Guccifer 2.0 : Poutine dément le piratage du parti démocrate

Le par  |  5 commentaire(s)
Vladimir Poutine

Une nouvelle fois et sans surprise, le président russe Vladimir Poutine a démenti le concours de la Russie dans l'affaire du piratage du parti démocrate américain. Pour lui, cela reste toutefois un service rendu au public.

Le président russe Vladimir Poutine a démenti une quelconque implication de la Russie dans le piratage du réseau informatique du Comité national démocrate américain. Pour autant, il estime que les messages électroniques qui ont fuité par la suite méritaient d'être rendus publics.

DNC-WikiLeaksFin juillet, le site WikiLeaks a publié 19 252 emails et 8 034 pièces jointes obtenus du piratage du DNC (Democratic National Committee). Se présentant sous le pseudonyme de Guccifer 2.0, un individu avait revendiqué l'attaque. Ce hacker présumé roumain aurait voulu en quelque sorte prendre la succession de Marcel Lehel Lazar - alias Guccifer - qui vient d'écoper aux États-Unis d'une peine de prison de 52 mois.

Plusieurs membres du parti démocrate américain - et des membres du renseignement - avaient accusé la Russie d'avoir un lien avec ce piratage dans le but de perturber le déroulement de la campagne électorale aux États-Unis et favoriser la campagne de Donald Trump.

Les messages fuités ont été à l'origine d'un scandale politique au sujet d'un préjudice subi par l'ancien rival d'Hillary Clinton lors des primaires présidentielles du parti démocrate. Bernie Sanders aurait dû faire face au mépris des responsables de son propre parti.

Suite au piratage et la fuite des outils de cyberespionnage du groupe Equation affilié à la NSA, Edward Snowden avait laissé entendre qu'il s'agissait davantage d'un coup de semonce diplomatique en rapport avec une " escalade autour du piratage du DNC. "

Rédacteur en chef et porte-parole de WikiLeaks, Julian Assange avait déclaré que le site ne divulgue pas ses sources, tout en ajoutant qu'il n'y a aucune preuve de l'implication de la Russie dans le piratage du DNC. Il avait fait allusion à une diversion de l'équipe de campagne d'Hillary Clinton.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1920864
De toute façon, tous les pays s'espionnent mutuellement...

les russes espionnent les USA qui espionnent les européens qui espionnent....
Le #1920883
Si Poutine le dit, c'est que c'est vrai
Impossible pour lui de mentir d'ailleurs, l'a t-on déjà vu mentir ne serait-ce une seule fois ? hum ....
Le #1920884
lebonga a écrit :

De toute façon, tous les pays s'espionnent mutuellement...

les russes espionnent les USA qui espionnent les européens qui espionnent....


Pour faire simple, tu mets tout le monde dans le même sac ...
Allez hop, pas de jaloux
Le #1920886
Qui aurait pu imaginer un instant qu'il dise : oui c'est nous qui l'avons fait
Le #1920959
"Nous pas pirater démocrates. Nous envoyer démocrates goulag. Goulag plus efficace que piratage pour débarrasser gauchistes impérialistes."
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]