La recherche informatique est l'apanage des Etats-Unis

Le par  |  12 commentaire(s) Source : Les Echos

Le journal les Echos vient de publier le palmarès des 20 meilleurs centres de recherche informatique de part le monde qu'ils soient publics ou privés.

Le journal les Echos vient de publier le palmarès des 20 meilleurs centres de recherche informatique de part le monde qu'ils soient publics ou privés.

Réalisé par Thomson Scientific, ce classement qui fait référence, se base sur une période de 10 ans (1995 – 2005) et prend en compte trois critères :
  • le nombre d'articles publiés
  • le nombre d'articles cités (d'où une certaine légitimité accordée par ses pairs)
  • un indice de qualité (rapport entre le nombre de publications et le nombre de citations) qui avoisine 10 pour les meilleurs travaux

Un palmarès éloquent

Rang Institution (pays) Nombre
d'articles
publiés
Nombre
d'articles
cités
Indice
de
qualité
1 ATT (USA)
2 35120 4798,71
2 IBM Corp. (USA) 3 31619 1475,77
3 Univ. Calif. Berkeley (USA) 1 58612 4087,82
4 MIT (USA) 1 98612 2596,17
5 Stanford Univ. (USA) 1 61211 5477,16
6 Univ. Illinois (USA) 1 81610 1265,58
7 Univ. Texas (USA) 1 9648 1394,14
8 Carnegie Mellon Univ. (USA) 1 5986 8774,30
9 ETH Zurich (Suisse) 9626 4526,71
10 Univ. Maryland (USA) 1 3355 6414,23
11 Princeton Univ. (USA) 6875 5548,08
12 Technion Israel Inst. Technol. (Israël) 1 2355 5194,47
13 INRIA (France) 1 5115 4983,64
14 Univ. Calif. San Diego (USA)
1 0115 4505,39
15 Univ. Oxford (Royaume-Uni)
5555 3669,67
16 Georgia Inst. Technol. (USA) 1 1794 8794,14
17 Cornell Univ. (USA)7594 7816,30
18 Univ. So Calif. (USA)
9524 6344,87
19 Univ. Washington (USA)7904 4715,66
20 Tel-Aviv Univ. (Israël)
1 0564 4374,20


Est donc placé en tête ATT (American Telephone and Telegraph Company), une société réputée (toujours selon les Echos) pour ses travaux dans plusieurs domaines-clés : les communications sans fil, l'ordinateur quantique et les logiciels éducatifs. ATT devance IBM plus prolifique en matière de publications mais ces dernières sont visiblement de moindre qualité.

Côté français, l' Institut National de Recherche en Informatique et en Automatique est placé 13ème avec le plus mauvais indice de qualité alors qu'il est à noter que le meilleur est accordé à l'université anglaise d'Oxford pour un classement qui consacre donc les Etats-Unis.
Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #128361
Oui comme dans beaucoup d'autres domaines de la recherche, c'est aux Etats-Unis qu'on trouve les centres les plus performants, ayant le plus de moyens.

C'est dans ces memes centres qu'on constate qu'une grande part des chercheurs est europeenne et asiatique et qu'il y a en fait bien peu d'americains.
Le #128364
Clair. Mais ceci a un raison simple (et qui n'est pas que les américains sont stupides) : les mecs doués font de la finance, pas de la recherche ....C'est quand même mieux d'avoir du pognon et des filles que des boutons et un PC ...
Le #128377
A noter que l'indice de qualité (ou impact factor) est bien plus fort pour les magazine scientifique de langue anglais (voir ceux américain..science & nature en sont un parfait exemple) alors que celui en francais, notamment, approche le zéro...

De plus pas mal de chercheurs francais ont du mal à publier en anglais voir renâcle à le faire.

Bien sûr les moyens sont également un important facteur. En France les finances de la recherche n'arrête de stagner voir de diminuer (merci l'agence nationale pour la recherche)...

Enfin l'immense majorité des chercheurs français ont également une activité d'enseignement (en plus de l'administration) qui leur bouffe un temps monstre.
Le #128383
loloemr "Clair. Mais ceci a un raison simple (et qui n'est pas que les américains sont stupides) : les mecs doués font de la finance, pas de la recherche ....C'est quand même mieux d'avoir du pognon et des filles que des boutons et un PC ..."


Pour dire ça, tu dois surement pas savoir comment fonctionne la recherche....

Ce qui "attire" les chercheurs étrangers à aller aux Etats Unis, c'est justement que la bas, ils ont les moyens qu'ils n'ont pas chez eux (comme en France). La recherche est quelque chose de rémunérée et qui est considéré comme importante, alors qu'en France, c'est un truc qui coute cher, qui rapporte rien dans l'immdiat, et dont les moyens sont régulièrement revus à la baisse.
deathscythe0666 Hors ligne VIP 5898 points
Le #128387
"Clair. Mais ceci a un raison simple (et qui n'est pas que les américains sont stupides) : les mecs doués font de la finance, pas de la recherche ....C'est quand même mieux d'avoir du pognon et des filles que des boutons et un PC ..."

J'espère que tu sais de quoi tu parles, parce que les chercheurs sont largement doués (contrairement aux gars qui font de la finance qui ont tendance à brasser de l'air sans produire d'énergie ou quoique ce soit d'ailleurs). Les boutons et le PC ' Tu confonds pas geek et chercheur, des fois '

Enfin, Grodwar et Chitzitoune ont bien exposé ce qui attire les chercheurs à l'étranger. En revanche Grodwar, les chercheurs qui renâclent à publier en Anglais sont moins nombreux en informatique J'avoue être plus à l'aise en Français, mais un article écrit en Anglais et publié dans une conférence internationale a bien plus de rayonnement que dans une conf française ou francophone.

Il y en a ici qui sont chercheurs/doctorants ' Dans quel domaine ' Moi oui, en réseau/télécom (assez énervant des fois, c'est la fête du slip, il faut trop suivre les tendances, en ce moment la mobilité ...)
Le #128412
Ce que loloemr dit est vrai aussi, aux USA comme ailleurs, chercheur n'est pas le top question salaire. Même si c'est 6 à 7 fois mieux payé qu'en France, quand on fait des études, on va plutôt dans le secteur de la finance.

Quant aux activités professorales, c'est aussi le cas dans la recherche publique américaine.
La différence, c'est qu'aux USA, la recherche publique n'est qu'une partie de la recherche car les entreprises cherchent aussi.

Un peu comme si en France, y'avait 15x plus de chercheurs que maintenant ...
Le #128449
Quand il ya du fric ! et en plus quand on fait soit même l'indice de qualité...
Ceci dit la recherche aux USA comporte beaucoup d'étrangers comme des Français par exemple
Le #128467
Qui parle de faire soi-même l'indice de qualité '
Et désolé pour toi si les chercheurs estimetn que 1200? par mois ne leur suffit pas. Moi je trouve ça normal.

Et arrète de penser nationalité. Tu tournes mal.
deathscythe0666 Hors ligne VIP 5898 points
Le #128542
"quand on fait des études, on va plutôt dans le secteur de la finance."

Ca dépend dans quoi tu les fais tes études
Plus sérieusement, la finance, c'est bon pour ceux qui aiment entuber leur prochain et faire de l'argent facile. Quand on a une éthique ou une vocation, il n'y a pas que l'argent qui compte, même si ce n'est pas trop demander que d'avoir un salaire à hauteur de ses compétences et de ses connaissances.
Le #128543
Ca taule pas mal d'avoir 1 entreprise privée devancer la recherche nationale d'un pays.

Dans certains domaines comme l'informatique, le genie et les problematiques se situent beaucoup dans l'implementation.

De ce fait:

- L'opposition entre fric et recherche est absurde (cf google & co)

- Avoir un systeme de recherche deconnecté des resultats est un garantie de stérilité
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]