Intel Hermon : difficile implantation dans la téléphonie mobile

Le par  |  0 commentaire(s)

Tous les geeks connaissent les processeurs pour appareils mobiles Intel XScale, présents dans de nombreux PDAs, et leurs successeurs portant le nom de code Monahans.

Tous les geeks connaissent les processeurs pour appareils mobiles Intel XScale, présents dans de nombreux PDAs, et leurs successeurs portant le nom de code Monahans.
Mais quand il s'agit de proposer une solution complète associant processeur mobile et modem cellulaire, les choses se gâtent un peu pour la société. Sa première plate-forme Manitoba, un mélange de processeur Xscale et de modem GSM/GPRS, lancée en 2003, a fait un flop face à la technologie OMAP de Texas Intruments.

La seconde génération, Hermon, compatible EDGE cette fois, n'a pour l'instant trouvé refuge que dans les BlackBerry 8700c et des terminaux de paiement chez NTT DoCoMo.
Echaudé par la déconfiture de Manitoba, Intel reste assez discret sur Hermon et signale seulement que de nouveaux mobiles motorisés par sa plate-forme apparaîtront au deuxième semestre 2006.
D'autre part, une version d'Hermon compatible UMTS sera mise à disposition. Un reference design de téléphone portable 3G Hermon a été présenté fin 2005 mais n'a pour l'instant pas trouvé preneur. Le succès d'Hermon reste donc encore à bâtir.

Le processeur Monahans, dont les prmeiers échantillons sont disponibles, devrait cependant se retrouver dans bon nombre de PDAs, dont des PDAs communicants.

  • ZDNet UK
  • Complément d'information

    Vos commentaires

    Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
    Suivre les commentaires
    Poster un commentaire
    Anonyme
    :) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
    :andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]