Hadopi : la réponse graduée toujours en cours

Le par  |  1 commentaire(s)
Hadopi-logo

Si l'Hadopi a coupé l'interconnexion avec TMG, la réponse graduée est toujours fonctionnelle.

Hadopi-logoCe week-end, le blog Reflets.info révélait une faille de sécurité béante ou plutôt un " défaut de sécurisation " sur l'un des serveurs de TMG ( Trident Media Guard ), la société nantaise choisie par les ayants droit et autorisée par la CNIL à collecter les adresses IP d'internautes opérant du téléchargement illégal sur les réseaux P2P ( voir notre actualité ).

Contactée, l'Hadopi nous confirme que l'affaire est prise " très au sérieux " et que dans cette dernière " tout le monde agit de manière très responsable ". Le blogueur à l'origine de la découverte de la faille ( Bluetouff ) collabore avec l'Hadopi qui a par ailleurs accompagné la CNIL lors d'une visite dans les locaux de TMG.

Si l'on peut s'étonner que c'est a priori le premier contrôle auquel est confronté TMG, la société affirme que le serveur visité était destiné à la Recherche & Développement et n'était pas lié à la réponse graduée.


Réponse graduée maintenue
La procédure de contrôle suit son cours et en attendant l'Hadopi a décidé de couper l'interconnexion avec TMG, précisant par ailleurs entretenir une relation très ténue avec la société nantaise. Néanmoins, cette coupure ne signifie pas un coup d'arrêt pour la réponse graduée. " Nous avons un stock conséquent de constats d'infraction ", précise l'Hadopi. Par ailleurs, la transmission avec TMG continue de s'opérer via supports physiques.

La coupure de l'interconnexion avec TMG a été décidée en fonction d'un " risque théorique " de " propagation de la faille ". " Nous avons sur nos serveurs des données sensibles avec des noms de gens, des adresses... ". Des personnes concernées par la réponse graduée.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #783451

Aux Etats Unis, il a été établi que la RIAA et son "âme damnée", la fouineuse MPAA ( l'équivalent de TMG ) ne faisaient aucune enquête et flashaient les adresses IP totalement AU HASARD ; dans le lot, il se trouverait bien quelques internautes pour avoir "piratagisé" quelques fichiers illicites et aussi un stock qui auraient les foies et préféreraient payer "l'amende" pour qu'on les laisse tranquilles !... Maintenant, ces maîtres-chanteurs sont assez connus pour avoir été chassés de plusieurs états !...

On dirait que hadopi suit le même chemin : son rabatteur n'a pas l'air très clair dans ses pratiques de "chalut" : le filet a un air louche !...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]