Iliad : publication des résultats pour l'année 2006

Le par  |  4 commentaire(s)
Iliad - Logo

Alors que Michaël Boukobza est sur le départ, le groupe Iliad actif dans le secteur du Haut Débit sous la marque Free et ses déclinaisons et de la téléphonie traditionnelle avec notamment One.

Alors que Michaël Boukobza est sur le départ, le groupe Iliad actif dans le secteur du Haut Débit sous la marque Free et ses déclinaisons et de la téléphonie traditionnelle avec notamment One.Tel (opérateur de téléphonie fixe), Iliad Telecom (téléphonie pour professionnels) ou encore Kedra (service de terminaison d'appels de téléphonie fixe), fait état dans un communiqué de presse d'une forte croissance opérationnelle et financière pour 2006.


L' ADSL en moteur de croissance
Au 31 décembre 2006, le chiffre d'affaires d' Iliad s'élevait à 950,3 millions d'euros contre 724,2 un an auparavant, soit une progression de 31,2% avec un bénéfice net en hausse de 79,9% (123,9 millions d'euros) et un résultat opérationnel courant qui progresse de 72% (185,2 millions).

Côté recrutements d'abonnés ADSL, l'année 2006 est qualifiée d'historique avec 683 000 nouveaux abonnés pour atteindre 2,278 millions renforçant ainsi la place de Free en tant que deuxième FAI du marché de l' ADSL français. Le FAI ambitionne de franchir la barre des 2,8 millions d'ici la fin 2007 avec un accroissement de la proportion d'abonnés dégroupés (objectif de 80% au 31 décembre 2007).

Les principaux développements 2006 évoqués par Iliad sont :
  • Le lancement de la Freebox HD compatible ADSL 2+ et dotée de nombreuses fonctionnalités comme la HD.
  • L'annonce du lancement de son projet de fibre optique jusqu'à l'abonné (FTTH) : investissement global d'un milliard d'euros d'ici 2012 (150 millions d'euros pour 2007 en vue du déploiement essentiellement parisien).
A noter également que si Iliad a déjà manifesté son intérêt pour l'acquisition de la 4ème licence de téléphonie mobile, le groupe estime que : " Les modalités posées par les pouvoirs publics conditionnent le succès de ce projet et un traitement équitable d'un nouvel entrant ne signifie nullement un prix de licence et des conditions de paiement équivalents. " En clair, les 619 millions d'euros exigés rebutent toujours autant Iliad.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Anonyme
Le #161019
Ils me font rire à vouloir fourguer une licence 3G à 619 M. <img src="/img/emo/cool.gif" alt="8:" />
Par contre, mettre sur le marché une tueuse de apple-tv serait bien avec une puce dediée pour le décodage du HD (avec une meilleur interface software friendly-user). Bien évidement, ça demande beaucoup d'investissements en R&D ( l'innovation paie toujours, histoire de conserver un meilleur produit que la concurrence). La question est: est-ce que quelqu'un de tf1 peut comprendre ça ' <img src="/img/emo/cool.gif" alt="8:" />
Pas taper, plz
ps: La France, c'est pas le japon, hein !!
Le #161043
C'est nul la 3G qu'ils utilisent le Wimax directement.
Le #161044
La bourse est très satisfaite des résultats: -4% sur le titre.
Free va se faire bouffer par Telecom Italia(Alice)
Le #161100
@sleid : il semble que Xavier Niel est actionnaire majoritaire (autour de 60% par la).

Donc peut importe ce qu'en pense la bourse, ou que quelqu'un (des télécom ou pas) veut bouffer Free, il ne pourra le faire tant que Niel sera la.

Accessoirement, la bourse, c'est quand même pas le meilleur indicateur de santé d'une entreprise: baisser quand ça investit, et monter quand ça licencie / ferme, on a déjà trouvé mieux.....
C'est uniquement du spéculatif sur l'argent que pourront empocher les actionnaires, rien de plus.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]