Gran Turismo 5 : Yamauchi répond à la controverse italienne

Le par  |  0 commentaire(s) Source : Twitter de Kazunori Yamauchi (en japonais)
Gran Turismo 5 (3)

L'Italie n'est pas contente, ou du moins, en partie, et ce en raison d'une offense de Polyphony Digital qui n'aurait pas demandé les autorisations nécessaires pour intégrer le circuit de la Piazza del Campo dans Gran Turismo 5. Le producteur du jeu réagit.

Gran Turismo 5 (3)Des officiels de la ville de Sienne, en Italie, ont tenu à faire entendre leur désapprobation au sujet de la présence de la Piazza del Campo dans le futur Gran Turismo 5. Nous avons même entendu parler de menaces juridiques qui pourraient retarder la sortie du jeu (sans rire).

Il ne s'agit pas seulement d'un souci lié aux immeubles de la ville, mais plus exactement aux drapeaux apparaissant sur le circuit. Il faut savoir que la Piazza del Campo accueille depuis des siècles la Palio di Siena, une course de chevaux, et les drapeaux en question font partie intégrante de la compétition. D'où la colère de Sienne que Polyphony Digital les ait utilisés sans permission.


Kazunori plie
Il  a été demandé au producteur de Gran Turismo 5, Kazunori Yamauchi, si son jeu pouvait effectivement être repoussé à cause de ce problème de drapeaux. Il a répondu via Twitter :

"Nous pouvons les retirer en un instant.[...] Les effacer serait quelque peu regrettable."

Attendons-nous donc à ne pas voir ces fameux drapeaux dans la version finale de Gran Turismo 5, à moins que d'ici-là, les autorisations adéquates aient été acquises.

La sortie du jeu est prévue pour le 3 novembre prochain, exclusivement sur PS3.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]