Google améliore la traduction automatique de documents

Le par  |  0 commentaire(s)
Google logo

Selon les propos rapportés par l'agence de presse Reuters, Google souhaiterait améliorer son approche de la traduction, qui se résume à une méthode automatique statistique, et qui se passe du recours aux traditionnels experts en linguistique qui adaptent à l'informatique les règles grammaticales et les dictionnaires.

Google logoSelon les propos rapportés par l'agence de presse Reuters, Google souhaiterait améliorer son approche de la traduction, qui se résume à une méthode automatique statistique, et qui se passe du recours aux traditionnels experts en linguistique qui adaptent à l'informatique les règles grammaticales et les dictionnaires.


Google translation
Les chercheurs de Google comptent donc compiler des documents déjà traduits par l'homme dans au moins deux langues et utiliser ensuite les possibilités techniques développées par nos machines afin d'en extraire des trames en vue de futures traductions.

Le responsable du projet chez Google, Franz Och, allemand d'origine, explique que bien que le résultat ne soit pas parfait, il est meilleur que les traductions automatiques actuelles.

" Lorsqu'une traduction arabe-anglais est présentée à des personnes travaillant dans le domaine de la traduction automatique depuis longtemps, elle disent que c'est impressionnant, que c'est un progrès majeur ", dit Och.

" Des personnes qui n'ont jamais vu ce que la traduction automatique donne peuvent lire une phrase et relever une première erreur à la 5ème ligne ", ajoute-t-il. Il raconte qu'il a fait l'expérience avec des traductions arabe-anglais et russe-anglais auprès de personnes dont c'est la langue maternelle pour un résultat jugé digeste, ou compréhensible, bien qu'encore un peu bizarre.


Man Machine Interface
Franz Och, qui parle allemand, anglais et un peu italien, explique sa méthode de fonctionnement et déclare alimenter un ordinateur de centaines de millions de mots provenant de textes en parallèle (c'est-à-dire dans deux langues), certains issus notamment des Nations Unies ou de la Commission Européenne.

Mais, malheureusement, les langues pour lesquelles il n'y a pas un volume considérable de documents traduits, comme c'est le cas pour les langues d'Afrique, rencontrent plus de problèmes, selon Och.

" Plus il y a de données à introduire dans le système, meilleur est le résultat ", explique-t-il, en disant espérer voir son programme, qui applique une analyse statistique, éviter certains faux-pas diplomatiques grâce à la quantité de traductions identiques fournies, réduisant la probabilité d'un résultat consensuel.

Vous pouvez actuellement consulter et utiliser l'outil de traduction automatique Google pour vos besoins en langues arabe, chinoise, russe et anglaise directement sur ce site. Notez que d'autres modules, non propriétaires ceux-là, permettent de traduire depuis ou vers l'allemand ainsi que d'autres langues.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]