Hewlett Packard : négociations en cours

Le par  |  4 commentaire(s) Source : ZDNet
HP

Dans l'affaire des suppressions d'emplois chez Hewlett Packard, les discussions entre les syndicats et la direction peuvent commencer suite à la signature d'un accord.

Dans l'affaire des suppressions d'emplois chez Hewlett Packard, les discussions entre les syndicats et la direction peuvent commencer suite à la signature d'un accord.

Hp

Pour rappel, un plan de restructuration avait été décidé par la direction de Hewlett Packard. En France, cela devait se solder par la suppression de 1.240 postes, ceci peu de temps après l'annonce d'un bénéfice de presque un milliard de dollars pour la société...

Le 9 novembre dernier, la CFTC avait dit " oui " au réaménagement des 35 heures afin de sauver quelques emplois. Le 14 novembre dernier, elle devait donc rencontrer la direction de HP afin d'entériner cette proposition, et de parler plus précisément de la création d'un " groupe de développement d'activités en France ", tout ceci afin de sauver 250 des 1.240 emplois menacés.

Dernièrement, le 2 décembre 2005, les principaux syndicats chez HP ( CFDT, CFTC, CGC et FO ), sauf la CFT, ont signé un accord pour l'ouverture des négociations. Il est question d'augmenter de 12 jours le temps de travail annuel des cadres, soit 218 jours au lieu de 206, le maximum prévu par la convention collective. En échange, la direction sauverait 300 emplois. Une proposition qui fait figure de chantage mais en ces temps de chômage qui ne laisse pas beaucoup de choix aux salariés...

La CFTC indique sur son blog que :

" Cette signature permet jusqu'à la fin janvier un échange de points de vue entre la direction et ces quatre syndicats à propos des départs envisagés. "


Sans commentaire.....

Complément d'information
  • HP : vers une suppression de 25 000 emplois
    La restructuration se poursuit chez le groupe HP avec la possibilité de l'annonce de la réduction de 10 à 15% de son effectif, ce qui pourrait conduire à 25 000 emplois supprimés.
  • HP : 250 emplois sauvés
    Les discussions sur les 35 heures et la restructuration de l'entreprise avancent à grand pas chez HP.

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #72993
Petite faute de frappe : "sur son bloq".
Le #73043
Tout ça pour sauver 250 emplois et en laisser 1000 partir
Et en faisant des concesssions sur les 35h ce qui doit être illégal à mon avis
Demain HP demandera de bosser 45h/semaine pour sauver d'autres emplois
C'est sans fin
Naifs les syndicats

Il ne faut pas oublier que 1000 emplois de moins c'est autant de cotisations URSSAF et retraites complémentaires en moins, et les heures travaillées en plus sont autant de création d'emplois en moins et elles ne cotisent pas non plus
Le #73059
CFTC & CFDT même combat ->associations de vendus à la cause des patrons
deathscythe0666 Hors ligne VIP 5898 points
Le #73153
Chez nous, à Belfort, quand Alstom a licencié à cause de ses problèmes (bon, ok, ils ont une excuse par rapport à HP lol), les employés licencié ont pour certains montés des PME qui marchent assez bien (les anciens de l'Alstom ont beaucoup de compétences, et ils en ont profité).

A défaut de mieux, les anciens d'HP devraient se regrouper, et pourquoi pas, aller jouer sur le terrain d'HP (déploiement de serveurs, etc.)
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]