Hadopi : Pierre Lescure est pour une réponse graduée affinée

Le par  |  5 commentaire(s)
Pierre-Lescure

Missionné par le gouvernement pour une concertation qui évoquera notamment le devenir de la Hadopi, Pierre Lescure est favorable au maintien de la réponse graduée.

En marge du festival d'Avignon, Pierre Lescure a laissé transparaître son avis personnel sur la Hadopi. Il se dit ainsi favorable au maintien de la réponse graduée qui doit être " affinée ". Selon des propos rapportés par le directeur général de la Société des auteurs et compositeurs dramatiques, il compare néanmoins la sanction de la suspension de l'accès à Internet à " un chiffon rouge ".

Une menace de suspension que l'on agite mais qui n'est finalement jamais appliquée. Pierre Lescure semble ainsi partager l'avis du président du Snep ( principal syndicat des producteurs de disques ) qui souhaite conserver la sanction mais pas la coupure de l'accès à Internet.

Pierre-LescureUne idée partagée par le nouveau directeur général de la Sacem qui va toutefois plus loin en se montrant favorable à une sanction sans sommation pour du téléchargement illégal. Cela ne serait toutefois plus cohérent avec le concept de réponse graduée.

Proche de l'industrie du divertissement, l'ex-patron de Canal+ s'est vu confier par le gouvernement une mission de concertation avec tous les acteurs de la filière et les consommateurs. La mission sera officiellement constituée en septembre prochain avec un rapport attendu au printemps 2013.

Outre le devenir de la Hadopi, elle devra faire des propositions sur celui des contenus de divertissement en ligne. Pierre Lescure souhaite " développer au maximum l'offre légale ".

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #989281
///
Proche de l'industrie du divertissement, l'ex-patron de Canal+
///

Ite missa est..

amen.....

PS il est rouge d'origine le Môssieur ,ou il aime le bon rouge ?
ou alors z'avez pas reglé photoshop

Le #989291
Il est juge et parti.
Mettre un ancien responsable d'un major du divertissement il y a pas mieux.
Le #990141

Eux ils risquent pas de créer une archive publique pour l’hébergement des œuvres en partage libre. Ils vont plutôt rempiler avec la clique hadopi à faire croire qu'il n'y a pas d'offre légale gratuite.
Albums complets gratuits téléchargement légal>>>http://www.dogmazic.net/La_6eme_Republique
Le #990271
Il est millionnaire. Il ne peut pas comprendre le problème des jeunes sans argent, qui souhaitent avoir un peu de musique sans se faire racketer en payant 10 fois le coût réel. La technologie a changé. C'est comme autrefois où la vente des partitions constituait la majorité des gains des compositeurs, puis ce fut la vente des disques, et maintenant ce sont les concerts. C'est normal que les prix des partitions aient chûté, et on attend que le prix abusif des fichiers MP3 devienne raisonable, c'est-à-dire, 1 ou 2 centimes le méga-octet.
Anonyme
Le #1094942
« Une idée partagée par le nouveau directeur général de la Sacem qui va toutefois plus loin en se montrant favorable à une sanction sans sommation pour du téléchargement illégal. Cela ne serait toutefois plus cohérent avec le concept de réponse graduée. »

Déjà condamné sans preuve, il ne serait pas averti !
C'est la constitution qu'ils tuent encore.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]