Infineon externalise son activité DRAM

Le par  |  0 commentaire(s) Source : DailyTech
Qimonda logo

A peine une semaine après avoir été lâché par son principal actionnaire, Siemens, Infineon se voit contraint de scinder ses activités.

A peine une semaine après avoir été lâché par son principal actionnaire, Siemens, Infineon se voit contraint de scinder ses activités.

La firme allemande Infineon a décidé de se recentrer sur son métier d'origine, à savoir la fabrication de puces de calcul, et de confier à une nouvelle entité son activité de production de puces mémoires. La nouvelle entité, baptisée Qimonda (prononcez "tchi-monda", en référence à "chi", force de vie en chinois, et à "monda/munda", le monde en latin) AG, est confiée au Malais Kin Wah Loh, entré en 2004 chez Infineon, où il dirigeait justement le département Mémoire de la firme.

Qimonda logo

Cette séparation des activités trouve son fondement dans les récents démélés judiciaires d'Infineon (le feuilleton de la brouille avec Rambus en est un exemple), et dans les rumeurs d'entente sur les prix des fabricants de puces mémoire. La nouvelle compagnie prendra le contrôle de plusieurs sites de production à travers le monde, dont ceux de Dresde, en Allemagne, et de Richmond, en Virginie, et héritera également du fabricant taïwanais Inotera, synergie entre Infineon et Nanya.

Qimonda deviendra le quatrième plus grand fabricant mondial de puces mémoires, et devrait dégager rapidement des bénéfices. Les conditions de création et de financement de cette nouvelle marque n'étaient pas encore connues au moment où étaient écrites ces lignes.


Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]