie par un collectif de 400 éditeurs européens venus annoncer leur volonté de déposer une plainte collective à l'encontre de Google pour abus de position dominante.

google recherche hotel Google est régulièrement attaqué sur ce point, tant l'influence de la marque est imposante sur le Net et l'ensemble des acteurs de ce dernier, mais cette fois, la coalition est d'envergure, et ce sera à la commission européenne de juger l'affaire.

Qu'ils soient éditeurs de presses en ligne, e-commerçants, voyagistes, tous reprochent ainsi à Google de truquer les résultats de recherche dans le seul but de mettre en avant ses propres services.

La situation n'est pas véritablement nouvelle, et Bruxelles étudie le cas depuis plusieurs années déjà. Et les exemples sont relativement simples à mettre en avant : lorsque l'on effectue une recherche sur le moteur de Google, c'est avant tout la sélection de la marque qui est mise en avant dans le haut des recherches. Des mises en avant qui n'ont rien à voir avec la pertinence des recherches, mais avec des partenariats financiers réalisés antre les établissements et Google.

Le groupe de plaignant est majoritairement porté par la France et l'Allemagne, qui portera plainte officiellement aujourd'hui devant la commission européenne, stipulant ainsi un abus de position dominante relevant du fait que Google privilégie ses propres services tout en reléguant la concurrence au second plan dans les SERP.

Pour le porte-parole de l'OIP : " Google, moteur de recherche en situation de monopole, géant de l'Internet, manipule les résultats de recherche afin de promouvoir ses propres services et dégrader ceux de ses concurrents.". Il s'agit d'une atteinte flagrante à la neutralité du Net.

En réponse aux précédentes plaintes, Google avait déjà annoncé s'engager à changer son fonctionnement pour limiter les manipulations qui lui sont reprochées, des actions insuffisantes pour les acteurs du Web à ce jour, d'autant que Bruxelles avait déjà partiellement accepté les concessions faites par Google.

Notons que l'OIP vient de mettre en ligne son site Internet, consultable à cette adresse, un résumé de la plainte déposée par Google étant disponible ici.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1743062
Ça me ferait tellement rire que Google décide un jour de retirer tous ses services d'Europe par ras le bol de la cour de justice Européenne et de toutes ses plaintes. Vous imaginez ? Disparition de Gmail, de Youtube, de la régie publicitaire Google Adsense, du moteur de recherche, etc... Bon bien sûr ça ne peut pas arriver, manque à gagner qui serait énorme.

Enfin, j'ai hâte de voir la suite des événements.
Le #1743122
Les 400 éditeurs ont intérêt à avoir les reins solides ..... parce que, bousculer "l'empire" Google, et tout ce que cela représente sur le web, ils ont du boulot en perspective !
Google fort de sa position et sa notoriété sur le web, ne se laissera pas chavirer comme ça ....
Google c'est un peu le roi sur Internet, les autres ne sont que des sujets ....
ça plait ou ça plait pas, c'est pourtant la réalité .....
Le #1743242
Heloisa a écrit :

Ça me ferait tellement rire que Google décide un jour de retirer tous ses services d'Europe par ras le bol de la cour de justice Européenne et de toutes ses plaintes. Vous imaginez ? Disparition de Gmail, de Youtube, de la régie publicitaire Google Adsense, du moteur de recherche, etc... Bon bien sûr ça ne peut pas arriver, manque à gagner qui serait énorme.

Enfin, j'ai hâte de voir la suite des événements.


Moi je dirais, bon débarras (et de mon côté je verrais même pas la différence, en dehors de moins d'alertes dans Ghostery...)
Le #1743292
mdr
plus de Gmail = rien à faire
plus de Youtube = rien à faire
plus d'Adsense = le bonheur
et les moteurs il y en a d'autres
Bref bye bye Google
Le #1743342
Dans ce genre de situation, il ne faut pas penser qu'à sa gueule hein. C'est bien beau de dire que la disparition de Google ne changera pas votre vie mais c'est faux, vous n'en avez tout simplement pas conscience.

La régie publicitaire de Google fait vivre des milliers de sites européens, dont probablement generation-nt. Youtube fait également vivre des centaines et des centaines de personnes (youtubers). Sans compter les salariés de toutes les starts-up rachetées et financées par le géant.

Ce message n'est pas un message pro-google, c'est juste que parfois il faut voir un peu plus loin que le bout de son nez . D'ailleurs, si un jour une décision telle que celle-ci serait prise, elle serait sans doute suivie par d'autres entreprises :s

Bon après, ça n'arrivera jamais. Dommage, ça aurait été du sport !
Le #1743592
Heloisa a écrit :

Dans ce genre de situation, il ne faut pas penser qu'à sa gueule hein. C'est bien beau de dire que la disparition de Google ne changera pas votre vie mais c'est faux, vous n'en avez tout simplement pas conscience.

La régie publicitaire de Google fait vivre des milliers de sites européens, dont probablement generation-nt. Youtube fait également vivre des centaines et des centaines de personnes (youtubers). Sans compter les salariés de toutes les starts-up rachetées et financées par le géant.

Ce message n'est pas un message pro-google, c'est juste que parfois il faut voir un peu plus loin que le bout de son nez . D'ailleurs, si un jour une décision telle que celle-ci serait prise, elle serait sans doute suivie par d'autres entreprises :s

Bon après, ça n'arrivera jamais. Dommage, ça aurait été du sport !


la nature ayant horreur du vide, d autres prendront sa place, vimeo et dailymotion pour la video, duckduckgo et yahoo pour les moteurs de recherches, une plateforme quelconque pour adsense, etc....

et des tas de start up prendront les niches devenues disponibles par une disparition eventuelle.

ca n est pas parce que google domine qu il n est pas remplacable.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]