Windows Phone : Huawei n'a pas jeté l'éponge

Le par  |  5 commentaire(s) Source : Wall Street Journal
Huawei Ascend W2 logo

Malgré le rachat des terminaux mobiles de Nokia par Microsoft, Huawei confirme son intention de continuer à lancer des smartphones Windows Phone.

En devenant à la fois éditeur de la plate-forme Windows Phone et fabricant de smartphones en récupérant l'acteur Nokia disposant de plus de 80% de part de marché, Microsoft modifie l'équilibre de l'écosystème qu'il a créé en devenant à la fois partenaire et concurrent des acteurs qui s'y sont impliqués.

Déjà refroidis par la domination de Nokia et ses smartphones Lumia, les fabricants de terminaux Windows Phone peuvent trouver des motifs d'inquiétude dans cette évolution malgré les assurances données par les représentants du groupe de Redmond sur sa capacité à maintenir les collaborations malgré l'existence de ses propres produits, avec l'exemple des tablettes Microsoft Surface, notamment.

Les plus gros partenaires du groupe au lancement de Windows Phone, à savoir HTC et Samsung, ont d'ailleurs fait peu de commentaires à l'annonce du rachat de l'activité de Nokia et n'ont pas donné d'indications sur leur volonté de continuer de soutenir la plate-forme.

Huawei Ascend W2Il y a un acteur cependant qui se prêt à continuer l'aventure, c'est le groupe chinois Huawei qui a confirmé qu'il poursuivra la conception et la commercialisation de terminaux Windows Phone, réaffirmant son rôle de partenaire stratégique du groupe américain.

Le fabricant chinois de terminaux est dans une phase agressive de prise de parts de marché sur les smartphones et bien que sa stratégie soit beaucoup axée sur les smartphones Android, le maintien d'un lien avec la plate-forme mobile de Microsoft peut l'aider à s'implanter plus facilement sur des territoires comme l'Europe, dont certains marchés (comme la France) sont assez réceptifs à Windows Phone.

Ces gages de bonne volonté envers Microsoft peuvent aussi l'aider à devenir un acteur incontournable pour ce dernier et à prendre l'ascendant sur certains de ses concurrents, chinois, asiatiques ou occidentaux, dans les smartphones mais aussi sur les tablettes et produits hybrides sous Windows 8.

On notera par ailleurs que Huawei est entré dans la course aux processeurs 64 bit (ce qui était déjà un peu le cas avec son processeur K3V2) en prenant une licence pour le jeu d'instructions ARMv8 en vue de développer ses propres gammes de processeurs.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1480002
L'article est très drôle, j'ai biens rigoler. Et puis évidement , c'est pas l'éponge qu'il faut jeter.
Le #1480092
penseurodin a écrit :

L'article est très drôle, j'ai biens rigoler. Et puis évidement , c'est pas l'éponge qu'il faut jeter.


Merci pour le conseil.
Le #1480132
jeanlucesi a écrit :

penseurodin a écrit :

L'article est très drôle, j'ai biens rigoler. Et puis évidement , c'est pas l'éponge qu'il faut jeter.


Merci pour le conseil.


You are wellcome.
Le #1480152
penseurodin a écrit :

jeanlucesi a écrit :

penseurodin a écrit :

L'article est très drôle, j'ai biens rigoler. Et puis évidement , c'est pas l'éponge qu'il faut jeter.


Merci pour le conseil.


You are wellcome.


welcome*
Le #1480322
Sans trop de souci, Huawei devrait faire mieux que Nokiasoft
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]