Hologrammes : remplaçants de la 3D relief selon Scorsese

Le par  |  7 commentaire(s) Source : Los Angeles Times
Hologramme Star Wars

Selon le réalisateur Martin Scorsese, le futur du cinéma se centralisera sur la technologie qui affichera des hologrammes, remplaçant l'actuelle 3D stéréoscopique.

Hologramme Star WarsActuellement, le cinéma numérique s'appuie allègrement sur la 3D stéréoscopique pour promouvoir les longs-métrages, tout en apportant une nouvelle dimension de visionnement. Si cette technologie a encore de beaux jours devant elle, certaines personnes imaginent déjà sa remplaçante.

Martin Scorsese, réalisateur de renom qui a produit des perles cinématographiques telles que Les Affranchis, Casino ou plus récemment Shutter Island, voit déjà l'avenir du numérique.

Interrogé dans le cadre de la promotion de son futur film « Hugo » à débarquer dans les salles obscures le 14 décembre prochain, Scorsese déclare que les hologrammes viendront très certainement remplacer l'actuelle 3D relief :

« Tel que je suis assis aujourd'hui, je vous vois en 3D. Alors pourquoi dénigrer cette partie de notre existence ? Pourquoi ne pas l'utiliser ? Si tout se déroule bien et qu'il n'y a pas de catastrophe majeure, nous nous dirigeons vers les hologrammes ».

Scorsese imagine que l'utilisation des hologrammes permettront d'ajouter une nouvelle dimension interactive avec les spectateurs, à l'image d'un acteur qui interagit avec son public au théâtre.

Les hologrammes ne sont d'ailleurs pas qu'une douce utopie, un concert qui s'est précédemment déroulé au Japon témoigne de son efficacité.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #857901
"Martin Scorsese, réalisateur de renom qui a produit des perles cinématographiques telles que..."
Il a beau etre un bon réalisateur, il n'a aucune légitimité à prévoir ce qui va se produire dans ce domaine.

"Les hologrammes ne sont d'ailleurs pas qu'une douce utopie, un concert qui s'est précédemment déroulé au Japon témoigne de son efficacité."
Faux, ce ne sont pas des hologrammes, se sont simplement des images projetées sur une vitre un peu opaque.
C'est tout plat, exactement comme un écran de projection cinéma.

Circulez, y'a rien a voir.
Le #857921
Les hologrammes sont la seule possibilité de 3D sans lunettes, les systèmes actuels de barrière de paralaxe ne sont que des gadgets destinés à vendre de nouvelles TV.
La seule 3D actuelle qui vaut le coup est la 3D active, la passive est une version low cost acceptable, la "sans lunettes" est ridicule tellement les défauts et inconvénients sont nombreux... La seule évolution que je vois est aussi le recours aux hologrammes, mais on a le temps avant de voir ce genre de choses.
Le #857941
Oudi1974: La 3D passive est certes "Low cost", mais elle est pour moi bcp plus interessante que la 3D active :
- Faible surcout par rapport a une TV non 3D
- Moins de fatigue occulaire
- Lunettes pas cher (LG livre maintenant sa TV 47" avec 7 paires ! , et moi je les achete a 1€ à l'ugc)
- Lunettes legères

Il y a effectivement une perte théorique du nombre de lignes, mais au final, le cerveau humain mélange les 2 demi images, et donc pas de perte de définition (mais effectivement un effet de lignes dans certaines conditions)

Mais franchement, acheter une TV active hors de prix, des lunettes a 80€ pour chaque personnes (super pour montrer aux potes), avoir un truc de 10kilos toute la soirée sur la gueule, devoir mettre des piles, nan serieux, c'est vraiment du snobbisme de dire que la 3D active est mieux...


Le #857971
Les dernières lunettes actives sont très légères, et même moins que certaines lunettes de vue <img src="/img/emo/smile.gif" alt="" />
50€ la paire chez LG, 36 grammes, 40h d'autonomie, pile à 2€ et on ne regarde pas tout en 3D
Je dirais que pour un 32 ou un 40 pouces, destiné à un usage banal quotidien avec un peu de 3D 4x par an, la 3D passive est à conseiller, mais pour les passionnés qui dépensent parfois 1500 à 3000 euros pour une TV de 55-65 pouces de qualité, le surcoût de la 3D active est dérisoire.
Enfin... perso, la 3D, ça ne m'intéresse que pour les jeux <img src="/img/emo/smile.gif" alt="" />
J'ai acheté un plasma 60 LG sans 3D il y a + d'un an, et le modèle sorti juste après qui a remplacé le mien a gardé le même chassis et est passé en 3D active, au même prix.
Maintenant c'est clair que les TV bas et moyenne gamme passives sont nettement moins chères que les haut de gamme actifs (il n'y a pas de bas de gamme actif), c'est ce qui fait penser que le prix est intéressant, mais c'est fait pour, justement pour avoir de la 3D à moins de 500€ et vendre des mauvaises TV 2D car elles ont la 3D
Le #857991
La 3D active actuelle n'existe que pour faire vendre du renouvellement. C'est tout.
C'est la suite logique du Full HD.
L'étape suivante sera la HDTV, etc.
Elle est inutile en soi pour le grand public.
Elle est utile dans des cas particuliers où on a besoin de la stéréoscopie d'un point de vue métier.
Pour le grand public c'est un gadget. Gadget fortement limité d'un point de vue convivial.


Ma philosophie est celle du réalisateur : tant que nous n'en sommes pas à l'hologramme autour duquel on peut tourner afin d'avoir d'autres points de vue, la fausse 3D n'apporte rien.

db
Le #858081
Pour les hologrammes de toute façon c'est physiquement impossible...
Imaginez : comment veut-il pouvoir recréer une ville en hologrammes dans une salle de cinéma ?
Il est vraiment con ou il le fait exprès ?

Par définition un hologramme est volumétrique, donc il faut de la place au sol pour le projeter, pour un rendu intéressant à première vu je dirai qu'il faut dans les 30m de profondeur pour l'action en tant que telle, et à la rigueur afficher un arrière plan "fixe" histoire de donner une pseudo profondeur à la scène.
Mais il suffit de se l'imaginer pour voir que c'est irréaliste ou alors les échelles seront ridicules et le film n'aura aucun intérêt (imaginez regarder un film avec une échelle de celle qu'on voit sur l'image de Star Wars...).

Au fait, les "chanteuses" virtuelles en hologrammes n'en sont pas en réalité : elles sont "plates" comme les monstres dans les premiers FPS en "3D" : on ne peut pas en faire le tour.
Quand elle bouge sur scène c'est sur place, l'hologramme ne se déplace pas au milieu des spectateurs (regarder à 2:49).
Bref, c'est japonais donc ils sont fan mais ça reste très très loin d'un vrai hologramme volumétrique...

Évidemment ça fait toujours sensation de dire "on utilise un hologramme" même si c'est totalement aberrant à l'heure actuelle...
Le #858121
Et dire qu'on est des milliards à avoir vu un authentique hologramme y'a quelques années

http://youtu.be/owVTE5l9p5w

pouf, chu plus là.


Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]