IDC: 185 millions de mobiles vendus en Europe en 2006

Le par  |  1 commentaire(s)
logo IDC

Les analystes d' IDC livrent leurs estimations sur les ventes de mobiles pour le dernier trimestre 2006 et font le point pour l'ensemble de l'année.

Logo idcLes analystes d' IDC livrent leurs estimations sur les ventes de mobiles pour le dernier trimestre 2006 et font le point pour l'ensemble de l'année. Avec une livraison de 57.8 millions de terminaux (toutes gammes comprises) au dernier trimestre, le marché d'Europe de l'Ouest progresse d'un petit 6% par rapport à la même période en 2005.

Les ventes totales sur l'année 2006 ont représenté 185 millions d'unités, portant la croissance d'une année sur l'autre à 9%, témoignant d'un marché toujours en progression mais tendant vers la stagnation.

" Le dernier trimestre 2006 a vu le maintien d'une croissance stable du marché, même si l'augmentation du volume de ventes pour ce trimestre n'a pas atteint les ceux des trimestres précédents, ce qui soutient l'hypothèse d'IDC de la poursuite du ralentissement en 2007. Le marché des mobiles grand public n'a augmenté que de 4% sur ce trimestre, ce qui témoigne bien d'une stagnation malgré une période propice aux ventes", explique Jean-Philippe Bouchard, analyste IDC pour les appareils mobiles en Europe.


Un marché polarisé
Si les quatre principaux fabricants de mobiles ont enregistré des croissances positives, les réductions de prix ont été obligatoires pour maintenir les volumes de ventes et combattre les effets négatifs d'une compétition accrue.

Les fabricants ne peuvent plus se contenter d'exploiter un seul segment du marché mais doivent se tourner aussi vers l'entrée et le milieu de gamme s'ils veulent conserver une marge de progression. Sony Ericsson a bien compris le mécanisme en diversifiant ses gammes, mais la difficulté pour 2007 sera de conserver ses marges tout en s'étendant vers l'entrée de gamme.

Les autres tendances notables est la concentration des parts de marché entre les quatre plus grands acteurs, qui contrôlent 86% du secteur, et la croissance des terminaux convergents haut de gamme qui ont connu une hausse des ventes de 29% au dernier trimestre par rapport à 2005. Ce segment représenterait désormais 8% de l'ensemble du marché des téléphones portables.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #155990
185 millions de nouveaux cellulaires, ça doit faiure entre 50 et 100 millions au moins de téléphones remplacés... qui sont partis ou qui partiront tôt ou tard à la poubelle ... Bonjour la pollution...

Remarque, quand je fais le compte, je dois bien être à 8 appareils +/- 1 depuis une dizaine d'années... Mea Culpa!
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]