Informa : le déploiement de LTE ralenti par la crise ?

Le par  |  0 commentaire(s)
Informa logo

Le cabinet d'études Informa Telecoms & Media fait le point sur l'évolution du nombre d'abonnés aux réseaux mobiles data à haut débit. Le succès est là mais la crise économique pourrait retarder les investissements liés à LTE.

Informa logoAvec 186 millions d'abonnés aux réseaux mobiles data à haut débit dans le monde fin 2008, c'est une croissance de 84% du nombre d'utilisateurs par rapport à fin 2007 qui est constatée par le cabinet d'études Informa Telecoms & Media.

Cette évolution est permise par une amélioration des couvertures réseaux, un plus grand nombre de produits connectés disponibles et des forfaits plus cohérents, qui commence notamment à proposer de l' "illimité ".

On  compte désormais plus de 400 réseaux mobiles haut débit et des milliers de produits électroniques compatibles, rapportant des milliards de dollars de revenus aux opérateurs. " Pour beaucoup d'opérateurs, le haut débit mobile assure l'augmentation soutenue de l' ARPU data ( prix moyen mensuel obtenu par utilisateur ). Ce qui en retour augmente le chiffre d'affaires global et compense la baisse de l' ARPU voix ", explique ainsi Mike Roberts, analyste chez Informa.

Ce sont les marchés des Etats-Unis, du Japon et de la Corée du Sud qui ont connu les plus fortes croissances en 2008, mais la relève s'annonce dans de nouveaux pays, comme la Chine qui met rapidement en place les infrastructures qui devrait faire du pays le deuxième marché mondial du haut débit mobile ( avec des réseaux HSPA, EV-DO, LTE et TD-SCDMA ) dès 2013.


La crise économique n'aura pas raison de LTE
LTE logoL'Inde ne sera pas en reste puisqu'à la même période, elle sera déjà le quatrième marché mondial du très haut débit mobile. Pourtant, au-delà de ces exemples sortant de l'ordinaire, Informa estime que la crise économique va affecter le rythme de déploiement de la technologie LTE, les opérateurs devant reporter ou réduire leurs investissements.

" Il ne fait aucun doute que le ralentissement actuel va retarder les déploiements LTE, ce qui poussera les opérateurs à repousser le lancement de LTE vers 2011-2012. Beaucoup d'opérateurs, comme Verizon Wireless et NTT DoCoMo, restent confiants dans un lancement dès 2010 mais la crise économique ne sera pas terminée d'ici là, ce qui pourrait les pousser à revoir leur calendrier. D'autre part, de nombreux opérateurs observent que les réseaux HSPA et HSPA+ peuvent répondre aux attentes pour les quelques années à venir et coûteront beaucoup moins chers à mettre en place qu'un réseau LTE. Ce qui signifie le nombre d'utilisateurs de réseaux LTE ne devrait pas vraiment décoller avant 2013 "

, explique Mike Roberts. Mais, même retardées d'un an ou deux, les perspectives du très haut débit mobile restent excellentes. L'intérêt des consommateurs est bien présent, qu'il s'agisse de particuliers ou d'entreprises.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]