Groupon : plainte contre ses employés partis chez Google

Le par  |  1 commentaire(s) Source : Bloomberg
Groupon logo pro

A quelques jours maintenant de son entrée en bourse, Groupon porte plainte contre certains de ses anciens employés partis chez Google, accusés d'emmener avec eux des secrets industriels.

Groupon logoConfronté à une entrée en bourse plus difficile que prévu et qui devrait conduire à une valorisation bien moins élevée que les estimations de début d'année, le site de bonnes affaires Groupon s'attaquent à ses anciens employés ayant quitté le navire pour rejoindre un service concurrent.

En l'occurrence, Groupon vise deux ex-salariés entrés depuis chez Google Offers et à des postes équivalents. Google Offers se charge de trouver des bons plans et des réductions qui pourront alimenter divers services de Google, dont le service de paiement sans contact par NFC Google Wallet, en service depuis le mois de septembre.
Pour Groupon, les anciens employés ont emporté avec eux des éléments confidentiels sur la stratégie de partenariats de la société qu'ils vont maintenant mettre à profit chez un concurrent direct. La société se dit prête à protéger ses informations, dont ses bases de données clients et ses projets ventes et marketing.


Groupon se protège pour préserver les intérêts de ses futurs actionnaires
L'embauche des deux salariés prévoyait notamment qu'ils ne pourraient travailler pour un concurrent direct durant 24 mois après leur départ. Si Google n'est pas directement cité dans la plainte, les relations avec Groupon sont distendues.

Le géant de la recherche a tenté de racheter le site de bonnes affaires pour 6 milliards de dollars il y a un an. Ce dernier a refusé, préférant se concentrer sur sa croissance et tenter une entrée en bourse qui pourrait fortement le valoriser. Entre-temps, Google a lancé son propre service Google Offers, avec des interactions vers ses autres services.

Depuis les projections optimistes de fin 2010, le climat économique global est devenu plus difficile et l'euphorie initiale des investisseurs commence à s'estomper. Groupon a également vu partir sa directrice des opérations après cinq mois en poste...chez Google.

Groupon a reporté une première fois son entrée en bourse et prévoit désormais de se lancer début novembre, en espérant lever 540 millions de dollars par la vente de 30 millions d'actions à un prix de 16 à 18 dollars.

Complément d'information
  • Groupon racheté par Google : le cours flambe
    Le cours du site de bonnes affaires Groupon a connu une poussée de fièvre de plus de 20% lors de la diffusion d'une rumeur de rachat par...Google, qui avait déjà formulé une offre avant son entrée en bourse.
  • Google Offers : Groupon-like pour les bonnes affaires
    N’ayant pas pu mettre la main sur Groupon en fin d'année dernière, Google prépare en ce moment le lancement de son propre service de bonnes affaires en ligne qui sera nommé Offers.

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #851261
Faudrait connaitre les conditions d'application et de rémunération de la clause de non-concurrence.
Beaucoup d'entreprises utilisent cette clause sur les contrats, mais oublient qu'il faut payer l'employer après son départ pendant toute la durée d'application de la clause.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]