Violence et jeux vidéo : GTA multi-récidiviste

Le par  |  3 commentaire(s)
cody posey gta vice city murderer (Small)

Ainsi cela n’a étonné personne lorsque l’inénarrable Jack Thompson s’est emparé d’une, il est vrai, bien sordide affaire de meurtre pour réclamer au nom de la défense pas moins de 600 millions de dollars à l’éditeur de Grand Theft Auto : Vice City, Take Two Interactive.

Ainsi cela n’a étonné personne lorsque l’inénarrable Jack Thompson s’est emparé d’une, il est vrai, bien sordide affaire de meurtre pour réclamer au nom de la défense pas moins de 600 millions de dollars à l’éditeur de Grand Theft Auto : Vice City, Take Two Interactive.


Récupération d'un fait divers tragique
Cody posey gta vice city murderer small

Rappel des faits : courant 2004, Nouveau Mexique, le jeune Cody Posey, âgé de 14 ans au moment des faits, a été reconnu coupable du triple meurtre de son père, de sa belle-mère et de sa soeur. L’adolescent a été placé provisoirement dans un centre d’hébergement gouvernemental dont il sortira à sa majorité (21 ans). Fait divers qui a évidemment relancé le débat autour de la violence dans les jeux vidéo. Les proches des victimes accusent l’éditeur du jeu Grand Theft Auto : Vice City sur PlayStation 2 d’être indirectement responsable de cette tragédie.

En faisant appel entre autres à Jack Thompson, les proches des victimes ont engagé un avocat qui est réputé pour ses croisades anti-jeux vidéo. Ce dernier exige 600 millions de dollars de dommages et intérêts à l’éditeur Take Two Interactive, en invoquant l’obsession du jeune Cody pour ce jeu.

Gta vice city ingame small
Le juge avait en revanche reconnu à Cody Posey des « circonstances atténuantes » face aux troubles post-traumatiques subis des suites d’un accident de voiture survenu cinq ans plus tôt auquel sa mère n’a pu survivre. Autre information intéressante : le jeune Cody aurait également subi des actes de violence par son père qui lui aurait infligé diverses types de torture.

Dans tous les cas, ce triste événement aura donné aux sophistes comme Jack Thompson de quoi alimenter le bûcher sur lequel ils voudraient bien « purifier » - pour reprendre un terme qu’ils affectionnent – les jeux vidéo de toute forme de violence.

Jack thompson jack thompsons gta small
Après le MOD Hot Coffee de GTA : San Andreas, la franchise fait encore parler d’elle. Il appartient au tribunal d’établir si GTA : Vice City est bien cette « simulation de meurtre », comme le qualifient les avocats de la défense. Mais on se doute bien que, quel que soit le verdict, la position – et la rhétorique – du sieur Thompson ne changeront pas. A cet effet, un florilège bien croustillant pour bien finir la semaine :

  • « Les gamins, ça a pas de liberté. Va vérifier tes sources, tiens. »
  • « Vous savez, il y a des sociopathes un peu partout. Certains sont au gouvernement, d’autres chez TakeTwo. »
  • « La Bible n’incite pas au meurtre d’innocents. Grand Theft Auto si. »
  • « S’adonner aux jeux video n’est qu’une échappatoire et vous vous faites exploiter par ces companies. Ce n’est pas sain. Je m’en fais pour ces gens qui passent 10h tous les jours à jouer à Grand Theft Auto. C’est une activité masturbatoire, et ce serait mille fois mieux si les gens pouvaient abandonner ces manettes de jeu pour sortir un peu. »

Vous pouvez consulter le reste de ces joyeusetés sur cette page.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #133396
perso, je suis vraiment pas un fan de ce jeu de merde basé sur la violence gratuite, autant je ne suis vraiment pas d'accord sur le fait que ce jeu ai une quelquonque responsabilité dans une histoire de meurtre.
La violence il l'a connu par son pére, le jeu n'a fait qu'entretenir ce qu'on lui a appris, mais sans ce jeu, il aurait surement quand même commis le meurtre.
Car sur je ne sais combien de copie de ce jeu en circulation, combien de cas d'assassinats ont été commis par des joueurs de ce jeu '
Surement même pas 1 pour 500 000 copies...
Le probléme n'est donc pas là.
Le #133428
Il est indiqué sur TOUS les jeux qu'il y a des précaution à prendre avant d'y jouer, que ça peut représenter un risque pour certaines personnes.
C'est de la faute aux parents d'avoir laissé un gamin débile jouer à GTA des heures... c'est pas de la faute aux éditeurs. Et puis quoi encore...

Maintenant on va porter plainte pour tous les accidents de voiture en mettant la faute aux éditeurs de jeux de voitures.
Le #133556
Encore un truc à la con, eh oui c'est les jeux videos les responsable, du n'importe quoi. Faut les soignés ses gars là, ils ont une case en moins Mais bon faut toujours trouvé un coupable, et designé un jeu video est beaucoup plus facile. Et meme si un gars jouons à GTA (ou autre jeu) commet des crimes, c'est son probleme à lui pas ou jeu, s'il ne sait pas faire la difference entre un jeu video et la realité, c'est aux parents de lui apprendre ça ou l'interdire d'y jouer.


GTA n'a rien de jeu de merde, t'es libre d'agressé des gents ou pas en dehors des missions. J'etas fan du 3 mais beaucoup moins des suivant.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]