Street View et WiFi : la CNIL annonce un contrôle de Google

Le par  |  7 commentaire(s)
Google_Car_Paris

Les explications de Google pour la collecte par erreur de données WiFi relatives au contenu des communications ne semblent pas convaincre. La CNIL annonce engager un contrôle de Google.

Google_Car_ParisL'affaire d'abord dévoilée par la pugnacité du commissaire allemand à la protection des données continue de faire des vagues. Alors que Street View a déjà bien du mal à se lancer en Allemagne, Google a concédé ne pas procéder uniquement via ses Google cars à des prises de vues photographiques.

Ces voitures équipées d'une antenne radio ont aussi procédé lors de leurs périples à la collecte de données WiFi, et en l'occurrence l'information d'identification d'un réseau WiFi ( son nom SSID ; Service Set Identifier ) ainsi que les adresses MAC des routeurs WiFi rencontrés. Passe encore si ce n'est que Google a récemment indiqué avoir également collecté " par erreur " des échantillons de données à travers des réseaux WiFi ouverts.

Depuis 2006, c'est ainsi un total de l'ordre de 600 Go de données qui ont été collectées... toujours par erreur. Google a toutefois affirmé que ces données n'ont jamais été utilisées dans un de ses produits et a mis fin à la collecte WiFi sous l'égide de Street View, tout en s'engageant à supprimer les données pointées du doigt.

Dont acte et en début de semaine, Google a mis à jour ses explications litigieuses pour déclarer que sous le contrôle d'une société tierce, les données WiFi collectées par les véhicules Street View en Irlande ont été détruites. D'autres autorités pourraient demander la même chose alors que la Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés ( CNIL ) pour la France indique aujourd'hui dans un communiqué engager un contrôle de Google :

" Google a déclaré le 14 mai que les voitures Street View, chargées de prendre les images utilisées par son service de cartographie, ne se sont pas contentées de capter des photographies. En effet, des données WiFi relatives au contenu des communications, c'est-à-dire les échanges entre les ordinateurs et les points WiFi ouverts, ont également été enregistrées par erreur. Or cette collecte n'était pas mentionnée dans la déclaration de Google à la CNIL. C'est pourquoi la Commission réalise actuellement un contrôle de Google, dans le but d'obtenir toutes les informations sur cette affaire et décider des suites à donner. "

C'est une mauvaise passe pour l'image de Google. Selon le New York Times, l'Allemagne lui a posé un ultimatum et lui donne jusqu'au 26 mai pour livrer l'un des disques durs utilisés pour collecter et stocker les données Street View outre-Rhin. La Commission européenne suit quant à elle cette affaire avec un œil très critique sur Google.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #641821
Sérieux c'est l'hopital qui se fou de la charité là ...

Google choppe 3 sec de trames sur un wifi ouvert ils appellent çà un non respect de la vie privée....

Et hadopi / opsi c'est quoi ... c'est pas un mouchard du gouvernement dans notre ordinateur qui va stocker et enregistrer tout nos accès à internet, téléchargement, email and co ... vive la france, vive l'europe.

C'est le monde à l'envers. Si nos dirigeants connaissaient les domaines qu'ils sont censés gérer ils sauraient que les données prises par google sont inexploitable d'une part. Et que connaitre le ssid de mon réseau wifi ca leur fait une belle jambe ... et je vois pas ou ca gêne mon respect à la vie privé, n'importe qui en passant dans la rue peu l'avoir ce ssid ...
Anonyme
Le #641831

Google ne risque pas de trembler !
La (petite) CNIL ne peut rien contre cette (grande) multinational.


Le #641851
Si des réseaux sont ouvert, c'est de la faute des utilisateurs. Si des données sont collectées à cause de cela, ce n'est que de la faute de l'utilisateur.

Après, il ne me semble pas qu'un SSID permette d'identifier quelqu'un. A part connaître la mac d'un SSID et l'ip si le SSID est ouvert, pas grand chose à faire...

Et, cela servirait à quoi à Google d'avoir des données personnelles ? Je crois qu'ils s'en contrefichent par mal de voir les photos de M Michu ou le ppt sexe de Mme Joubert.

Bref, attendons le retour de la CNIL !
Le #641941
@lhdn92
"Si des réseaux sont ouvert, c'est de la faute des utilisateurs. Si des données sont collectées à cause de cela, ce n'est que de la faute de l'utilisateur"

Si je ne ferme pas ma porte à clé cela ne te donne pas pour autant le droit de me cambrioler
Et défaut de protection ou pas tu sera mis en taule
Seule mon assurance peut trouver à y redire
Le #642111
Tu diffuses des données vers l'extérieur tant pis pour toi !
Le #642141
vous vous égaré les gars, réseau sécurisé ou non, google a sniffé, et ça c'est interdit par la loi, pas besoin de chercher plus loin.
Le #642381
Je trouve que Google se MSise.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]