Groupon : entrée en bourse la semaine prochaine

Le par  |  0 commentaire(s) Source : Reuters
Groupon logo pro

Malmené par des conditions défavorables et les incertitudes économiques, le site de bonnes affaires Groupon devrait enfin tenter son entrée en bourse, mais en vue d'une valorisation à environ 10 milliards de dollars, bien plus faible que précédemment.

Groupon logoValeur très attendue des sociétés du Web cherchant à entrer en bourse il y a encore quelques trimestres, les perspectives de Groupon se sont assombries et pas seulement à cause des incertitudes économiques mondiales.

Alors que la valorisation espérée tournait autour de 20 milliards de dollars à l'issue de l'entrée en bourse telle que programmée au moment du dépôt des documents à la SEC ( Securities and Exchange Commitee ), plusieurs éléments sont venus noircir le tableau idyllique d'une société encore très jeune.

La montée des incertitudes économiques ( même Facebook n'est pas à l'abri ) et les résultats pas toujours probants des premières entrées en bourse ont commencé à effriter la confiance quasi-euphorique des investisseurs à l'endroit de ces jeunes sociétés dont le modèle économique n'est pas toujours très affermi.


Moments décisifs

Ensuite, il y a eu des critiques directes sur le mode de fonctionnement de Groupon et sur sa tendance à des dépenses marketing disproportionnées pour capter plus rapidement de nouveaux clients. En voulant répondre aux attaques à sa manière, son CEO Andrew Mason s'est laissé aller à divulguer certains éléments financiers, dans une période où le silence est imposé aux sociétés, ce qui a pu agacer la SEC.

Groupon a également perdu sa directrice générale au bout de seulement cinq mois, qui est retournée chez Google pour gérer l'intégration de Motorola Mobility, obligeant Andrew Mason à endosser plusieurs casquettes.

Alors que les conditions globales ne semblent pas s'améliorer, Groupon préfère ne plus attendre plus longtemps et prévoit donc de se lancer en bourse dès la semaine prochaine, après un premier report. Mais cette fois, c'est avec en vue une valorisation de 11 à 12 milliards de dollars.

Il reste à voir si les investisseurs seront captivés par son road show et supporteront le groupe. En début d'année, Andrew Mason avait insisté sur le fait que l'année en cours serait décisive pour l'avenir de la société : soit elle parvient à sortir du lot et à décoller, soit elle est rattrapée par la concurrence faute d'un pouvoir de séduction suffisant.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]