Google : l'aile volante Wing testée comme drone de livraison est abandonnée, un autre design à l'étude

Le par  |  1 commentaire(s) Source : Digits
Google-X-Project-Wing

Amazon n'est pas seul à s'intéresser aux drones de livraison : Google avait lui aussi dévoilé un prototype Wing en forme d'aile volante. Son design a cependant été abandonné et une nouvelle version est à l'étude au Google X.

Lorsque le groupe Amazon a évoqué son intention de développer des drones de livraison, il est apparu par la suite que de nombreuses sociétés travaillaient sur le même sujet. Parmi elles, on trouve Google et un projet Wing d'aile volante testée pour livrer des colis.

Amazon drone Cet imposant drone quadrimoteur de 1,5 mètre d'envergure et pesant 8,5 kg a fait l'objet de tests en vol en Australie l'an dernier et pouvait décoller à la verticale avant de passer à un vol de croisière à l'horizontale. Il était capable d'embarquer une charge utile de 1,5 kg déposée au sol par un câble, le drone restant en vol stationnaire.

L'aile volante devait permettre de combiner des possiblités de décollage/atterrissage vertical avec l'aérodynamisme d'une aile volante pour les déplacements. Les tests en Australie avaient permis de distribuer des vaccins, de l'eau ou encore des systèmes radios aux fermiers du Queensland.

Il semble cependant que le concept de l'aile volante du projet Wing ait été finalement abandonné du fait de difficultés dans son pilotage. Selon le blog Digits (affilié au Wall Street Journal), Google aurait abandonné ce design mais travaillerait déjà sur une nouvelle version au sein de son laboratoire Google X.

Google-X-Project-Wing

L'information a été donnée par Astro Teller, responsable des projets au Google X, qui a souligné par ailleurs que les fondateurs du groupe, Larry Page (actuel CEO) et Sergey Brin, encouragent ces explorations techniques et stratégiques et à apprendre des inévitables échecs que ces tentatives entraînent.

Astro Teller a indiqué que l'engin du projet Wing bénéficiait d'une conception plus simple que d'autres types de drones mais qu'il s'était révélé difficile à piloter et à contrôler en cas de vent fort et que sa cargaison avait tendance à le déséquilibrer.

Au bout de huit mois d'efforts, la moitié de l'équipe envisageait déjà que le design d'aile volante risquait de ne pas être viable et la majeure partie en était convaincue après 18 mois mais des tests ont tout de même été réalisés avec le projet Wing, Sergey Brin ayant donné cinq mois de plus au projet sous cette forme.

Avant même le démarrage de ces tests en Australie, un nouveau design était à l'étude et fait l'objet des travaux actuels de l'équipe. Son détail sera précisé plus tard dans l'année.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1836904
Drones interdits, la police veille au grain
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]