Chiffrement gratuit du Web : micmac autour de la marque Let's Encrypt

Le par  |  4 commentaire(s)
Let's-Encrypt

La bataille autour de la marque Let's Encrypt prend fin. Comodo abandonne son entreprise qui aurait pu priver l'exploitation de cette marque par le projet de chiffrement gratuit du Web.

Let's Encrypt est un projet dont l'objectif est d'aider tous les sites Web à basculer facilement et gratuitement en HTTPS. Dans cette quête vers HTTPS par défaut sur le Web, l'autorité de certification de même nom a déjà livré plus de 5 millions de certificats dont près de 3,8 millions sont actifs. Ils couvrent plus de 7 millions de noms de domaine.

Let's-EncryptAvec à la baguette l'Internet Security Research Group (ISRG), l'initiative bénéficie d'un fort soutien (Mozilla, Akamai, Cisco, Chrome, OVH, l'Electronic Frontier Foundation…) mais fait aussi sourciller des autorités de certification plus usuelles. C'est notamment le cas de Comodo qui revendique être la plus grande autorité de certification au monde.

L'ISRG est entré en conflit avec Comodo après s'être aperçu que ce dernier a fait les démarches pour enregistrer les marques déposées Let's Encrypt, Let's Encrypt with Comodo et Comodo Let's Encrypt. L'ISRG a commencé à utiliser le nom Let's Encrypt en novembre 2014 et assure que Comodo ne l'a jamais fait malgré son intention supposée.

Le ton est monté entre les deux parties et l'ISRG a décidé de médiatiser l'affaire face au refus de Comodo d'abandonner ses demandes autour de la marque Let's Encrypt. L'ISRG ne dit pas s'il avait pris soin de protéger en amont la marque Let's Encrypt mais la médiatisation a eu son effet. S'attaquer à une organisation à but non lucratif n'est jamais bon...

Comodo a donc fait machine arrière et n'insistera pas pour obtenir la marque déposée Let's Encrypt. Des demandes d'annulation ont été soumises pour les trois cas concernés. L'ISRG en profite pour remercier sa communauté pour son soutien.

Pour Comodo, il y a eu une " collaboration avec Let's Encrypt " et cela a permis de résoudre le conflit naissant. Comodo avait cependant accusé Let's Encrypt de copier son modèle d'affaires en distribuant des certificats valides pour une durée de 90 jours (pas plus longtemps afin de limiter des risques de compromission). Sous forme de produit d'appel, Comodo offre gratuitement des certificats électroniques de 90 jours qui sont valides pour un domaine Internet.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1906844
Hmpf, encore un qui a voulu grater de l'argent en enregistrant une marque sans l'utiliser...
Le #1906846
Let's go ....
Le #1906864
DeepBlueOcean a écrit :

Let's go ....


Bientôt il y a des neuneus qui vont déposer ça aussi... Les noms communs simples ne devraient pas être déposables, ça règlerait bien des soucis : tu crées une marque = tu crées un mot. Comme ça quand quelqu'un copie il n'y a pas à tergiverser.
Le #1906866
bugmenot a écrit :

DeepBlueOcean a écrit :

Let's go ....


Bientôt il y a des neuneus qui vont déposer ça aussi... Les noms communs ne devraient pas être déposables, ça règlerait bien des soucis : tu crées une marque = tu crées un mot. Comme ça quand quelqu'un copie il n'y a pas à tergiverser.


D'accord avec ça. Interdiction de déposer un nom propre pour éviter les abus.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]