Pour une transition concertée vers l' IPV6

Le par  |  16 commentaire(s)
IPV6-2

On en parle depuis des années et sa mise en oeuvre est à chaque fois repoussée.

On en parle depuis des années et sa mise en oeuvre est à chaque fois repoussée. Le protocope iPv6 préfigure ce que sera l' Internet du 21ème siècle annonce le Dr Ralph W. Wyndrum, président de l'IEEE-USA.


Nouveaux usages
C'est inéluctable, le nombre d'adresse IP attribuables sur le web devrait arriver à saturation d'ici 2012 avec l' IPv4,  le protocole actuel. L'avantage de l' IPv6 est qu'il permet d'apporter à la fois simplification de la mobilité, réduction des coûts d'administration des réseaux et amélioration de leur efficacité générale. Par ricochets, il permettra également le développement de nouveaux outils à destination du grand public.


Identité numérique
Imaginé dès 1992, l' IPv6 dont on peut avoir une description technique dans le dossier que nous lui avons consacré, sera à même d'apporter à chaque appareil sa propre identité numérique. Ce n'est pas rien quand on commence à utiliser toutes sortes de périphériques nécessitant des transactions sécurisées par exemple. De même et nous ne citerons qu'un second exemple tellement ils sont nombreux, ce nouveau protocole permettra la mise en place d' appliances ( serveurs applicatifs ) pouvant être contrôlées sur le Web.


Pour un projet international
Ipv6 2Les Etats-Unis ne sont pas les seuls à promouvoir l' IPv6. S'ils annoncent vouloir rester les leaders de ce nouvel Internet, ils annoncent aussi vouloir travailler de concert avec les autres nations et définir un calendrier de mise en application. Les grands acteurs de l'Internet font déjà en sorte de se positionner sur les rails de l' IPv6.

Si les réseaux fédéraux américains devraient être en mesure d'envoyer et de recevoir des paquets IPv6 d'ici mi-2008, Lucent de son côté annonce qu'il travaille à adapter ses infrastructures pour que ses applications mobiles grand public supportent ce nouveau protocole d'ici une paire d'années.


La France pionnière

Alors, l' IPv6, porteur de développement ' C'est sûr. La France, considérée comme pionnière en la matière a été, sous l'impulsion de l' AFNIC, l'une des premières nations, en novembre 2001, à expérimenter ce protocole sur des noms de domaine français. Sa participation dans le domaine de la recherche au niveau mondial n'est pas négligeable.

Pour le grand public, si le basculement vers l' IPv6 est techniquement possible, les acteurs télécoms ne voient pas encore bien les usages immédiats qui pourraient en profiter. Mais cela ne saurait tarder.

°°°°°°°
En savoir plus sur l'IPv6 français sur le site Task Force.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #110493
d'ailleurs en ce qui concerne IPv6, pour Free il a déja une pétition depuis un moment pour le proposer aux abonnés.

Si vous n'avez pas déja signé faites le, malgré que la barre des 10 000 personnes intéresser est largement dépassé :

http://ipv6pourtous.free.fr

Cet petiton concerne pas seulement les abonnés Free mais aussi ceux des autres FAIs.


Le #110515
Bonjour,

Le site Task Force sur l'IPv6 français a été mis à jour, pour la dernière fois, le... 13/02/2005 ! Quant au dernier communiqué de presse, il date du... 14 novembre 2003.

Les choses avancent doucement.
Le #110522
Pour ma part, ipv6 utilisé depuis maintenant 3 ans ! (FAI : Nerim)
Et ça marche très bien.
C'est sympa d'avoir 2^80 ip publiques a soi tout seul (bon, j'en utilise que 4, ok, mais 1 me suffisait pas...)
Et a ceux qui disent que ça ne sert pas : toutes mes updates sous linux ne se font que par ipv6, et dès qu'un site web existe en v4 et v6, il passe en v6.
Le #110526
ares86>chez wanadoo c'est déjà en expérimentation : http://www.ipv6.wanadoo.fr/

Et il y a un FAI qui propose déjà des abonnement IPv6 : http://www.nerim.net/
Le #110527
guilc>Et a ceux qui disent que ça ne sert pas : toutes mes updates sous linux ne se font que par ipv6, et dès qu'un site web existe en v4 et v6, il passe en v6.

Et ' ça va plus vite en v6 qu'en v4 ' ;-)

Sans rire, je suis tout à fait pour une migration vers IPv6, mais tant qu'il n'y aura pas la "killer app" qui le nécessitera absolument, je pense que IPv4 a de beaux jours devant lui, surtout vu les investissements nécessaires.
Le #110565
le poulpe >eh bien, d'une certaine façon, oui. Il faut envisager la migration v6 dans une perspective plus large, presque topologique en fait <img src="/img/emo/cool.gif" alt="8:" />
Plus clairement, plus on aura de serveurs migrés, meilleur sera le routage. C'est un peu le même principe que pour le p2p (un peu), plus y'a de monde, plus vite ça va. Quant aux investissements, simple question de bascule, et c'est encore le moins cher, il suffit de voir ce que coûte la fibre optique pour comprendre que tout ce qui peut à court terme faire gagner, sinon de la vitesse, au moins une baisse de latence, est bon à prendre
Le #110566
Certains se leurrent un peu sur la migration...
Détails oubliés :

- Ca va immobiliser les root-servers (moins facile pour surfer ).
- 80% des gens seront inaptes à faire la migration seuls.
- La plupart du matos n'est pas compatible.

Et j'en passe...
Le #110567
Ouaip, il faut surtout que les FAI se bougent. Ce n'est pas le petit particulier qui pourra assumer seul la migration, c'est clair.
Le #110570
C:WINDOWSsystem32ipv6.exe
Le #110572
@nemO

Ouais ok... .
Et les routeurs, live/free/club/c/aol...box et compagnie, c'est ipv6.exe qui les passe '
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]