L'ICANN conserve son contrôle sur Internet

Le par  |  8 commentaire(s)
Icann

Nous le relations dernièrement, la question de la gestion du réseau mondial Internet, par les Etats-Unis au travers de l'organisme ICANN, avait été remise sur le tapis.

IcannNous le relations dernièrement, la question de la gestion du réseau mondial Internet, par les Etats-Unis au travers de l'organisme ICANN, avait été remise sur le tapis. La situation, comme un bon nombre de gouvernements l'espéraient, semblait vouée à évoluer, les Etats-Unis parlant de céder une partie du contrôle. Et bien non !


ICANN : késako '
Rappelons que l' ICANN ( Internet Corporation For Assigned Names and Numbers ), organisme international à but non-lucratif, a été créé le 18 septembre 1998, par le vice-président américain Al Gore. L'ICANN est chargé de l'attribution de plus de 250 noms de domaine - .org, .net, .com, ... - et des adresses IP ( Internet Protocol ).


L'ICANN conserve son contrôle
Nous ne savions ainsi pas encore ce qu'il en serait concrètement à propos de la gestion des 13 serveurs DNS ( Domain Name System ) racines du réseau Internet, qui sont en résumé le cœur de tout le réseau. Nous sommes désormais fixés.

Ce mardi, par l'intermédiaire d'un communiqué de presse, l'ICANN a annoncé que le Memorandum of Understanding, l'accord passé avec l'US DOC ( United States Department of Commerce ), le Ministère du Commerce américain, venait d'être renouvelé.

L'organisme américain conservera par conséquent son contrôle sur le réseau mondial, gestion technique des serveurs DNS racines comprise, durant les 5 années à venir, soit jusqu'en 2011, via un contrat qui pourra être renégocié chaque année.
Complément d'information
  • L'ICANN victime d'une vague de phishing
    L'ICANN, la société en charge de l'attribution des noms de domaine sur le web vient d'indiquer avoir été la victime d'une attaque de type phishing. Résultat des dégâts : des mots de passe et des données personnelles ont été ...
  • Adresses en .vin et .wine : la France lance un ultimatum à l'ICANN
    Cela fait quelques semaines que les viticulteurs français et européens appellent au boycott pur et simple des prochains sites à venir en .vin et .wine, interpellant l'ICAAN sur les risques de la mise en vente de ces nouveaux suffixes, ...

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #125261
Pfff, fait moi rire. Des alternatives existent et si plus de monde les utilisaient l'icann ferait moins les malins. Ils sont juste root auto-proclamé.
Le #125268
Si je comprend bien, les USA ont décidé de garder le contrôle, sans rien demander à personne, ou plutot en chi@nt sur les autres comme ils savent le faire.

C'est ce type d'attitude qui donne du grain à moudre aux extrémistes!
Le #125270
@mururoa : Le problème pour les solutions "alternatives", c'est surtout que la plupart des pays veulent avoir un certain controle (enfin un controle partagé, pas uniquement par les EU), mais sans rien faire derrière.

Car bon, si vraiment certains pays (ou même organisation) l'auraient voulu en y mettant les moyens, rien ne les n'empeche de monter leurs propres bon gros serveurs DNS "alternatifs" (surtout si y'a "que" les EU qui ne le souhaite pas, c'est eux qui se retrouveraient isolés, et pas forcement à jour niveau DNS)

On a d'un coté un enfant gaté qui veut pas préter son jouet, et de l'autre, pleins de marmots qui veulent y jouer, sans rien donner en échange.
Le #125277
Les USA n'avaient jamais laissé entendre qu'il en serait autrement.
Pour ce qui est du controle, je doute que les USA soient meilleurs, même techniquement, mais ils ne le lacheront que quand il seront obligé, logique on ferait pareil.
La seule chose sur laquelle on peut se poser des questions est la transparence de l'attribution du marché à l'ICANN.
Le #125295
@Dobbey : c'est très très transparent, étant donné que ce n'est pas un marché et que l'ICANN n'est pas à but lucratif... Il faut imaginé ça comme une sorte d'administration transnationale sur laquelle les USA auraient la haute main...
Le #125370
Le gros problème pour les USA c'est que les 13 serveurs Internet de l'ICANN sont reliés au réseau "Echelon" qui comme tout le monde le sait (ou devrait le savoir) est surnommé "les grandes oreilles"
Cet énorme réseau terrien et satellite capte, analyse et éventuellement enregistre tout ce qui circule en numérique et même analogique sur la planète
Ceci, comme vous l'avez compris, pour pouvoir espionner tout le monde
Donc renoncer ou partager les serveurs ICANN c'est le risque pour les Ricains de perdre les infos du Net en direct avec le réseau Echelon
Le réseau Echelon a des bases partout sur la planète dont une chez nos chers (très chers) voisins Anglais toujours près à préfèrer l'Oncle Sam à l'Europe, et il a permis entre autre de "piquer" des contrats commerciaux à des entreprises Européennes en interceptant des offres de prix de celles-ci
Anonyme
Le - Editer #125515
Phebus arrete de regarder x-files sa rend parano. De plus il n'est pas besoin de posseder les serveurs racine pour faire ce genre d'interception. Je prefere que ce soient l'Icann qui gère ces serveurs ils l'on toujours fait tres bien jusque la et je n'ai aucune confiance en des organisme comme l'Onu pour cela car le net ce retrouva au centre de querelle politique et j'ai encore moins confiance en des gouvernement comme celui de la chine.
Anonyme
Le - Editer #125516
Phebus arrete de regarder x-files sa rend parano. De plus il n'est pas besoin de posseder les serveurs racine pour faire ce genre d'interception. Je prefere que ce soient l'Icann qui gère ces serveurs ils l'on toujours fait tres bien jusque la et je n'ai aucune confiance en des organisme comme l'Onu pour cela car le net ce retrouva au centre de querelle politique et j'ai encore moins confiance en des gouvernement comme celui de la chine.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]