Voiture autonome : avec Google, il sera possible de reprendre le volant

Le par  |  7 commentaire(s) Source : Wall Street Journal.
google car

Non, l'essor des véhicules autonomes ne conduira pas à la disparition de la conduite manuelle, promet Sergey Brin, cofondateur de Google. Vous aurez même le choix entre les deux possibilités.

google carL'arrivée des voitures autonomes signe-t-elle la mort des amoureux de la conduite automobile qui n'auront plus d'autre choix que de se laisser transporter d'un point à un autre dans ce qui sera devenu une sorte d'extension du domicile où l'on pourra tout aussi bien se divertir que travailler grâce à ses connectivités ?

Ce scénario fait froid dans le dos des pilotes dans l'âme qui rêvent toujours de courbes et de kilomètres avalés...et sans doute plus largement des constructeurs automobiles dont l'argumentaire sur les qualités de conduite de leurs véhicules et le marketing veulent de faire croire que piloter un crossover pour aller chercher les enfants à l'école relève de la traversée d'une contrée sauvage.

Que restera-t-il du charme de la voiture si on ôte le plaisir de la conduite et que le véhicule se met à prendre les commandes pour suivre sagement mais sûrement l'itinéraire ? Pas de panique, suggère pourtant Sergey Brin, cofondateur de Google : les véhicules autonomes pourront aussi être conduits manuellement, et il sera possible de basculer entre pilotage manuel et autonome.

En cela, ils seront différents des prototypes dévoilés plus tôt dans l'année par le groupe de Mountain View et qui sont dépourvus de commandes (volant, pédales d'accélération et de frein...). Dans le même temps, Sergey Brin suggère que nous serons amenés de plus en plus à préférer un mode de conduite autonome qui sera plus sûr, le danger de la conduite venant essentiellement des comportements humains.

Lors d'un événement Google, le cofondateur a fait une apparition surprise, soulignant son influence dans la stratégie suivie par le groupe dans le domaine des véhicules connectés, relève ainsi le Wall Street Journal. Les véhicules autonomes de Google ont déjà parcouru 1,2 million de miles (1,93 million de kilomètres) mais il faudra encore sans doute quatre années avant de les voir débarquer sur les routes dans leur forme définitive.

Mais ce ne seront pas des véhicules purement conçus par Google, ce dernier s'intéressant avant tout à l'intelligence du véhicule. Le groupe cherche déjà les partenariats avec de grands constructeurs automobiles et plus qu'une voiture autonome, c'est un service cherche plutôt à diffuser le géant de Mountain View.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1861501
Et le jour ou il y a un carton ...

C'était pas moi qui conduisait c'était la caisse qui s'auto pilotait ...

Va prouver que le mec ment ....
Le #1861503
Je ne crois pas qu'une voiture a conduite automatique seulement sera autorisée a rouler sur nos routes, il faudra qu'il y ait un contrôle manuel possible.

Il reste encore bien des cas a voir, le cas est le suivant, la voiture automatique roule en bordure d'une falaise avec un seul homme âgé a bord, un semi-remorque circule dans la mauvaise voie avec un conducteur qui s'est endormi au volant a son bord, et un monospace (je crois que c'est le terme utilisé en Europe) avec une famille circule dans la bonne voie, que va faire la voiture automatisée, plonger vers le ravin infernal pour sauver la famille dans le monospace et tuer son unique passager, foncer vers le semi-remorque et risquer de tuer son conducteur où tenter une manoeuvre qui pourrais permettre a tout le monde de survivre mais que seulement 10-15% de chances de réussite... Tant que nos lois actuelles ne seront pas adaptées, ces belles voitures resteront du domaine de la science fiction.
Le #1861508
DeepBlueOcean a écrit :

Et le jour ou il y a un carton ...

C'était pas moi qui conduisait c'était la caisse qui s'auto pilotait ...

Va prouver que le mec ment ....


Mieux encore, les radars mobiles/fixes ne serviront plus à rien du tout x')
Le #1861526
@DeepBlueOcean @iFlo59
Je suppose que tout ça sera enregistré dans un journal de bord. On a l'heure exacte pour les radars et une voiture autonome sera en mesure de déterminer si elle était en mode manuel ou automatique lors d'une collision.
Le #1861555
Je vois pas l'intéret... Autant que ça soit 100% automatique.
Le #1861558
Je suppose qu'il y aura une sorte de boite noire. Il me semble qu'il y a déjà un truc du genre chez les routiers pour que les employeurs vérifient les trajets.
Le #1861574
Effectivement, il y a bien un système électronique qui permet de savoir qui ou quoi était au commandes, la vitesses, etc...

Pour le reste, TOUS les systèmes de voitures autonomes permettent de reprendre le contrôle en pressant la pédale de frein ou en tournant légèrement le volant.

Peugeot effectue depuis cet été des essais sur routes ouvertes à la circulation.Vous avez donc peut être déjà croisé une telle voiture.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]