Instagram ne souhaite finalement plus vendre vos photos

Le par  |  4 commentaire(s) Source : The Verge
Instagram

Après avoir soulevé la grogne des utilisateurs, Instagram semble contraint de temporiser le débat ayant pour origine sa récente annonce de monétisation associée à une modification de sa politique de confidentialité et conditions d'utilisations.

Les choses s'accélèrent pour la plateforme d'échange de photos Instagram. Lundi, on apprenait que Facebook comptait mettre en place des dispositifs visant à monétiser la communauté présente sur la plateforme, suivie dès mardi d'une modification des conditions d'utilisations de l'application laissant sous-entendre qu'Instagram pourrait utiliser les clichés des utilisateurs à des fins commerciales .

Le web entier , appuyé par l'analyse radicale proposée par la BBC " Instagram, le site de partage de photos de Facebook, s'octroie le droit de vendre les photos des utilisateurs aux annonceurs sans notification " a lourdement dénoncé cette modification et la gronde est telle que l'avenir entier de la plateforme pourrait être mis en doute.

Instagram vient donc de communiquer autour de l'affaire pour tenter de rassurer les utilisateurs. Kevin Systrom, cofondateur de la plateforme indique être " à l'écoute " et assure " qu'il n'est pas de notre intention de vendre vos photos ".

Afin d'être plus clair sur ce point, la politique de confidentialité et conditions d'utilisations sera modifiée très prochainement.

Sur le fond, le problème devrait rester, mais la forme utilisée cette fois devrait permettre ( selon instagram) de rassurer les utilisateurs.

Dans un communiqué, la société explique que la mise à jour se voulait être l'occasion pour les particuliers et professionnels de promouvoir leurs photos et leurs comptes et encourager le développement d'une communauté de fans. Par exemple, les lecteurs pourraient plus facilement constater quel ami est abonné aux flux de quelle marque.

Instagram rappelle également ne pas avoir l'intention de laisser les photos des utilisateurs être utilisées à des fins publicitaires et que chaque personne est propriétaire exclusive de son propre contenu. Selon Kevin Systrom, le débat trouve son origine dans un malentendu et des accusations à charge largement relayée par la presse en ligne.

Se confondant malgré tout en excuses au travers de son blog, Kevin Systrom soutient que " rien n'a changé au niveau du contrôle que vous conservez sur les personnes pouvant accéder à vos clichés. Si vous configurez vos photos en mode privé, Instagram ne les partage qu'avec les personnes de votre liste blanche" " Nous devons être clairs à propos des changements que nous réalisons - il en va de notre responsabilité envers vous." " Je suis reconnaissant à tout le monde pour leur retour et le fait que nous ayons une communauté aussi impliquée".

Pas sur qu'Instagram se remette facilement de cette mésaventure, le spectre de Facebook et de ses violations de la vie privée des utilisateurs n'étant jamais bien loin.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1121392
C'est fou ce que Facebook "communique" sans arrêt à chaque fois qu'ils modifient leurs conditions d'utilisation. Je n'ai plus assez de doigts pour compter le nombre de fois où une modification vicieuse de ces conditions a été détectée et dénoncée par le web.
Le #1121452
Ouf j'allais cloturer mon compte
patheticcockroach Hors ligne VIP 7663 points
Le #1121572
"Par exemple, les lecteurs pourraient plus facilement constater quel ami est abonné aux flux de quelle marque"
=>Et donc ça c'est un progrès pour la vie privée? Ils sont cr**** ou ils font exprès chez Instagram?
Le #1121682
"ha, ca c vu ? " , ils se sont dit chez instafacebookgram

Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]