Europe : les entreprises prudentes sur les dépenses en 2012

Le par  |  0 commentaire(s)
HP ProLiant serveur  logo pro

Les entreprises européennes vont se montrer prudentes en 2012 concernant leurs dépenses informatiques, dans un climat économique défavorable. Il reste à voir si l'intention de statu quo par rapport à 2011 ne va pas tourner à la baisse au second semestre 2012.

Le cabinet d'études IDC s'est intéressé aux intentions de dépenses informatiques logicielles et matérielles des entreprises européennes en 2012 dans une enquête qui souligne que ces dernières comptent se montrer prudentes, sans se montrer pessimistes.

Sur les 590 entreprises interrogées, 40% d'entre elles devraient accroître leurs dépenses en matériel, logiciel et services durant l'année, contre 17% qui indiquent qu'elles vont les réduire, et donc environ 40% restera sensiblement sur la même base qu'en 2011.

IDC note que les intentions restent comparables à celles de 2011 ( 43% envisageant alors une augmentation de leurs dépenses, 20% une baisse ) mais que seul un quart des entreprises prêtes à augmenter leurs dépenses le feront de plus de 5%.


Attentisme mais pas pessimisme

IDC logoPour les analystes, la tendance est globalement à un maintien des dépenses IT sur la même base qu'en 2011, ce qui dénote une attitude attentiste face aux incertitudes économiques secouant la zone Europe mais pas forcément très pessimiste.

Le niveau des dépenses en 2011 avait cependant été plus faible que les projections de début d'année, alors que le climat économique mondial s'était durci au second semestre, incitant à la prudence. Et cette tendance pourrait se retrouver en 2012 si les mauvaises nouvelles économiques continuent de s'accumuler.

Le niveau des dépenses IT européennes devrait donc suivre la même tendance et les mêmes valeurs en 2012 que l'année passée, avec également un risque d'abaissement des dépenses au second semestre si la situation macroéconomique ne s'améliore pas.

Il reste que certains domaines restent plus sujets à des volontés d'investissement, comme le SaaS ( Software as a Service ) et le cloud computing, avec leur cortège de services de virtualisation, de rationalisation des infrastructures des entreprises pour une plus grande flexibilité et de fourniture de services.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]