WebP : Google s'attaque au PNG après le JPEG

Le par  |  7 commentaire(s)
WebP-PNG

Google annonce une amélioration de son format d'image ouvert WebP avec une nouvelle technologie de compression sans perte et le support de la transparence.

WebP-PNGL'ouverture du codec VP8 par Google a permis de donner naissance à WebM pour la vidéo mais aussi WebP. Ce format d'image a été lancé fin 2010 en tirant parti de la technologie de compression de VP8. Il est actuellement supporté nativement par les navigateurs Google Chrome et Opera.

Google poursuit le travail sur WebP et vient d'annoncer des améliorations qui le posent aussi en alternative au PNG. Jusqu'à présent, WebP faisait surtout figure avec sa compression avec perte de possible remplaçant du JPEG sur le Web.

Des ingénieurs de l'équipe WebP ont ajouté un nouveau mode afin de compresser les images sans perte, ainsi que la prise en charge de la transparence ( couche alpha ; non gérée par JPEG ).

Ils expliquent qu'avec le mode sans perte, ils ont obtenu des fichiers dont la taille a été réduite de 45 % en moyenne par rapport à leurs équivalents PNG trouvés sur la Toile, et une réduction de 28 % si les fichiers PNG ont été recompressés avec pngcrush et pngout. " Des images plus petites sur la page signifie des pages qui se chargent plus vite ".

Le mode de transparence WebP alpha est quant à lui présenté comme plus efficace : " la compression sans perte du canal alpha ajoute seulement 22 % d'octets par rapport à l'encodage WebP avec perte ( qualité 90 ) ".

Des exemples sont donnés sur cette page. Les améliorations sont encore à finaliser. Quant au devenir de WebP, il dépendra surtout de l'adoption par les éditeurs de logiciels de traitement d'image. Même si des plugins existent, l'engouement n'est pas véritablement perceptible pour le moment.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Anonyme
Le #862301
"Même si des plugins existent, l'engouement n'est pas véritablement perceptible pour le moment."
=>Une fois le truc intégré dans la plupart des navigateurs, ça devrait aller vite... autant pour JPEG2000 ou encore x264 on comprend que les problèmes de brevets et autres royalties soient un frein, autant si WebP est clean, ya pas de raisons de pas foncer.
Le #862311
Super !

Maintenant, ce qui serait bien serait que le WebP puisse remplacer les fichiers ".mpo" (fichier qui contient deux images pour la 3D). Et aussi que le WebP puisse remplacer les GIF animés.
Le #862381
Le truc toujours aussi aberrant c'est qu'on montre une image WebP enregistrée au format PNG... Donc une image PNG au final...
Exemple sur la page Google :
http://code.google.com/intl/fr/speed/webp/gallery_alpha_ll/2_webp_a.png
66ko (montré à 17ko sur la page de preview)
http://code.google.com/intl/fr/speed/webp/gallery_alpha_ll/2.png
41ko (même taille sur la page de preview).

Conclusion celle supposé être la version WebP pèse 50% de plus que la version supposée PNG lorsqu'elle est reconverti en PNG.
Et visuellement, il faudra me montrer les vraies différences...

Vive la démonstration !

C'est comme à l'époque des DVD quand on faisait la pub pour un film sur DVD enregistré sur une K7... Faudra m'expliquer comment voir un film en qualité DVD s'il est enregistré sur une K7...
Le #862461
- la première image est l'original en png (sans perte),
- la seconde est un png de 41ko (sans perte) qui représente un webp lossless (27ko sans perte lui aussi dans ce format),
- la troisième est un png qui pèse 65ko et qui représente une copie sans perte d'un document avec perte (le fameux webp lossy qui lui pèse 17ko dans son format).

Les formats présentés sont en png pour être compatibles avec tous nos navigateurs, pas pour comparer la taille d'un png copie d'un format lossy.
Ta conclusion est donc fausse.

Pour ce qui est visuel, je vois une très légère perte dans le lossy, pour du web c'est pas un soucis, pour les (retouches) photos le lossless est préférable.
Le #862491
pas totalement d'accord avec la phrase suivante :
" Des images plus petites sur la page signifie des pages qui se chargent plus vite ".

Dans un sens, oui... mais l'idéal reste quand même d'avoir un minimum d'image, car le temps de connexion au serveur web est généralement plus long que le temps de téléchargement de l'image (avec des connexion dépassant les 10 mega à l'heure actuelle, ça me fait rire de penser que 50 - 100ko jouent une réel différence...

Un site avec 10 images, pour un poids total de 1 mo, restera plus long qu'un site avec une seul image pour un poids total qui en sera d'office réduit.

Pareil dans le reste du code, si je fais appel à 10 fichiers de style .css au lieu de regrouper, la page en sera encore plus ralentie...
Info : google prends aussi ça en compte dans le classement des sites web <img src="/img/emo/smile.gif" alt="" />
Le #862721
l'ideal serait un format reprenant la capacité de compression du jpeg 2000, intégrant le canal alpha du png, supportant les calques d'animation du gif, et fonctionnant sur l'ensemble des browsers.
Bref cela n'est pas près d'arriver...
Anonyme
Le #862801
@Remic: personnellement je suis plus intéressé par le lossless. Mais sinon faudrait comparer WebP lossy au JPEG2000. De mémoire JPEG2000 faisait 50% plus compressé que JPEG, que fait WebP en lossy?
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]