Iliad / Free : forte hausse du chiffre d'affaires mais bénéfice net restreint

Le par  |  2 commentaire(s)
Iliad logo

Le groupe Iliad présente ses résultats financiers pour l'année 2012 et revendique 10 millions de clients fixes et mobiles et un gros effort d'investissement...qui pèse sur son bénéfice net.

Le groupe Iliad a de quoi être satisfait de l'année écoulée, marquée par le lancement de son activité mobile qui lui a permis de recruter 5,2 millions de clients, représentant 8% du marché mobile français. Ajoutés aux 5,3 millions d'abonnés à l'Internet fixe, Free dispose donc d'une base de plus de 10 millions de titulaires de lignes fixes et mobiles.

Le groupe a connu une franche accélération de son activité avec une croissance de son chiffre d'affaires de près de 50%, représentant 3,153 milliards d'euros, contre 2,122 milliards d'euros l'an dernier, dont 843 millions d'euros apportés par Free Mobile.

Iliad logo Si Free Mobile est un succès, la partie opérateur mobile représente une perte de démarrage de 46 millions d'euros sur la première année, ce qui n'est pas excessif alors que le nouvel entrant s'installe dans le paysage mobile, et n'empêche pas l'Ebitda de progresser, à 921 millions d'euros, contre 833 millions d'euros un an auparavant.

Le bénéfice net connaît cependant un recul significatif de 26%, soit 187 millions d'euros, contre 252 millions d'euros en 2011. Le groupe Iliad revendique cependant le plus gros effort d'investissement du secteur qui représente 30% de son chiffre d'affaires, soit 950 millions d'euros, répartis entre le soutien à la croissance organique de la société et les efforts de déploiement fibre et mobile.

La couverture de Free Mobile ( réseau en propre ) est ainsi passée à plus de 40% de la population avec 2200 sites déployés, dont 1500 durant l'année 2012. Le groupe Iliad met également sa bonne santé financière qui valide son modèle de croissance, avec un ARPU maintenu à 36 € dans le haut débit fixe alors qu'il était redescendu à 35,5 € en 2011, et 515 000 clients fixes gagnés en 2012, ainsi que des synergies réalisées entre activité fixe et mobile.

Par son bilan, le groupe Iliad remet en avant ses efforts d'investissement alors que le gouvernement s'inquiète de leur ampleur pour son activité d'opérateur mobile et tandis qu'il est maintenant quasiment assuré que le contrat d'itinérance avec Orange ne sera pas reconduit.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1230042
Malgré des couacs notables, la première année de free mobile aura été un énorme succès. Je le dis souvent mais si free n'avait pas quelques défauts, il ne resterait rien à la concurrence.

Allez free débridez youtube et remettez vous au déploiement de la fibre, il faut maintenant passer un cap pour devenir incontournable et plus "simplement" un trublion très doué.
Le #1230052
Free va bien, et même très bien, merci pour eux !
La pluie de millions ne cesse de tomber... c'est bon aussi pour l'économie française, et surtout pour l'Etat qui a besoin de grosses rentrées d'argent...
Free en bonne entreprise exemplaire, va pouvoir participer au redressement financier public.... sauf si, Free part s'installer dans un paradis fiscal du genre: Monaco, ou Luxembourg...etc...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]