Le premier nano-CPU chez IBM '

Le par  |  14 commentaire(s) Source : Futura sciences
(Small)

Le problème majeur actuel dans le domaine des puces électroniques, c'est l'échauffement.

Le problème majeur actuel dans le domaine des puces électroniques, c'est l'échauffement. Tout PC moderne est ainsi bardé de systèmes de refroidissement.

Small

Cette situation pourrait changer d'ici quelques années, selon de récents résultats publiés dans la revue Science. Le laboratoire d'Almaden d'IBM, en Californie, travaille en effet à concevoir un prototype de CPU (processeur central) conçu par nano-technologie qui pourrait à terme être d'une taille 260 000 fois inférieure aux processeurs actuels ! Comment est-ce possible '

La technologie s'appuie sur une methode récente de mesure de "la spectroscopie du spin", ce qui parlera certainement à nos amis physiciens. Plus concrétement, il s'agit d'utiliser une propriété quantique de la matière similaire à la polarisation. En inversant cette "polarité" atomique, on obtient les transistors les plus petits possibles. Du moins jusqu'à ce qu'on attaque le noyau atomique lui-même.

En couplant un microscope à effet tunnel à de puissants aimants supraconducteurs, IBM Research affirme être en mesure de contrôler le spin particulaire en produisant un champ magnétique 140 000 fois plus puissant que celui de la Terre. Le résultat est une couche d'atomes de manganèse déposés un à un sur une couche de cuivre (voir illustration). IBM déplace ensuite les atomes de manganèse, qui agissent comme des interrupteurs sur les chaînes d'atomes quand le nombre d'atomes d'une chaîne passe de pair à impair. On retrouve le principe du transistor.

C'est donc à terme de véritables nano-processeurs qui sortiront des laboratoires du géant américain. Au même moment, en Europe... non, rien. Deux "petits" bémols à ajouter toutefois : d'abord comme toutes les technologies de pointe, le procédé reste extrèmement coûteux, donc même si on arrive à mettre dans la même surface qu'un CPU actuel 260 000 nano-processeurs, il faudrait que chacun d'entre eux soit presque 260 000 fois moins chers. Sinon IBM risque d"en vendre moins de 260 000 ;)

Enfin, et second problème, plus ironique : si ces processeurs sont à priori appelés à chauffer bien moins, en raison de la quasi absence d'échauffement thermodynamique, il faudra quand même travailler sur le refroidissement. En effet, pour déplacer les atomes, l'unité doit pour le moment encore travailler à une température de ... 0,5° Kelvin (-272,65°C). Ca refroidit non '

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #100428
C'est tu bottom up ça... Et lol pour la formation des circuits à 0,5°K. "Bougez pas mes petits ou il faudra vous recompter!"
Le #100436
quid de la puissance , ça peut etre riquiqui et etre aussi lent qu'un 386 ou est ce , du fait du grand nombre de machin qu'on peut metre sur une puce ça sera forcement puissant'

ps: au dit pas kelvin tout cour sans le degré devant'
Le #100440
Ah non, on dit degré Kelvin... je crois...
Le #100444
degré Celcius, degré fahrenheit et Kelvin sans le ° depuis 1968...
on dira donc :
0.50°C
0.50°F
0.50 K

voir ici http://www.bipm.fr/fr/si/base_units/kelvin.html
Le #100451
C'est moi ou d'aprés la théorie un transistor cantique serait beaucoup plus "puissant" qu'un normal '''

Y'avait un dossier assez impossant dans je sais plus quel magasine ! Donc on a pas besoin d'avoir le même nombre de transistor pour avoir les même perfs ...
Le #100455
J'aime bien le transistor "cantique", j'espère qu'il chante bien au moins !

Nous en déduisons qu'il s'agissait de transistor quantique.

Sorry, je n'ai pas pu résister à la tentation...

Biz.
Le #100458
"en mesure de contrôler le spin particulaire en produisant un champ magnétique 140 000 fois plus puissant que celui de la Terre"

j'imagine le jeune kevin avec son dentier métallique collé sur l'ordi mais bon au moins il aura pas trop chaud avec -272,65°C

( juste comme ça pour avoir une idée de grandeur : un aimant qu'on pose sur un frigo c'est combien de fois le champs magnétique terrestre ' )
Anonyme
Le - Editer #100461
@williamdunord +1

J'etais dans les unites du SI aussi avec cette news :
http://www.generation-nt.com/actualites/14008/ieee-juillet-reseau-standard-norme-10gbaset

Les unites du SI sont consultables aussi ici :
http://www.ac-nancy-metz.fr/enseign/physique/divers/unites/unites-SI.htm

Une temperature thermodynamique s'exprime en Kelvin notee K.
Une quantite d'information s'exprime en bit notee bit. Un debit est donc en bit/s...

Le_Doc recherche de nouveaux newsers, il va pouvoir les faire plancher sur les unites du SI...Hein Doc ''''
Le #100464
"
Fredo490
15/04/2006 à 18h36
C'est moi ou d'aprés la théorie un transistor QUantique serait beaucoup plus "puissant" qu'un normal '''

Y'avait un dossier assez impossant dans je sais plus quel magasine ! Donc on a pas besoin d'avoir le même nombre de transistor pour avoir les même perfs ..."

Il n'est pas plus puissant au contraire, mais il est beaucoup plus rapide, les barrières à franchir se limitant à une.

Cette news est plutot à comparer au gravures en terme de productivité par wafer, de dissipation thermique (très peu d'agitation électronique) et certainement de vitesse.
Le #100467
sleid, je comprend pas trop, un transistor reste un transistor, je vois pas pourquoi on en aurait besoin de moins...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]