Hideo Kojima rêve d'un futur sans consoles

Le par  |  2 commentaire(s) Source : Reuters
hideo-kojima (1)

Les consoles finiront bien par disparaître un jour, sans toutefois emporter avec elles le jeu vidéo, c'est ce qu'a récemment fait savoir Hideo Kojima. Son avenir vidéoludique à lui s'inscrit sans machines, ce qui n'est pas sans inquiéter Sony, mis au courant de ces déclarations.

hideo-kojima (1)Parfois, on aimerait ne plus être encombrés de toutes ces machines qui s'entassent dans un espace de moins en moins disposé à les accueillir en masse. Bien que nous ayons un faible pour les guerres entre consoles de jeux. Mais il se pourrait que bientôt, dans une dizaine voire une vingtaine d'années, nous n'ayons plus le choix d'aujourd'hui. Le fantasme de la console unique pourrait bien laisser place à celui de la console dématérialisée.

Hideo Kojima a indiqué quelque chose de semblable lors d'un évènement presse consacré à Metal Gear Solid : Peace Walker :

"Dans un futur proche, nous aurons des jeux qui ne dépendront d'aucune plate-forme."


Le sourire jaune de Sony
Plus encore, le créateur de Metal Gear et Zone of the Enders pense qu'à l'avenir, tout un chacun pourra jouer peu importe l'endroit où il se trouve :

"Les joueurs devraient pouvoir d'emporter avec eux l'expérience dans leur salon, sur la route, quand ils voyagent - où qu'ils soient et à chaque fois qu'ils veulent jouer. Ca devrait être le même software et la même expérience."

Rapportés à Sony, ces propos n'ont pas vraiment rassuré Hiroshi Kawano, Président de Sony Computer Entertainment Japon, qui ne peut se permettre de les approuver, du moins totalement :

"C'est une audacieuse prédiction. Nous espérons qu'il continuera à développer sur des plates-formes, mais nous respectons profondément son sens du défi à relever."

Sacré Hideo. N'oublions pas que ce même homme s'était autrefois montré intéressé pour que le disque d'un jeu se détruise si le joueur perdait une partie. En théorie, son idée avait quelque chose de fascinant. A croire qu'il ne craint pas le vide.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #625051
Comme quoi même un génie peut déblatérer des stupidités absolues
Le #625141
Bah, c'est juste un retour en arrière. Quand j'étais jeune on pouvait s'amuser sans avoir besoin d'une télé HD avec PS3 et fauteuil en cuir. Il suffisait d'un baton et on jouait au cowboy et aux indiens. De deux batons et c'était les 4 mousquetaire. D'une crai et c'était la marelle. De quelques billes et c'était des heures d'amusement (ou de pleur pour ceux qui les avaient perdu au jeux)
etc
etc

Comme quoi n'est stupide que la stupidité (je te laisse trouver la source )
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]