Rachat d'Autonomy : Mike Lynch attend toujours les preuves de HP

Le par  |  0 commentaire(s) Source : Bloomberg
HP logo

L'annonce d'une possible fraude sur la valeur de la société Autonomy rachetée par HP en 2011 a surpris tout le monde mais Mike Lynch, fondateur et ex-CEO de la société, attend toujours les preuves de HP.

Le rachat de l'éditeur britannique de logiciels Autonomy a été décidé en 2011 par Leo Apotheker, alors CEO de HP, dans le cadre d'une réorganisation devant renforcer le groupe américain sur les services et applications pour entreprises.

Quelques semaines plus tard, Leo Apotheker était remplacé par Meg Whitman, ancienne CEO d'Ebay, maiis le projet de rachat d'Autonomy a été maintenu, pour un montant de plus de 10 milliards de dollars. Lors de la présentation de ses résultats financiers correspondant au troisième trimestre 2012 ( et à la fin de son exercice fiscal ), HP a annoncé une dépréciation de 8,8 milliards de dollars sur Autonomy, dont 5 milliards attribués à des informations erronées sur la valeur réelle d'Autonomy au moment de son rachat.

HP logo HP a donc mis en accusation les cabinets d'audit mais aussi Mike Lynch, fondateur d'Autonomy et ancien CEO, qui a quitté la société après la prise de contrôle par HP. Ce dernier a aussitôt contre-attaqué en affirmant que HP cherche à faire à passer pour une fraude une mauvaise gestion de l'acquisition et en demandant à accéder aux documents censés établir la fraude.

Fraude or not fraude ?
Autonomy logoHP n'a pas répondu à sa demande, indiquant que les documents étaient entre les mains des régulateurs ( la SEC et la FTC ) qui mènent leur enquête. Cela n'empêche pas Mike Lynch de signaler régulièrement qu'il attend toujours de pied ferme les éléments qui l'impliqueraient dans une fraude comptable.

Dans une nouvelle note publiée vendredi dernier, il indique " comme je l'ai précédemment, nous ne comprenons pas les accusations portées, ni comment ils ont pu comptabiliser une dépréciation de plus de 5 milliards de dollars ".

Mike Lynch souligne qu'il cherchera des indications dans les prochains documents comptables de HP qui seront rendus publics le 31 décembre, notamment le document 10-HK remis au gendarme boursier américain et donnant des informations financières sur la gestion du groupe.

Sans préjuger de la possibilité d'une fraude, les analystes et observateur ont été surpris de l'annonce de la dépréciation d'Autonomy et du fait que HP fasse mine de ne l'avoir découvert que bien après l'acquisition de la société.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]