Ceux qui piratent sont aussi ceux qui dépensent plus ?

Le par  |  15 commentaire(s)
hadopi

C'est ce que veut savoir la Hadopi qui a publié un appel d'offre pour une étude en ce sens.

" Est-ce que les consommateurs de biens culturels qui ont des usages illicites dépensent plus dans la culture (qu'il s'agisse de biens physiques ou dématérialisés) que les consommateurs ayant des usages licites ? "

pirate drapeauC'est la question que pose la Haute Autorité pour la diffusion des œuvres et la protection des droits sur Internet. Elle souhaite une réponse dans le cadre d'une étude quantitative voulue neutre et précise qui fait l'objet d'un appel d'offre repéré par PCInpact.

Cet appel d'offre est à hauteur de jusqu'à 50 000 € (H.T). Le cas échéant, l'étude débuterait fin janvier 2014 avec un délai d'exécution de dix mois. Cela peut amener loin et dans un avenir incertain pour la Haute Autorité.

L'argument " les pirates sont ceux qui achètent le plus de produits culturels " est souvent opposé à des politiques menées comme celle de la réponse graduée. Sur son wiki, la Quadrature du Net propose ainsi plusieurs études qui vont dans ce sens et même des études étiquetées... Hadopi.

C'était par exemple un élément qui était ressorti lors de la première étude de la Hadopi publiée en janvier 2011. Les internautes qui déclaraient télécharger illégalement avaient aussi une dépense moyenne supérieure en biens culturels achetés de manière licite.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1593192
Encore de l'argent qui va partir en fumée pour une étude (qui sera surement attribuée à un de leurs potes) ,dont on a pas besoin vu qu'il y en a déjà eu et qu'elles donnent la réponse de leur prochaine étude....

Moi je veux bien les prendre les 50k euros s'il faut juste donner des chiffres et pondre un texte à 2 balles....
Le #1593202
Allé 50k de nos impôts pour ça...
Bien sur qu'ils dépense plus mais ils n'ont pas assez de sous (faute au smic trop bas et vie trop cher) pour acheter tout se qu'ils veulent donc ils telecharge...
50k économisé
Le #1593222
Pirater ->Découvrir plus de contenu ->Aimer et partager plus de choses ->Acheter plus de trucs en se disant que ça claque à mort

Être poursuivi par des fils de putes sans vergogne (copyright trolls) ->Payer des amendes ->L'avoir quand même légèrement amère ->Moins de pognon et de motivation à dépenser dans cette industrie*

Voir sa vie privée bafouée de manière inacceptable par la Hadopi ->En avoir ras-le-bol de toutes les atteintes à nos libertés civiques par l'industrie du divertissement et un gouvernement corrompu ->Dépenser moins dans les biens culturels car ils font tous chier


Juste pour résumer ce qui se dit DEPUIS DES ANNÉES mais qui semble juste venir d'arriver aux gouffres sans fond que sont les oreilles de la Hadopi...

*Heureusement, cette pratique est très peu développée en France contrairement à d'autres pays (USA notamment, avec un schéma équivalent inspiré de "l'efficacité de la riposte graduée française" (oui, la Hadopi a été citée comme efficace, je vous jure), schéma de racket organisé en fait). Vu qu'on a tendance à bien copier tout ce que font les USA, ce serait que moyennement étonnant qu'une telle aberration s'installe chez nous.

PS: Mon commentaire ne se veut pas pro-pirate ou autre (bien que je le soit). Y'a juste d'autres solutions, proposées depuis des années, jamais appliquées. Une des meilleures étant: UNE OFFRE LÉGALE ÉQUIVALENTE.
Le #1593252
C'est beau les utopies.

Comme si la majorité des gens allez acheter ce qu'ils ont réussi à pirater, vous planez !!!! Une minorité le fait peut être, pour des raisons louables mais très éloignées de la facilité intellectuelle qui règne depuis des décennies. De plus, on a jamais eu autant les moyens d'écouter avant d'acheter, de tester avant de jouer, de voir les bandes annonces et les critiques avant de voir...
Le #1593292
Kyll a écrit :

Pirater ->Découvrir plus de contenu ->Aimer et partager plus de choses ->Acheter plus de trucs en se disant que ça claque à mort

Être poursuivi par des fils de putes sans vergogne (copyright trolls) ->Payer des amendes ->L'avoir quand même légèrement amère ->Moins de pognon et de motivation à dépenser dans cette industrie*

Voir sa vie privée bafouée de manière inacceptable par la Hadopi ->En avoir ras-le-bol de toutes les atteintes à nos libertés civiques par l'industrie du divertissement et un gouvernement corrompu ->Dépenser moins dans les biens culturels car ils font tous chier


Juste pour résumer ce qui se dit DEPUIS DES ANNÉES mais qui semble juste venir d'arriver aux gouffres sans fond que sont les oreilles de la Hadopi...

*Heureusement, cette pratique est très peu développée en France contrairement à d'autres pays (USA notamment, avec un schéma équivalent inspiré de "l'efficacité de la riposte graduée française" (oui, la Hadopi a été citée comme efficace, je vous jure), schéma de racket organisé en fait). Vu qu'on a tendance à bien copier tout ce que font les USA, ce serait que moyennement étonnant qu'une telle aberration s'installe chez nous.

PS: Mon commentaire ne se veut pas pro-pirate ou autre (bien que je le soit). Y'a juste d'autres solutions, proposées depuis des années, jamais appliquées. Une des meilleures étant: UNE OFFRE LÉGALE ÉQUIVALENTE.


Mouais. Ce qu'il faudrait aussi comprendre (et admettre pour certains de très mauvaise foi) c'est que c'est très loin d'être aussi caricatural.

Parce que pour beaucoup, en particulier dans les dernières générations nées avec le numérique, télécharger illégalement c'est juste plus simple et totalement gratos, quasiment sans risque. Pas de notion de justice sociale et on est très loin des "atteintes à nos libertés civiques" . C'est aussi parfois juste par plaisir de "niquer le système", ou tout du moins d'en avoir l'impression. Bref, un côté gosse trop gâté qui veut tout, tout de suite, gratuitement et sans efforts. Et qui finit juste par trouver ça naturel. De plus, pour cette catégorie de "consommateurs illégaux" (pas "pirates", ils en sont très loin puisqu'ils ne font rien par eux-même mais profitent juste du "travail" de vrais pirates), il ne s'agit pas de "découvrir et partager", mais juste de consommer. CON-SOM-MER. Rien de plus. parfaitement en adéquation avec une société ou le consumérisme est devenu la valeur principale pour beaucoup. Parce qu'il faut à tout prix être le premier à visionner un film ou une série ou finir le dernier jeu à la mode. Pas grand chose de culturel et revendiquable dans tout ça.

La seconde catégorie, ce sont les adultes (jeunes ou non) qui téléchargent pour eux-même ou leurs enfants sans jamais se poser la question de la légalité de la chose. Soit par ignorance, soit par facilité. C'est cette catégorie qui à mon avis consomme aussi beaucoup légalement à côté.

La troisième ce sont ceux qui téléchargent parce qu'ils n'ont vraiment pas les moyens et veulent quand même pouvoir assouvir une ou plusieurs passions sincères et ne pas vivre uniquement de frustration. Ils préféreraient payer tous leurs films, séries, musiques, jeux et logiciels, ne serait-ce que pour récompenser ceux qui leur ont offert de belles oeuvres mais ne le peuvent simplement pas. Leur consommation "légale" en est forcément assez réduite. Je fais partie de ceux-là.

Enfin il reste ceux qui se refusent au téléchargement illégal. De plus en plus rares. Ce sont souvent ceux qui ne veulent pas entendre parler d'ordinateur ou d'informatique en général.

Etude bouclée. De rien. Ne mettez pas d'ordre sur le chèque, ça ira.
Le #1593362
oldjohn a écrit :

C'est beau les utopies.

Comme si la majorité des gens allez acheter ce qu'ils ont réussi à pirater, vous planez !!!! Une minorité le fait peut être, pour des raisons louables mais très éloignées de la facilité intellectuelle qui règne depuis des décennies. De plus, on a jamais eu autant les moyens d'écouter avant d'acheter, de tester avant de jouer, de voir les bandes annonces et les critiques avant de voir...


Comme si les gens allaient acheter ce qu’ils ne peuvent pas pirater et donc "tester"
Le #1593392
J'ai connu pas mal de gens qui se sont mis au net dans les années 2000. On venait me demander conseil pour l'achat d'un ordi et très souvent derrière quel forfait internet prendre. Bref. La première chose que les gens voulaient installer, c'était MSN et Emule. Ils n'y connaissaient parfois rien mais leurs enfants savaient que tout était dispo sur le net. Alors donc, ça téléchargeait sans trop se demander si on avait le droit ou pas.

Du coup je veux bien croire que les générations fin 90/début 2000 et après sont dedans jusqu'au cou. Pas besoin d'une étude pour s'en rendre compte. Avoir accès à tout à porté de main sans débourser, sans bouger, pourquoi se compliquer la vie? Les médias l'ont d'ailleurs assez bien martelé dans les années 90 pour faire entrer internet dans les chaumières, la liberté et la culture à la portée de tous...

En fait on est devant une sacré bande de faux-cul. On vient dire que les gens piratent aujourd'hui. Mais à une époque on nous vendait du débit pour télécharger plus vite non? Les disques dur de plus en plus gros et les graveurs DVD pour stocker plus! On à tous vu les pubs pour des connexions internet disant "téléchargez vos films et musiques à grande vitesse". C'était pas dit "légalement", donc sous entendu. Certes aujourd'hui nous avons les replays et enregistreurs qui demandent du débit.
Le #1593492
phebus a écrit :

oldjohn a écrit :

C'est beau les utopies.

Comme si la majorité des gens allez acheter ce qu'ils ont réussi à pirater, vous planez !!!! Une minorité le fait peut être, pour des raisons louables mais très éloignées de la facilité intellectuelle qui règne depuis des décennies. De plus, on a jamais eu autant les moyens d'écouter avant d'acheter, de tester avant de jouer, de voir les bandes annonces et les critiques avant de voir...


Comme si les gens allaient acheter ce qu’ils ne peuvent pas pirater et donc "tester"


Tu as tout compris mon garçon, c'est bien !
Le #1593542
Quand je lis des articles comme celui-ci ( http://www.rue89.com/2013/12/13/hadopi-jai-teste-nouveau-service-inutile-telechargement-legal-248325 ) , je me demande pourquoi et comment ça se fait que l'hadopi soit toujours là et bouffe le pognon du contribuable. Les 12 millions d'euros servent-ils seulement a payer les futurs frais d'avocats ? Met-elle en place quelque chose de concret en sites ? ....

Moi , si j'étais le ministre de la culture (enfin , vaut mieux pas pour certains , car ça serait coups de pieds aux culs en boucle pour certain(e)s....) je trouverai ça affligeant de voir l'argent dépensé comme ça (enfin bon...on ne sait pas où va le reste du pognon)...
Le #1593562

Les pirates achètent plus de biens culturels que les autres

Rien que cette simple phrase permet de se taper une tranche de rire illimitée
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]