Et si l'usine abandonnée Fab 42 d'Intel servait à Apple ?

Le par  |  0 commentaire(s) Source : IC Insights
Logo Intel vignette

Puisqu'il se murmure qu'Intel pourrait collaborer avec Apple pour la production de processeurs, le projet abandonné d'usine Fab 42 en Arizona pourrait être mis au service du groupe de Cupertino.

Cela fait plusieurs années maintenant que l'on prête au fondeur Intel l'intention de produire des processeurs pour le compte de son concurrent Apple. Même si le géant américain tente de s'imposer avec ses propres processeurs mobiles x86, la baisse des ventes d'ordinateurs l'amène à revoir sa stratégie en tant que fabricant de semiconducteurs et à imaginer de nouveaux partenariats.

Témoin de ces nouveaux défis, le site de production Fab 42 en Arizona, présenté en 2011 à grand renfort d'effet d'annonce sur la relocalisation des moyens de production aux Etats-Unis et la contribution à l'emploi dans la région, et qui devait exploiter les dernières technologies de gravure, n'est finalement pas mis en service, constituant une grande coquille vide pour laquelle Intel n'a plus de projets concrets.

Cette situation un peu aberrante conduit le cabinet d'études IC Insights à se demander si l'usine Fab 42 ne pourrait pas justement être le point de départ d'une collaboration entre Apple et Intel pour la production de processeurs mobiles jusque-là confiée à Samsung et TSMC.

Intel gravure 10 nm
Intel prêt à passer à la gravure 10 nm dès 2015

Cette alliance pourrait notamment intervenir sur la gravure au noeud 10 nm, et donc pour des processeurs Apple Ax dans deux ou trois ans, avec l'idée que l'usine Fab 42 pourrait être entièrement consacrée à Apple (ce que ne veut pas proposer TSMC pour ses propres sites de production) qui profiterait du savoir-faire du fondeur américain, capable de passer au 10 nm avant les autres fondeurs.

On prête d'ailleurs régulièrement à Apple l'intention de disposer de ses propres sites de production alors que le groupe est déjà impliqué dans l'orientation et le fonctionnement de ses fournisseurs pour s'assurer de la haute qualité des composants produits.

Il ne s'agit ici que de spéculation à partir de différents paramètres mais une telle équation aiderait à résoudre les problèmes des uns et les attentes des autres, sans compter que les deux sociétés pourraient continuer de jouer sur l'image des processeurs produits par des sociétés américaines et dans une usine présente sur le sol des Etats-Unis.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]