Hadopi : la riposte graduée pour les jeux vidéo ?

Le par  |  9 commentaire(s)
Hadopi-logo

Alors que les interrogations demeurent sur l'avenir de la Hadopi, l'industrie du jeu vidéo semble décidée à adopter la riposte graduée.

Actuellement, les sociétés de perception et de répartition des droits d'auteur du secteur musical ( Sacem, SCPP, SDRM et SPPF ) et l'ALPA pour le secteur du cinéma ont obtenu auprès de la CNIL ( Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés ) l'autorisation de collecter des adresses IP via le prestataire de leur choix ( TMG en l'occurrence ).

Ces adresses IP sont transmises à la Hadopi dans le cadre de la réponse graduée visant à lutter contre le téléchargement illégal. Selon les informations de notre confrère PC Inpact, l'industrie du jeu vidéo veut obtenir pareille autorisation.

Cette information est étonnante dans la mesure où l'avenir est en point d'interrogation pour la Hadopi. Son sort sera connu à l'issue d'une concertation - avec notamment les acteurs de la filière du divertissement mais aussi les représentants des consommateurs - pour aboutir à une révision.

Hadopi-logoReste que la présidente de la Commission de protection des droits de la Hadopi, Mireille Imbert-Quaretta, a bien déclaré que l'industrie du jeu vidéo est en train de préparer un dossier pour la CNIL.

Apparemment, les coûts de la collecte d'adresses IP n'effraient plus l'industrie du jeu vidéo, sans doute en raison de l'assurance que la Hadopi sera à même de traiter toutes ses demandes. Jusqu'à présent, cela avait été un frein à l'entrée du secteur du jeu vidéo " dans la riposte graduée ".

Parmi les nombreuses études publiées par la Hadopi, l'une d'elles indiquait que l'industrie du jeu vidéo " a su tirer parti de la rapide transformation des usages en proposant des modèles économiques variés et innovants qui permettent d'élargir les offres en direction du public et les possibilités de financement et de rémunération pour les développeurs et éditeurs ".

Et de constater que les usages illicites sont moins marqués pour le jeu vidéo que pour la musique et le cinéma. Manifestement pas suffisant...

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #966911
Quel honte ! Comme si l'industrie du jeux video ne se gavait deja pas assez sur le dos des consommateurs. C'est quoi maintenant comme escuse que le secteur du jeu video va mal ?
Deja qu'ils nous fourrent des Drm et des protections a la c... Pire qu'ils font tout pour casser le marcher de l'occasion. Ca y est qu'on ne me parle plus de nouvelle gen de console, la ils ont reussi a me degouter du jeu video.
Le #966921
"Et de constater que les usages illicites sont moins marqués pour le jeu vidéo que pour la musique et le cinéma. Manifestement pas suffisant..."

Pas suffisant car les industries du divertissements veulent s'accaparer tous les revenus possibles de leurs produits sans ce soucier par ailleurs des consommateurs et de leurs "états d'âmes" !
Le #966981
Merveilleux ... Et ces ânes croient sincèrement que les éditeurs vont mieux vendre pour autant ? D'une part, ca ne changera rien dans le piratage et d'autre part, ils n'ont pas compris que la solution étaient ailleurs. Prenez "Google Play Store", "Apple Store" et même "Windows Store", qu'est ce qui fait le succès de ces magasins virtuels ? Le coût des applications et des jeux ! On rechigne à acheter un jeu à 50-60 euros mais on hausse les épaules si on doit douiller 2,5 euros pour un jeu sous Google Play Store. Même si ce jeu est nul, on se dit : "Bof, ce n'était pas cher de toute façon". Si les éditeurs baissent leurs prix de façon très substantielle, il ne sera même plus intéressant de les copier et les ventes exploseront. Mais non, ils veulent un maximum de pognon en en minimum de temps et c'est là que le bas blesse.
Le #967001
acheter des jeux a 50 ou 60 € c'est du délire total !!!
Non ; prêtez vous les jeux !!!
acheter d'occaz !!!
ou attendez que les prix baissent, parce que tant qu'il y aura des pipins qui achète des jeux des qu'ils sortent, il ne faut pas s’étonner que les prix ne baissent pas.
un exemple l'autre jour j'ai achetais battlefield 2 pour 10€
Sinon pour faire quelques économies n’hésitez pas acheter en Angleterre .
c'est ça la mondialisation

Anonyme
Le #967031
acidgoku a écrit :

acheter des jeux a 50 ou 60 € c'est du délire total !!!
Non ; prêtez vous les jeux !!!
acheter d'occaz !!!
ou attendez que les prix baissent, parce que tant qu'il y aura des pipins qui achète des jeux des qu'ils sortent, il ne faut pas s’étonner que les prix ne baissent pas.
un exemple l'autre jour j'ai achetais battlefield 2 pour 10€
Sinon pour faire quelques économies n’hésitez pas acheter en Angleterre .
c'est ça la mondialisation


L'avantage en Angleterre c'est qu'ils ne sont pas taxés et surtaxés comme en France d'où la différence de prix...
Le #967081
acidgoku a écrit :

acheter des jeux a 50 ou 60 € c'est du délire total !!!>Non ; prêtez vous les jeux !!!>acheter d'occaz !!!>ou attendez que les prix baissent, parce que tant qu'il y aura des pipins qui achète des jeux des qu'ils sortent, il ne faut pas s’étonner que les prix ne baissent pas.>un exemple l'autre jour j'ai achetais battlefield 2 pour 10€ >Sinon pour faire quelques économies n’hésitez pas acheter en Angleterre .>c'est ça la mondialisation


Sauf que les editeurs font tout pour casser le marché de l'occasion
Comment fait tu pour revendre une License ou un jeu avec enregistrement en ligne ?
N'oublie pas que la mode va vers le jeu dématérialisé, comment tu fait pour revendre ?
Pire la différence de prix entre un jeu sur support et un jeu dématérialisé est minime env 15€ !!!
Ils se moquent vraiment du monde ...

Le #967151
fluke78 a écrit :

acidgoku a écrit :

acheter des jeux a 50 ou 60 € c'est du délire total !!!>Non ; prêtez vous les jeux !!!>acheter d'occaz !!!>ou attendez que les prix baissent, parce que tant qu'il y aura des pipins qui achète des jeux des qu'ils sortent, il ne faut pas s’étonner que les prix ne baissent pas.>un exemple l'autre jour j'ai achetais battlefield 2 pour 10€ >Sinon pour faire quelques économies n’hésitez pas acheter en Angleterre .>c'est ça la mondialisation


Sauf que les editeurs font tout pour casser le marché de l'occasion
Comment fait tu pour revendre une License ou un jeu avec enregistrement en ligne ?
N'oublie pas que la mode va vers le jeu dématérialisé, comment tu fait pour revendre ?
Pire la différence de prix entre un jeu sur support et un jeu dématérialisé est minime env 15€ !!!
Ils se moquent vraiment du monde ...


c'est sur que le vent tourne mal pour le marché de l'occaz avec ces enregistrements en ligne et je pense que le pire actuellement sont les jeux qui nécessitent une connexion internet pour pouvoir enregistrer son avancement. Pas de net = pas de joujou

Moi j'ai fait mon choix pour tout ces jeux là : Je n’achète pas

Je ne revend pas mes jeux car si je les achète c'est pour y jouer jusqu’à la corde.
je préfère les offrir ou les troquer.

De toute façon je ne paierais jamais un jeu plus de 20 € ( et c'est déjà trop cher )
c'est un mode de consommation, je ne passe pas mes journée entière sur la ps3 ou mon pc, mon gamin oui, alors pourquoi payer un jeu au plus cher pour en profiter que très peu

l'idée est dans l'article ci dessus pour jouer pour pas un rond
Le #967371
Une honte. Surtout quand on voit le mode fonctionnement des boites. Vendre des jeux démat incluant du contenu qu'il sera possible de débloquer à condition de mettre la main au porte monnaie. Soit 60€ (sans support physique) + DLC à 15€. Sans compter la durée de vie qui en général ne dépasse pas les 6h sans se presser. Et achevons le système par des abonnements Pemium machin truc chouette et le fait de ne pratiquement plus avoir le droit d'acheter de l'occasion. Quand on voit comment les Call of Duty et les Sims se vendent, y à de quoi se poser des questions...

Pire, avec l'arrivée des nouvelles consoles, le jeu d'occasion va surement en prendre un coup dans l'aile. Donc les gens n'auront pu d'autre choix que d'acheter du neuf. D'ailleurs ce projet de loi tombe pil poil avant l'arrivée de la Wii U et des autres qui vont suivre derrière.

Faudrait faire un blocus mondial pour montrer que les gens ne sont pas des vaches à lait et qu'internet ne doit pas devenir un produit aseptisé sur lequel le mot "acheter" est obligatoire à tous les clics. C'est pourtant le rêve de tous les majors et autres. Tout contrôler et s'en mettre toujours plus dans les poches.

Mais comment faire un blocus et dire aux gens d'arrêter d'acheter pendant ne serait ce 15 jours pour montrer qu'ils sont là? Quand on voit comment les DLC de Call of Duty se vendent, les éditeurs ne vont pas s'arrêter en si bon chemin d'entuber les gens.

Mais bon, les voleurs c'est les gens et c'est eux la cause de tous les maux de ce monde.
Le #969011
Je "croyais" que les socialos allaient en finir avec la Hadopi.
Nous ne sommes pas dupe : Blanc bonnet et bonnet blanc.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]