IBM : Un collecteur solaire concentrant la puissance de 2000 soleils.

Le par  |  8 commentaire(s) Source : IBM Research News
IBM HCPVT

La société IBM se penche actuellement sur le développement d’un nouveau type de collecteur solaire capable de concentrer la puissance de 2000 soleils.

Une équipe de scientifiques menée par une branche de la société IBM vient de se voir attribuer un budget colossal de 2,4 milliards de dollars pour le développement d’un générateur solaire capable de concentrer l’équivalent de la puissance de 2000 soleils et d’en convertir 80 % en énergie électrique.

ibm-solaire-photovoltaique IBM Research devrait ainsi s’associer à Airlight Energy, ETH Zurich et l’Université de Science appliquée de Buchs pour développer et tester divers prototypes de systèmes de très haute concentration thermique et photovoltaïque ( HCPVT).

Un modèle existe déjà dans les laboratoires d’IBM Research à Zurich, et d’autres devraient être prochainement proposés en Suisse. D’après les scientifiques, les systèmes HCPVT devraient être concevables avec un cout inférieur à 250 $ du mètre carré, soit un tiers du cout des autres systèmes comparables.

Le système HCPVT est basé sur l’utilisation d’une parabole équipée de miroirs pour refléter les rayons solaires vers des récepteurs équipés de centaines de puces photovoltaïques haute performance pour générer 25 kilowatts de puissance. Mesurant chacune 1 cm², les cellules photovoltaïques triple jonction sont capables de convertir une moyenne de 200-250 watts par jour dans des régions proposant un fort ensoleillement pendant au moins 8 heures.

L’une des principales avancées du système est sa capacité à résister aux chaleurs dégagées par la concentration des rayons du soleil. Pour ce faire, le système profite d’un refroidissement liquide.

Le refroidissement liquide utilisé permettrait également de produire de l’eau potable et de l’air conditionné à moindres frais. En passant par un système de membrane unique pour refroidir la parabole, l’eau de mer serait désalinisée et purifiée.

Ce sont ainsi 30 à 40 litres d’eau qui sont réutilisables après avoir permis le refroidissement de chaque mètre carré de surface de parabole. Avec une installation de taille moyenne, les chercheurs pensent être capables de proposer de l’eau potable pour une ville de petite taille.

Bien que le système soit actuellement testé en Suisse, il se prédestine principalement à l’Europe du Sud, l’Afrique, la péninsule Arabique, l’Australie et l’Amérique du Sud.

  

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1278032
Il n'y a pas un petit soucis au niveau des chiffres "générer 25 kilowatts de puissance" avec des cellules qui produisent " convertir une moyenne de 200-250 watts par jour dans des régions proposant un fort ensoleillement pendant au moins 8 heures."
Le #1278042
"centaines de puces photovoltaïques (...) mesurant chacune 1 cm², les cellules photovoltaïques triple jonction sont capables de convertir une moyenne de 200-250 watts (...)"

250 x 100 =>25 000
Le #1278282
"la puissance de 2000 soleils"

Mais biensur
C'est pas plutôt un rendement 2000 fois plus important ?

Non parce que la puissance de ne serait-ce un soleil, vous imaginez un peu
La puissance de notre soleil est estimé à 400 yottawatt
(400.10 puissance 24 watts... 400 000 milliards de milliards de kilowatts...)


Le #1278572
Et bien ,
Je veux bien croire qu'il on créé quelque chose d'innovant , mais la pseudo vulgarisation scientifique de certains journaliste arrive a un point ou ça ne veut plus rien dire du tout ...

La puissance de 2000 soleil ?? lool
400yW x 2000>Ca ferait bien rire Doc et Marty ...
De plus 200 watt par jour ça ne veut rien dire et puis pareil pour les 30 litre d'eau ...
Pas de base temporel , on peu parlé de Wh/m2 , de Lh/M2 ou je ne sais quoi d'autre mais la je voit même pas ou il veut en venir ...

Bref a mon avis je suppose que ce qu'il voulait dire , sachant que que c'est une parabole , c'est que la concentration des rayons lumineux est augmenté de 2000 fois plus a la surface des capteurs photo-voltaïque qu'a la normal , sachant le la puissance solaire a la surface de la terre est d'environ 1kW/m2 ( dans de bonne conditions ), ça voudrais dire qu'a la surface du module PV il y a une puissance lumineuse de 2000kW/m2 .

Mais rien d'extraordinaire dans le sens ou la puissance a la surface du module PV est égale a la puissance rayonné par la surface de la parabole .

En revanche la ou ça deviens intéressant , c'est que garce a ce système , c'est que la ou un module PV standard aurait converti seulement environ 15% du rayonnement lumineux en énergie électrique , ce système en converti 80% , donc pour a peu près la même surface d'occupation du terrain (en supposant une équivalence de surface parabole et système PV standard ) ce système est 5,3 fois plus efficient ( 80/15 ) .

Autre chose d'intéressante , il faut beaucoup moins de silicium pour la fabrication du système , après en contre partie y'a quand même un surcoût dans les matériaux de la parabole , mais c'est probablement moins important .

Pour ce qui est de l'eau , même si je ne suis pas capable de décrypter ce qu'il voulait dire pour les quantité purifié mais en gros les 20% qui ne sont pas convertis en énergie électrique parte en perte joules , et plutôt que de perdre cette énergie , elle et valorisé en purifiant de l'eau salé ( cogénération ) en plus de ça , l'eau salée sert a a refroidir le système ( qui contribue certainement en bonne partie au bon rendement des module PV ) donc , d'une pierre 2 coups . Pas con les mec

Sachant que l'accès a l'eau potable et aussi l'un des grands defi de l'avenir même si c'est beaucoup moins médiatisé que l'énergie renouvelable , y'a vraiment un potentiel de ouf dans cette machine .





Le #1278692
Plus la puissance est élevée, plus on s'y perd dans les chiffres...
Le #1278842
Br3Xk a écrit :

Et bien ,
Je veux bien croire qu'il on créé quelque chose d'innovant , mais la pseudo vulgarisation scientifique de certains journaliste arrive a un point ou ça ne veut plus rien dire du tout ...

La puissance de 2000 soleil ?? lool
400yW x 2000>Ca ferait bien rire Doc et Marty ...
De plus 200 watt par jour ça ne veut rien dire et puis pareil pour les 30 litre d'eau ...
Pas de base temporel , on peu parlé de Wh/m2 , de Lh/M2 ou je ne sais quoi d'autre mais la je voit même pas ou il veut en venir ...

Bref a mon avis je suppose que ce qu'il voulait dire , sachant que que c'est une parabole , c'est que la concentration des rayons lumineux est augmenté de 2000 fois plus a la surface des capteurs photo-voltaïque qu'a la normal , sachant le la puissance solaire a la surface de la terre est d'environ 1kW/m2 ( dans de bonne conditions ), ça voudrais dire qu'a la surface du module PV il y a une puissance lumineuse de 2000kW/m2 .

Mais rien d'extraordinaire dans le sens ou la puissance a la surface du module PV est égale a la puissance rayonné par la surface de la parabole .

En revanche la ou ça deviens intéressant , c'est que garce a ce système , c'est que la ou un module PV standard aurait converti seulement environ 15% du rayonnement lumineux en énergie électrique , ce système en converti 80% , donc pour a peu près la même surface d'occupation du terrain (en supposant une équivalence de surface parabole et système PV standard ) ce système est 5,3 fois plus efficient ( 80/15 ) .

Autre chose d'intéressante , il faut beaucoup moins de silicium pour la fabrication du système , après en contre partie y'a quand même un surcoût dans les matériaux de la parabole , mais c'est probablement moins important .

Pour ce qui est de l'eau , même si je ne suis pas capable de décrypter ce qu'il voulait dire pour les quantité purifié mais en gros les 20% qui ne sont pas convertis en énergie électrique parte en perte joules , et plutôt que de perdre cette énergie , elle et valorisé en purifiant de l'eau salé ( cogénération ) en plus de ça , l'eau salée sert a a refroidir le système ( qui contribue certainement en bonne partie au bon rendement des module PV ) donc , d'une pierre 2 coups . Pas con les mec

Sachant que l'accès a l'eau potable et aussi l'un des grands defi de l'avenir même si c'est beaucoup moins médiatisé que l'énergie renouvelable , y'a vraiment un potentiel de ouf dans cette machine .


Merci.

Heureusement qu'il y a les commentaires des internautes pour traduire les "articles" scientifiques des journalistes de GNT.

Je rappelle que le photovoltaïque plafonne à 30% de rendement en laboratoire dans des conditions idéales (CAD cellules à température froide incompatibles avec la technologie à concentration évoquée dans cette "news"). Donc les 80% évoqués dans l'article concerne surement la réflexion du miroir parabolique qui absorbe généralement un grande partie dans l'infra rouge. Bref, encore un article fait sur Google traduction.
Le #1280042
Et bien , tout d'abord merci , parce que en général mes commentaires se perdent dans le volume ( entre les commentaires a faibles valeurs ajoutés et les trolls )

En labo , les record pour les modules PV doivent atteindre 41,1% , il est possible que j'ai raté des news , mais c'est le highscore que j'ai vu ( http://www.fraunhofer.de/en/press/research-news/2010/05/concentrator-solar-cells.html ) .

Quoi qu'il en soit , entre faire un module PV en labo , et trouver un moyen de le produire en masse a bas coût , il y a une sacré différence ...

Pour ceux que ça intéresse , pour capter un maximum du rayonnement solaire , il faut absorber toutes les fréquences du rayonnement solaire , mais les modules PV actuel absorbent surtout dans le jaune ( c'est pas pour rien qu'on les voient bleus ).

Pour capter un maximum de rayonnement , aujourd'hui les scientifique s'oriente vers le multicouche ( ou chaque couche absorbe une partie du rayonnement , et laisse passer le reste a la couche inférieur ) .

Mis a part le photovoltaique , aujourd'hui les modules solaires thermiques on un rendement bien supérieur avec des technologie bien plus simple a mettre en oeuvre , donc pour ceux qui sont intéressé ( que ce soit écologique ou économique ou les deux ) , allez voir du coté du ou chauffe eau solaire ou encore mieux du PSD ( Plancher Solaire Direct ) .

Quoi qu'il en soit , si votre maison est une épave thermique , il faut bien évidement trouver un moyen d'éviter les perte avant de chercher a a produire de l'énergie ( l'isolation coûte beaucoup moins cher que des modules PV , et c'est un investissement qui s'amortit plus rapidement dans le cas ou notre maison était une épave thermique )
Le #1643312
Pour l'histoire voir Le four solaire de Bouzareah, baptisé "Héliodyne" ... http://www.cder.dz/index.php?rub=heli&srub=n&pag=Index
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]