Hideo Kojima et les jeux vidéo : à la vie à la mort

Le par  |  0 commentaire(s) Source : Andriasang.com

Insaisissable pour celui n'étant pas fasciné par lui, Hideo Kojima a révélé une partie de ses secrets lors d'une prise de parole au Ginza Apple Store. Sortez le pop-corn, ça risque d'être croustillant.

hideo-kojima (1)Jamais le dernier pour nous surprendre, Hideo Kojima suscite l'admiration et le respect. Ses idées ne vont malheureusement jamais aussi loin qu'il le souhaiterait, mais son envie de briser des barrières et de gommer du pied des frontières est bien là, toujours intacte. Aussi est-on toujours friand de chacune de ses apparitions où il se laisse aller à quelques confidences. Ici, c'était au Ginza Apple Store où quelques pans de sa vie ont été dévoilés. Les thèmes abordés lors de cette sixième Dream Session (séries de conférences) ont plutôt été les livres et les films, et pas vraiment les jeux vidéo.

On a ainsi pu apprendre que notre ami Hideo restait assis toute la journée devant la télévision durant une partie de son enfance. Ce serait donc la télévision qui lui aurait appris la bonne manière de manger des spaghetti. Malgré tout, il avait réussi à avoir une petite-amie, prénommée Yoshiko.


Travel through space and time
Bien que maintenant, Hideo Kojima soit un dévoreur de livres, ce n'était pas du tout sa tasse de thé étant plus jeune, ce qui avait provoqué une certaine inquiétude chez ses parents. Il a tout de même commencé à écrire des livres pendant sa période scolaire. Kojima a confirmé qu'au-delà du fait que cela pouvait paraître étrange pour un enfant de cet âge (autour de dix ans), beaucoup le faisaient, mais secrètement. Mais aucune des histoires qu'il a écrites ne sera utilisée dans ses jeux. "Trop pauvres", selon lui.

Connaissant l'intérêt de Kojima pour le septième art, on pourrait se demander pourquoi, au lieu d'écrire, il n'a pas tenté de faire des films. Il répond qu'étant donné qu'il n'y avait pas d'écoles de cinéma à Kansai, il a préféré se tourner vers l'écriture.

L'une de ses phrases-clés pendant cet évènement a été :

"J'aimerais continuer à faire des jeux jusqu'à ma mort."

Une trajectoire souhaitée à la Michel Drucker donc, qui pourtant fait peur, étant donné que Kojima semble tellement se donner pour chaque projet, qu'on peut arriver à craindre pour sa santé. Pour finir, il a ajouté, sur le ton de la plaisanterie, que la seule chose qui pourrait le détourner des jeux vidéo serait une chance d'aller dans l'espace. Détracteurs des jeux du bonhomme, vous savez ce qu'il vous reste à faire : lui payer un petit voyage.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]