HP - DreamWorks : vidéo-alliance

Le par  |  0 commentaire(s) Source : CNET News

Hewlett-Packard et DreamWorks ne collaborent pas seulement dans le but de nous divertir.

Hewlett-Packard et DreamWorks ne collaborent pas seulement dans le but de nous divertir. Ils travaillent aussi à révolutionner la vidéoconférence.

Le fabricant d’ordinateurs américain Hewlett-Packard, numéro deux mondial dans sa spécialité, et les studios cinématographiques DreamWorks, ont collaboré activement à la mise au point d’un nouveau mode de vidéoconférence, baptisé HP Halo Collaboration Studio.

En toute modestie, un cadre de HP estime que ce système va ‘’non seulement bouleverser la façon dont nous nous servons de la vidéoconférence, mais également notre manière de travailler dans son ensemble.’’

HP confirme que Halo Collaboration Studio, que nous appellerons simplement Halo, profite directement des travaux réalisés par DreamWorks, notamment sur des films d’animation comme ‘’Shrek’’ et ‘’Madagascar’’.

C’est en effet le studio de cinéma qui a, le premier, envisagé la possibilité d’innover dans le domaine de la vidéoconférence à travers une offre totalement nouvelle, afin de rassembler de manière efficace dans une même unité de temps des personnes se trouvant parfois aux quatre coins des Etats-Unis. Les attentats du 11 septembre 2001 ont évidemment précipité les choses.

Les produits de vidéoconférence existants présentent l’inconvénient de ne pas permettre à plusieurs des intervenants de prendre la parole en même temps de manière efficace, notamment en raison de la faible taille des écrans de télévision employés.

Dans sa configuration standard, Halo permet à six personnes de prendre place dans une même pièce, devant trois écrans plasma et un système audio sophistiqué. Trois caméras sont placées, l’une en face des intervenants, les deux autres sur les côtés. Grâce à une liaison Internet à haut débit de type T3 (54Mbps) et une interface de contrôle, les échanges sont quasi-instantanés, et il devient également possible de partager des documents directement à l’aide d’ordinateurs portables.

Les participants à la vidéoconférence se voient en taille réelle sur les écrans plasma, et malgré l’assurance de HP que les échanges se font en temps réel, un léger décalage est apparu lors de démonstrations entre différents sites répartis aux quatre coins du monde.

Chez DreamWorks, il existe déjà dix salles de vidéoconférence de ce type, au siège de la compagnie, en Californie, mais également en Grande-Bretagne et à Hong-Kong ; de nouvelles installations sont prévues en Inde et à Taïwan. Les premiers tests datent de mars 2003.

Un point noir cependant : le coût d’un tel matériel est pour l’instant de 550.000 dollars US, ce qui le met hors de portée des petites et moyennes entreprises. HP prévoit tout de même des locations longue durée allant de 36 à 60 mois, moyennant environ 30.000 dollars US par mois.

En pratiquant des économies d’échelle, il sera à terme possible de faire descendre ces prix aux alentours de 18.000 dollars US par mois.

HP possède de son côté 13 centres Halo à travers le monde, ce qui facilite grandement les vidéoconférences, et diminue le besoin de rencontres physiques. Pour 2006, HP prévoit une augmentation de 26% de l’utilisation de ce système. Déjà, selon différentes études, certaines entreprises ont recours à la vidéoconférence à hauteur de 12 heures par mois. Parmi les clients de HP, on trouve notamment Advanced Micro Devices et Pepsico.

Halo est officiellement un produit de la division Imagerie et Impression de Hewlett-Packard, qui partage le chiffre d’affaires ainsi généré avec son partenaire DreamWorks.



Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]