IDC : 289,1 millions de mobiles écoulés sur Q3 2007

Le par  |  0 commentaire(s)
IDC march

Le cabinet d'études IDC a fait les comptes et établit le volume de ventes de téléphones portables au troisième trimestre à 289,1 millions d'unités. Nokia et Samsung caracolent désormais en tête.

Avec 289,1 millions de téléphones portables écoulés dans le monde au troisième trimestre 2007, le marché de la téléphonie se porte plutôt bien et progresse de 9% par rapport au trimestre précédent et de 13,8% par rapport au même trimestre l'année dernière.

Le cabinet d'études IDC estime que ces bons résultats sont dûs aux grands volumes de terminaux à coût modéré et d'entrée de gamme vendus sur les marchés émergents et aux smartphones suréquipés pour les marchés établis.

" A l'échelle mondiale, le marché mobile continue de progresser même si les fabricants luttent de plus en plus pour équilibrer leurs revenus et leurs profits ", explique Ramon Llamas, analyste IDC. " D'une part, les marchés émergents ont requis des fabricants produisant des terminaux à bas coût, ce qui augmente les volumes de ventes mais diminue les marges. D'autre part, les marchés établis sont demandeurs pour des smartphones, plus rentables pour les fabricants. Seuls les plus grands vendeurs de mobiles mondiaux sont capables de s'adapter à ces deux types de marché distincts dans un environnement très concurrentiel. "

Et les smartphones restent un segment progressant plus vite que les autres secteurs, avec un niveau de croissance de plus de 50% sur le troisième trimestre par rapport à 2006. Large choix et baisse des prix sur les modèles les plus abordables sont à l'origine de ce succès.

Idc march

IDC - marché mobile Q3 2007

Le Top 5 mondial en détail
Nokia reste le maître incontesté du secteur et a vendu plus de mobiles sur ce trimestre que ses trois premiers concurrents réunis. Malgré la baisse du prix moyen de ses terminaux, Nokia continue d'améliorer ses marges grâce à une gestion rigoureuse de tout le circuit de production / distribution et à la reconnaissance de sa marque.

Derrière vient Samsung, remplaçant Motorola, toujours en cours de restructuration. La société a profité du succès de ses gammes Ultra Edition et conforte son nouveau rang mondial. Pas si loin derrière se place Motorola, qui semble avoir touché le fond et s'apprête maintenant à remonter grâce à ses nouveaux terminaux RAZR2, U9 e Z6.

Solidement installé dans sa quatrième place, Sony Ericsson poursuit sa conquête du marché, du côté des marchés émergents, cette fois, tout en continuant d'alimenter ses gammes Walkman et Cyber Shot. Enfin, LG Electronics, cinquième, n'a pas dit son dernier mot et a également entamé une attaque du marché d'entrée de gamme tout en garnissant le haut de gamme pour les marchés établis.

Finalement, les déboires de Motorola servent les intérêts de ses concurrents directs qui tous ont affiché de belles progressions. En revanche, au-delà de ce top 5, les "petits" fabricants de mobiles ont bien du mal à suivre le rythme et leur part de marché s'est globalement réduite, passant de 18,3% en 2006 à 17,2% en 2007, malgré une augmentation du volume de ventes de 7%.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]