GPU mobiles : toujours des doutes sur les perspectives d'Imagination

Le par  |  0 commentaire(s) Source : Reuters
logo-imagination

Le britannique Imagination Technologies, spécialiste des GPU mobiles que l'on trouve notamment dans les appareils iOS d'Apple, a de grands rêves de croissance que les analystes peinent à trouver convaincants.

Imagination Technologies est une société britannique spécialiste de la conception de processeurs graphiques pour appareils mobiles. Présente dans les SoC de nombreux fondeurs, sa famille PowerVR se retrouve aussi dans les iPhone, iPod Touch et iPad d'Apple, lui garantissant de solides volumes écoulés.

Déjà capable d'écouler plusieurs centaines de millions de puces par an, elle s'est positionnée sur une stratégie qui doit lui permettre de livrer 1 milliard de composants durant l'année 2016. Elle devrait passer le cap cette année des 500 millions de puces écoulées.

Malgré son savoir-faire dans les GPU mobiles, lui permettant de profiter de la croissance des smartphones et des tablettes,et malgré les volumes et les gros clients qui les assurent, la stratégie de croissance d'Imagination reste toujours très fragile aux yeux des analystes qui estiment que la société a les yeux plus gros que le ventre et ne pourra pas tenir la cadence.

Aussi le moindre signe de faiblesse fait paniquer les investisseurs. En annonçant une hausse de ses coûts de fonctionnement liée à une augmentation de ses dépenses en R&D et au recrutement de nouveaux salariés, le cours en bourse a flanché, malgré une hausse de 90% de livraison de puces utilisant ses technologies.

Le CEO d'Imagination, Hossein Yassae, a beau faire valoir qu'il s'écoule environ 1,5 million d'appareils embarquant ses technologies graphiques et vidéo chaque jour et que la société est présente sur tous les segments, de l'entrée de gamme au haut de gamme, les analystes restent sceptiques.

Imagination PowerVR Ils voient la montée en puissance de plusieurs fondeurs comme Qualcomm, qui conçoit aussi ses propres processeurs graphiques Adreno, qui se retrouvent dans les SoC SnapDragon, comme Broadcom, mais aussi comme Intel capable de développer ses propres solutions ou même comme ARM qui ne s'intéresse pas qu'aux architectures de processeurs d'applications et a une famille de GPU mobiles Mali proposée sous licence.

Tout en ayant comme actionnaires Apple et Intel, cela fait beaucoup d'acteurs pouvant lui faire de l'ombre, et surtout des acteurs qui pèsent lourd et qui ont des moyens très conséquents s'ils décidaient de lui barrer franchement la route.

logo-imagination De son côté, Imagination tente d'élargir son horizon en passant des seuls GPU mobiles aux SoC complets par le rachat de MIPS Technologies, créateur de l'architecture du même nom qui rêve de se refaire une place dans la sphère mobile.

Mais le rachat s'avère plus compliqué que prévu car une autre société, CEVA, spécialiste des composants de traitement des signaux ( DSP ) a également des vues sur MIPS, pour les mêmes raisons : pouvoir combiner ses puces DSP avec des processeurs MIPS.

Cette dernière vient encore de faire monter les enchères avec une proposition à 90 millions de dollars alors que l'offre de départ d'Imagination se portait à 60 millions de dollars. L'ouverture vers de nouveaux marchés pourrait finir par coûter très cher...

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]