HTC : pas de changement de CEO après l'affaire de vols de secrets industriels

Le par  |  0 commentaire(s) Source : Digitimes
htc-logo

HTC dément la rumeur du départ de son CEO Peter Chou après l'affaire du vols de secrets industriels par certains de ses salariés, dont des hauts cadres.

Critiqué pour son type de management impulsif au détriment d'une vision de long terme et mis en difficulté par des résultats financiers trimestriels qui ne montrent toujours pas de retour en grâce, le CEO de HTC Peter Chou fait régulièrement l'objet de rumeurs de départ depuis quelques trimestres.

On lui prêtait l'intention (qu'il a démentie) de démissionner en cas d'échec des ventes du smartphone HTC One tandis que l'absence d'évolution positive des résultats du groupe fragilise sa position. Dernier incident en date : l'affaire d'escroquerie et de vol de secrets industriels par certains cadres.

htc-logo L'incident est sans doute une aubaine pour ceux qui veulent voir tomber le dirigeant de HTC et la rumeur de son possible remplacement a rapidement circulé, étant donné que des membres de son équipe dirigeante étaient incriminés.

Cher Wang, la présidente du conseil d'administration, a cependant aussitôt démenti ces bruits de couloir en affirmant que HTC n'avait aucun projet visant à remplacer Peter Chou et que le vol de secrets industriels ne conduirait pas à une refonte de la direction.

Peter Chou Elle a indiqué que l'objectif du moment du fabricant était de prendre 20% de part de marché sur les smartphones de milieu et haut de gamme en Chine, alors que sa part de marché était estimée à 5,2% en début d'année.

Objectif ambitieux, donc, mais qui pourrait être facilité par la création d'un OS mobile conçu spécifiquement pour le marché chinois et avec l'accord des autorités. Les analystes notent cependant que l'incendie sur le site de production de composants mémoire de SK Hynix à Wuxi (Chine), qui a stoppé momentanément une production alimentant significativement la demande mondiale en DRAM et mémoires mobiles, risque d'avoir un impact sur les volumes de smatphones écoulés par HTC.

Ce dernier se fournit en effet à hauteur de 40% en mémoire vive mobile chez SK Hynix et les conséquences économiques de l'incendie, bien que minimisées par le fournisseur de composants, ne sont pas encore complètement évaluées.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]