Groupon : des investisseurs historiques prennent le large

Le par  |  3 commentaire(s) Source : Wall Street Journal
Groupon logo

Plusieurs investisseurs historiques du site de bonnes affaires, présents avant son entrée en bourse, sont en train de se retirer du capital de Groupon.

Encore une mauvaise nouvelle pour Groupon, dont la publication de résultats financiers trimestriels positifs n'a pas empêché le scepticisme des marchés de continuer de plomber le cours : certains de ses investisseurs historiques qui l'ont épaulé avant son entrée en bourse en misant sur sa croissance à venir, seraient en train de se retirer, selon le Wall Street Journal.

Depuis son entrée en bourse en fin d'année dernière, le cours a beaucoup régressé et une partie des investisseurs qui espéraient une forte croissance après l'IPO et s'étaient placés en bonne position pour en récupérer les fruits ne semblent plus croire en un retournement de tendance rapide.

Groupon logo C'est qu'à côté de Groupon, il y a les exemples de Zynga et surtout de Facebook, qui montrent eux aussi que l'entrée en bourse est loin de porter les espoirs de croissance espérés. La situation économique mondiale incertaine brouille aussi les cartes et affaiblit les résultats pour les groupes US exposés aux marchés internationaux, la zone Europe devenant un point faible du fait de la remontée du dollar face à l'euro.


Retour sur Terre
Parmi les investisseurs qui ne croient plus aux perspectives de Groupon, on trouverait Mark Andreessen, vétéran de l'industrie qui avait investi 40 millions de dollars sur les 950 millions de dollars levés par le site peu avant son entrée en bourse, montant qui semblait consacrer la confiance que mettaient les investisseurs dans les perspectives du site de bonnes affaires.

Cette forte levée de fonds a peut-être d'ailleurs induit un excès de confiance qui a accéléré l'entrée en bourse. Le Wall Street Journal rapporte que plusieurs investisseurs, dont Mark Andreessen, estiment que Groupon est entré trop tôt en bourse, sans avoir suffisamment affûté son modèle économique.

La société a d'ailleurs dû répondre aux critiques sur son modèle pendant son entrée en bourse et régulièrement ensuite à mesure que les données financières étaient rendues publiques, notamment sur l'importance de ses dépenses marketing en vue de conquérir de nouveaux clients au regard de ses revenus.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1007312
Dans le numérique, dès qu'une nouveauté ou un service fait son apparition, tout le monde crie : "Trop TOP, trop COOL, trop GENIAL" mais quand il s'agit d'y investir des billes de façon durable et rentable, on ne voit plus personne Face-de-bouc est utilisé par des millions de personnes et pourtant :

http://www.01net.com/editorial/571369/laction-facebook-devisse-de-nouveau-a-wall-street/

Le #1007492
"mais quand il s'agit d'y investir des billes de façon durable et rentable, on ne voit plus personne"

Ha bon, je n'ai pas entendu parler d'une fuite des capitaux côté google moi. Pourquoi ? Peut être parce qu'ils ont un business solide et ne sont pas dirigés par des guignols avident de stock option. Pas comme le clown du côté de facebook qui maquille ses résultats et fait des délits d'initiés, ou comme tant d'autre.

Groupon, le machin qui blinde ta boite à lettre d'offres qui n'en sont pas vraiment... La question de leur business model est certainement pertinente...
Le #1007692
oldjohn a écrit :

"mais quand il s'agit d'y investir des billes de façon durable et rentable, on ne voit plus personne"

Ha bon, je n'ai pas entendu parler d'une fuite des capitaux côté google moi. Pourquoi ? Peut être parce qu'ils ont un business solide et ne sont pas dirigés par des guignols avident de stock option. Pas comme le clown du côté de facebook qui maquille ses résultats et fait des délits d'initiés, ou comme tant d'autre.

Groupon, le machin qui blinde ta boite à lettre d'offres qui n'en sont pas vraiment... La question de leur business model est certainement pertinente...


Comparons le comparable. Comparer Groupon à Google autant dire qu'on met sur un même pied d'égalité une fusée d'artifice et le lanceur Ariane V. Groupon n'offre pas le dixième des services de Google et ne bénéficie pas de sa longue expérience non plus. Pour ce qui est des dirigeants "guignols", je suis d'accord avec toi
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]