IDC : ventes de mobiles en hausse de 9% en Europe

Le par  |  0 commentaire(s)
logo IDC

Le rapport European Mobile Devices Tracker d'IDC révèle que 44.

Logo idcLe rapport European Mobile Devices Tracker d'IDC révèle que 44.1 millions de téléphones portables (téléphones basiques et smartphones) se sont vendus au troisième trimestre 2006, à comparer aux 40.5 millions à la même période en 2005.


Croissance à tous les niveaux
Le troisième trimestre montre une croissance soutenue sur le marché d'Europe de l'Ouest, avec une intensification de la concurrence au niveau du haut de gamme des téléphones basiques (les feature phones), avec une multiplication de mobiles tournés vers le multimedia et la photo de qualité - des fonctionnalités jusque là réservées plutôt aux terminaux évolués -  avec des aspects toujours plus séduisants et attractifs.

Ces mobiles ont facilité le renouvellement des mobiles, tandis que la demande pour de l'entrée de gamme en prépayé a motivé aussi une bonne part de cette croissance.

Du côté des smartphones, la progression est encore plus impressionnante (mais le volume reste bien moindre). IDC note que les ventes ont progressé de 30% par rapport à la même période 2005, grâce à des lancements anticipés de terminaux évolués en prévision de la traditionnelle forte demande du dernier trimestre.

Ce troisième trimestre confirme les excellents résultats du deuxième trimestre sur les terrains professionnel comme grand public. Les smartphones représentent désormais 8% du total des mobiles vendus en Europe.

Nokia mène toujours la danse pour ce trimestre avec 35.1% de parts de marché, suivi loin derrière par Samsung (7.4%), tandis que Motorola et Sony Ericsson occupent la troisième marche avec 5.9% chacun. BenQ se place en cinquième position, représentant 2.8% du marché.


Des prévisions optimistes pour la suite
IDC estime que ces résultats seront amplifiés au dernier trimestre, aussi bien sur le segment des features phones que des smartphones, avec une prévision de croissance sur l'ensemble de l'année 2006 portée à 11%.

Le segment du haut de gamme continuera d'être fortement convoité en 2007, grâce aux volumes importants d'appareils mobiles misant sur la convergence et le tout-communicant.

Les fabricants vont devoir tirer sur les prix de façon agressive pour attirer l'attention de consommateurs faisant face à une offre pléthorique.
Si c'est une bonne nouvelle pour les utilisateurs, cela va affecter les marges des acteurs du marché, et donc leurs résultats financiers.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]