La sélection Jeu Vidéo de Noël

Le par  |  0 commentaire(s)

Boudé lors de sa sortie, et même après remarquez, Bionic Commando avait pourtant de quoi séduire. Un level design sachant se faire grandiose la plupart du temps, un gameplay qui disposait d’une marge de progression assez conséquente, pour un plaisir proche de celui ressenti par un Spiderman en plein effort. Un changement de nom et Bionic Commando aurait peut-être bien connu meilleur sort, réflexion faite.
Les développeurs de feu Grin auront sans doute négligé la partie scénario, pas assez expliqué à notre goût. Les morts à répétition vous feront aussi lâcher la manette plus d’une fois, mais la reprendre peu de temps après. Bionic Commando étant maintenant trouvable à petit prix, la prise de risque ne représentera pas grand-chose.

Disponible sur Xbox 360 et PC.

PES 2010 ne fera pas office de cadeau de consolation pour le Noël de cette année, les équipes de Konami ayant décidé de retrousser leurs manches pour cet opus qui a confirmé les bonnes intentions de l’édition 2009. Outre le gain considérable apporté au visuel, on appréciera le retour à la simulation pour une série qui s’était quelque peu perdue ces dernières années.
Alors oui, il faudra faire avec un arbitre borgne, et un moteur graphique qui accuse de plus en plus le poids des années, mais ce PES 2010 vous promet de belles heures de jeu, encore faudra-t-il s’en donner la peine.

Disponible sur Xbox 360 et PC.

Sans conteste l'une des meilleures productions de la PlayStation 3, Uncharted 2 : Among Thieves pourrait se comparer à une expérience cinématographique interactive, tant la réalisation est à l'honneur avec un grand sens apporté à la mise en forme. Mélangeant habilement les phases de plate-forme, d'énigme et de fusillade, le titre ne laisse pas pour autant le joueur inactif, loin de là. Le rythme ne faiblit pas et ce, pendant une dizaine d'heures. L'implantation d'un mode multijoueur plutôt complet permet d'élargir cette durée de vie, d'autant plus qu'il est régulièrement enrichi par Naughty Dog. En dépit de quelques légers bémols, ce nouvel épisode des aventures de Nathan Drake demeure une valeur sûre.

  • InFamousinFamous - pochette

Se basant avant tout sur une liberté d'action du même acabit qu'un Grand Theft Auto, inFamous propose un background largement emprunté à l'univers des Comics. L'ambiance est d'ailleurs très soignée par une pâte artistique parfois très judicieuse. La prise en main est également très agréable et le héros – Cole – s'avère très réactif face à des ennemis malheureusement peu finauds et parfois mal animés. Quoi qu'il en soit, l'aventure demeure relativement longue et non exempt de challenges, tant la difficulté est relevée, que plusieurs pouvoirs sont à débloqués, et que le déroulement soit altéré selon votre penchant vers le bien ou le mal. Désormais disponible en gamme Platinum, le titre de Sucker Punch mérite que l'on s'y attarde.

  • Killzone 2Killzone 2

Longtemps attendu comme le messie de la console de salon de Sony, Killzone 2 demeure un excellent titre, même s'il tend à décevoir certains. Proposant une trame solo au scénario quelconque mais à la réalisation graphique de haut vol, le titre demeure également assez déstabilisant à prendre en main. En effet, l'effet de « lourdeur générale » atténuée via un précédent patch pourra en rebuter plus d'un, mais le jeu mérite clairement son statut d'indispensable de l'année tant le mode multijoueur est riche en règles de jeu, privilégiant largement l'aspect communautaire par la création d'escouade ou de clans. Bref, il s'agit ici d'un FPS à la fois propre, grand spectacle et très complet en ligne.

Fort d'un système désormais bien huilé, Insomniac Games offre un nouvel épisode de Ratchet & Clank sur un plateau d'argent. Assurant une identité et un charisme bien ancrés, le titre assure également en terme de gameplay, à la fois très confortable et varié. Très certainement l'un des meilleurs jeux de plate-forme de la PS3, le titre n'oublie pas son penchant certain pour l'action et, nouveauté, sur la liberté. Un vrai bol d'air frais afin de faire le jeu à son rythme. Bref, Ratchet & Clank : A Crack in Time se hisse sans grosse difficulté au rang des incontournables de la console de Sony.

Red Faction Guerrilla se révèle être à la fois un jeu magnifique à parcourir, intéressant à libérer qu'intense à vivre. Car le nombre d'explosions qui secouent votre manette et pourrissent votre écran de poussière ajoutent au caractère dantesque de cette planète Mars pour laquelle tous se battent. On ne peut alors que succomber devant ce titre malgré de réels défauts tous aussi visibles que ses qualités. On pourra citer la redondance des décors qui s'explique par l'unicité du lieu. Mais surtout la redondance des missions ou la physique des véhicules qui est vraiment exagérée même si l'attraction martienne peut éventuellement servir d'alibi. Pour le reste, on aura pratiquement que des compliments à la bouche qui ne seront pas reniés par une partie multijoueur dans les canons de ce que l'on peut espérer en 2009. Du bon et du joli boulot pour les équipes de Volition ce qui est tout de même le plus sûr gage de réussite d'un jeu, bien avant la com' autour d'un moteur de jeu, aussi puissant soit-il.

Disponible sur PC et Xbox 360.

Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]