Deux moteurs d'avions fonctionnels fabriqués par une imprimante 3D

Le par  |  28 commentaire(s)
Moteur avion impression 3D

L'impression 3D continue son chemin et trouve chaque jour un peu plus d'applications dans l'industrie. Pour la première fois, deux réacteurs d'avion ont été créés grâce à cette technologie.

Deux chercheurs australiens ont annoncé ce jeudi avoir réussi à imprimer deux réacteurs d'avion grâce à des imprimantes 3D. Il s'agirait de répliques du moteur à turbine à gaz de l'équipementier français Safran, qui fournit entre autres les avionneurs européens Airbus et Américains Boeing.

Moteur avion impression 3D 2 "L'important, c'est la reconnaissance par les principaux fabricants et sociétés d'ingénierie comme Safran et Airbus que le matériel que vous pouvez concevoir en utilisant du métal imprimé est de qualité aéronautique." a partagé Ian Smith, membre de l'équipe à l'origine du projet.

"C'est une technologie assez perturbatrice. Nous avons vu beaucoup de choses se passer dans le domaine du plastique et du polymère, mais ce qui est passionnant, c'est que cela concerne maintenant des métaux et des métaux légers, comme le titane, le nickel et l'aluminium."

Dans le cadre de l'impression 3D au métal, c'est la technique du frittage laser qui domine encore : une tête d'impression constituée de plusieurs cylindres emboités permet de projeter de la poudre métallique qui entre en fusion en un point précis grâce à un laser. En multipliant les passages et les couches, l'objet en 3D se forme progressivement.

Pour ce projet, les chercheurs ont démonté et numérisé des moteurs pièce par pièce. Un des moteurs imprimés est actuellement exposé à l'Australian International Airshow de Melbourne, tandis que l'autre se trouve à Toulouse, au siège de la société française Microturbo.

D'une part, l'impression 3D pourrait permettre de fabriquer plus rapidement des prototypes de moteurs, mais surtout, elle permettra d'envisager de nouveaux systèmes jusqu'ici impossibles à réaliser par les limites techniques de l'homme et des outils traditionnels ( composer des systèmes d'une pièce sans soudure et sans points faibles...). A termes, la technologie d'impression 3D pourrait également permettre de produire plus rapidement des systèmes complexes dans le cadre d'une production de masse.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 3

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1834112
Si cela ne détruit pas d'emploi, pourquoi pas?
Le #1834117
Si ça en détruit ça en créer de nouveaux, il faut évoluer.
On a bien détruit les emplois des marchands de glace pour mettre des frigo.
Le #1834119
Eildosa a écrit :

Si ça en détruit ça en créer de nouveaux, il faut évoluer.
On a bien détruit les emplois des marchands de glace pour mettre des frigo.


Si tu crées 2 emplois et en détruit 1 tu as créé un emploi et détruit zéro.
Anonyme
Le #1834137
jeanlucesi a écrit :

Eildosa a écrit :

Si ça en détruit ça en créer de nouveaux, il faut évoluer.
On a bien détruit les emplois des marchands de glace pour mettre des frigo.


Si tu crées 2 emplois et en détruit 1 tu as créé un emploi et détruit zéro.



oui mais là on parle des emplois déjà existants qui vont etre détruits par les robots.
Le #1834160
pcloveur a écrit :

jeanlucesi a écrit :

Eildosa a écrit :

Si ça en détruit ça en créer de nouveaux, il faut évoluer.
On a bien détruit les emplois des marchands de glace pour mettre des frigo.


Si tu crées 2 emplois et en détruit 1 tu as créé un emploi et détruit zéro.



oui mais là on parle des emplois déjà existants qui vont etre détruits par les robots.


exactement comme les tracteurs et autres machines agricole qui on tuées beaucoup d'emplois mais je nous vois mal revenir au boeuf qui tire une charrue...


on peu pas réfléchir comme ça, le progrès ne peut pas être ralenti par une possible perte d'emploi.





Le #1834170
aprés faut pas s'étonner des les pommer en mer !
Anonyme
Le #1834171
MickHammer a écrit :

pcloveur a écrit :

jeanlucesi a écrit :

Eildosa a écrit :

Si ça en détruit ça en créer de nouveaux, il faut évoluer.
On a bien détruit les emplois des marchands de glace pour mettre des frigo.


Si tu crées 2 emplois et en détruit 1 tu as créé un emploi et détruit zéro.



oui mais là on parle des emplois déjà existants qui vont etre détruits par les robots.


exactement comme les tracteurs et autres machines agricole qui on tuées beaucoup d'emplois mais je nous vois mal revenir au boeuf qui tire une charrue...


on peu pas réfléchir comme ça, le progrès ne peut pas être ralenti par une possible perte d'emploi.




ben si justement ! au bout d'un moment y aura plus de boulot pour personne...

ok on peut endetter l'état avec des milliards de dettes publiques en créant des postes de fonctionnaires inutiles pour compenser les millions de chomeurs crées par la robotisation, mais au bout d'un moment ce système s'écroule !

donc le progrès n'est pas nécessairement une bonne chose !

et le remplacement des travailleurs par des robots est très très nuisible car il crée des millions de chomeurs, mais en plus, il enrichit une très très petite minorité de gens déjà ultra riches, et la majorité des gens s'appauvrie !
Anonyme
Le #1834173
alucardx77 a écrit :

aprés faut pas s'étonner des les pommer en mer !



moi je m'étonne surtout de ton orthographe horrible !
Le #1834191
Le progrès n'est pas le problème, il s'agit de la répartition des richesses entre ceux qui possèdent les machines et les autres.

A terme, il faudra bien finir par comprendre que le sens de l'histoire est de travailler de moins en moins, (et non de travailler plus pour gagner toujours moins).

Il faudra donc payer les gens "a ne rien faire" c'est à dire à s'occuper des autres dans les milieux associatifs par exemple ou à s'épanouir dans le sport ou les arts...

Et oui.
Le #1834196
pcloveur a écrit :

MickHammer a écrit :

pcloveur a écrit :

jeanlucesi a écrit :

Eildosa a écrit :

Si ça en détruit ça en créer de nouveaux, il faut évoluer.
On a bien détruit les emplois des marchands de glace pour mettre des frigo.


Si tu crées 2 emplois et en détruit 1 tu as créé un emploi et détruit zéro.



oui mais là on parle des emplois déjà existants qui vont etre détruits par les robots.


exactement comme les tracteurs et autres machines agricole qui on tuées beaucoup d'emplois mais je nous vois mal revenir au boeuf qui tire une charrue...


on peu pas réfléchir comme ça, le progrès ne peut pas être ralenti par une possible perte d'emploi.




ben si justement ! au bout d'un moment y aura plus de boulot pour personne...

ok on peut endetter l'état avec des milliards de dettes publiques en créant des postes de fonctionnaires inutiles pour compenser les millions de chomeurs crées par la robotisation, mais au bout d'un moment ce système s'écroule !

donc le progrès n'est pas nécessairement une bonne chose !

et le remplacement des travailleurs par des robots est très très nuisible car il crée des millions de chomeurs, mais en plus, il enrichit une très très petite minorité de gens déjà ultra riches, et la majorité des gens s'appauvrie !


Pour l'instant non, et c'est pour ca que j'aime l'exemple du tracteur car regarde le nombre d'ouvriers qu'il faut pour produire un tracteur; le nombre de cadres, la r&d.


IL y aura un jour ou, les robot produiront les robots, et ferons leurs maintenances mais on est loin de ce jour.


Les cause du chaumages aujourd'hui proviennent de volonté politique, pas des nouvelles technologies. alors évitons de faire des chasses aux sorcières.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]