L' iMessagerie d'Apple impossible à intercepter d'après la DEA

Le par  |  11 commentaire(s) Source : TechCrunch
imessage

Alors que l’on apprenait récemment que le service iMessage d’Apple faisait l’objet d’attaques de type DDos, le gouvernement américain s’avoue frustré de ne pas être en mesure de pirater le cryptage de la messagerie d’Apple.

Un rapport vient d’être publié par la DEA ( l’agence de luttre contre le trafic et la consommation de drogues aux États-Unis), faisant état d’une certaine frustration face au dernier protocole de messagerie déployée par Apple.

apple-imessageLe service iMessage qui passe par les serveurs internes à Apple, et ne dépendent donc plus d’un opérateur téléphonique sont sécurisés par un protocole de chiffrement. Or il apparaitrait que les outils de décryptage de la DEA utilisés jusqu’ici pour surveiller des individus impliqués dans le trafic de drogue sont inefficaces avec la messagerie d’Apple.

Le service a rapidement trouvé son public, du fait qu’il est proposé automatiquement pour communiquer entre deux appareils de la marque, mais aussi de par le fait qu’il soit gratuit et ne dépende pas d’un opérateur quelconque, les messages passant par Internet, et ne nécessitant donc qu’un accès WiFi pour être envoyés ou reçus.

On estime à 300 milliards le nombre de messages envoyés depuis le service entre juin 2011 et octobre 2012. L’avantage principal étant que la messagerie se confonde avec le logiciel de messagerie SMS de l’iPhone.

Apple n’a pas volontairement créé son service de messagerie pour masquer des discussions à la surveillance du gouvernement, et continue d’afficher dans ses conditions d’utilisation que des données personnelles peuvent être fournies aux autorités sur requête judiciaire. Néanmoins et d’un point de vue l’égal, puisqu’Apple n’est pas un fournisseur d’accès ni un opérateur, il en va de la bonne volonté de la société de partager les informations avec les autorités.

Le chiffrement des communications est un véritable argument marketing aujourd’hui, qu’il s’agisse de simplement ne pas voir ses informations partagées aux publicitaires, aux gouvernements, de masquer le téléchargement illégal ou de pouvoir surfer en anonyme, il devient difficile pour les autorités de continuer à effectuer leurs surveillances avec des outils non adaptés. Et à ce niveau c’est un véritable jeu de l’escalade qui pourrait prochainement se jouer, entre logiciels de chiffrement perfectionnés d’un côté, et nouveaux outils appuyés de législations strictes de l’autre.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1250342
Maintenant qu'on est +/- bien protégé concernant les informations qui transitent sur le réseau, reste à s'assurer que les cowboys gouvernementaux ne vont pas imposer en douce la mise en place de chevaux de Troie sur les terminaux...
Le #1250352
C'est pas de la faute d'Apple si nos dirigeants sont des crétins. En privilégiant le droit d'auteur sur tous autres droits, ils induisent eux mêmes une course à l'armement qu'ils ne peuvent pas gagner. Objectivement les orientations des politiques favorisent grandement les mafias et les lobbys aux détriments du citoyen ordinaire et pas que dans l'informatique (l'Europe en est une caricature).
Anonyme
Le #1250362

Le solution va arriver très vite en imposant Apple de communiquer la clé de décryptage.

Cela met en lumière le fait que TOUT ÉCHANGE est filtré par la DEA et autres....

Mais qui ne le savait pas déjà!

Anonyme
Le #1250392
Ou c'est l'inverse histoire de rassurer les voyous et les inciter à utiliser imessage
Le #1250402
penseurodin a écrit :

C'est pas de la faute d'Apple si nos dirigeants sont des crétins. En privilégiant le droit d'auteur sur tous autres droits, ils induisent eux mêmes une course à l'armement qu'ils ne peuvent pas gagner. Objectivement les orientations des politiques favorisent grandement les mafias et les lobbys aux détriments du citoyen ordinaire et pas que dans l'informatique (l'Europe en est une caricature).


Enfin, je suis quand même pas certain qu'il y ait beaucoup de piratage par SMS...
Le #1250422
petitlutinmalin a écrit :

Le solution va arriver très vite en imposant Apple de communiquer la clé de décryptage.

Cela met en lumière le fait que TOUT ÉCHANGE est filtré par la DEA et autres....

Mais qui ne le savait pas déjà!


Bien sûr, tout échange...
Faut arrêter d'être parano hein...
Si demain au téléphone je dis "je vais tuer Holland" j'ai pas la gendarmerie qui va venir m'arrêter chez moi dans l'heure...
Les gens surveillés sont déjà "fichés" d'une manière ou d'une autre.
Totue façon vu le volume de donnée ça serait impossible d'espionner 60 millions de gens tous les jours...
Le #1250472
CodeKiller a écrit :

petitlutinmalin a écrit :

Le solution va arriver très vite en imposant Apple de communiquer la clé de décryptage.

Cela met en lumière le fait que TOUT ÉCHANGE est filtré par la DEA et autres....

Mais qui ne le savait pas déjà!


Bien sûr, tout échange...
Faut arrêter d'être parano hein...
Si demain au téléphone je dis "je vais tuer Holland" j'ai pas la gendarmerie qui va venir m'arrêter chez moi dans l'heure...
Les gens surveillés sont déjà "fichés" d'une manière ou d'une autre.
Totue façon vu le volume de donnée ça serait impossible d'espionner 60 millions de gens tous les jours...


Sans être parano, le programme Echelon existe depuis de nombreuses années... Reste à savoir réellement de quelle ampleur est la surveillance:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Echelon
Le #1250752
Et ça existe et ? C'est pas parce qu'on dit que ça écoute tout que ça le fait...
Suffit de faire peur pour que l'effet escompté soit là...
Toute façon quand tu parles au téléphone dans la rue tout le monde t'entends donc t'es pas à quelques sms près...
Le #1251022
Lennart a écrit :

Ou c'est l'inverse histoire de rassurer les voyous et les inciter à utiliser imessage


C'est exactement à ce que j'ai pensé. Quand on te dit qu'il n'y a pas de piège à cet endroit, c'est là où tu dois te méfier La DEA serait-elle stupide au point de dévoiler cette incapacité à ne rien capter ? Il ne faut pas prendre les enfants du Bon Dieu pour des canards sauvages, hein ?
Le #1251222
CodeKiller a écrit :

petitlutinmalin a écrit :

Le solution va arriver très vite en imposant Apple de communiquer la clé de décryptage.

Cela met en lumière le fait que TOUT ÉCHANGE est filtré par la DEA et autres....

Mais qui ne le savait pas déjà!


Bien sûr, tout échange...
Faut arrêter d'être parano hein...
Si demain au téléphone je dis "je vais tuer Holland" j'ai pas la gendarmerie qui va venir m'arrêter chez moi dans l'heure...
Les gens surveillés sont déjà "fichés" d'une manière ou d'une autre.
Totue façon vu le volume de donnée ça serait impossible d'espionner 60 millions de gens tous les jours...


Ben non, ils s'en fichent les américains, de Hollande. Essaye plutôt avec Obama, pour voir (surtout si après tu essayes d'aller visiter les USA...). Et les données massives, ça se traite de mieux en mieux, par exemple sur Twitter la surveillance semble intégrale: http://www.huffingtonpost.co.uk/2012/01/30/leigh-van-bryan-and-emily-bunting-banned-from-entering-us-after-twitter-joke-about-destroying-america_n_1241104.html
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]