IBM défie Intel et son Montecito, et se rapproche d'AMD

Le par  |  3 commentaire(s)

Actualité riche pour IBM, ces derniers jours : Big Blue devrait officialiser un partenariat avec son nouveau voisin, AMD, et dévoile un nouveau processeur pour serveurs Unix.

Actualité riche pour IBM, ces derniers jours : Big Blue devrait officialiser un partenariat avec son nouveau voisin, AMD, et dévoile un nouveau processeur pour serveurs Unix.


Combat de titans
La riposte au "Montecito" (Itanium 2 pour les initiés) d'Intel prendra chez IBM la forme d'un processeur Power5+ cadencé à 2,3GHz, et directement dérivé du Power5 que l'on retrouve sur les machines à 32 puces fabriquées par IBM. Une gamme complète de serveurs reprenant cette nouvelle architecture sera commercialisée dans quelques mois, et viendra sans doute rejoindre quelques unités motorisées par des Opteron de chez AMD, puisque les deux marques vont opérer un sérieux rapprochement technique.


Entre voisins
Comme l'a souligné, non sans humour, Nathan Brookwood, analyste chez Insight 64, "IBM a été le premier à se jeter à l'eau, quand l'Opteron est sorti, mais depuis, il s'est arrangé pour rester là où il avait pied..." Dit comme ça, on pourrait penser qu'IBM fait preuve de frilosité à l'égard d'un processeur que tous les fabricants de serveurs encensent pour ses qualités. Les grands rivaux d'IBM sur ce marché opaque, mais lucratif, comme Hewlett-Packard ou Sun Microsystems, ont depuis belle lurette réservé une place à la table d'honneur pour la puce vedette d'AMD, tandis que Big Blue la cantonnait à ses seuls systèmes haut-de-gamme. En lui donnant plus d'audience, IBM augmenterait ses chances de séduire de nouveaux clients, et aiderait AMD à mieux couper l'herbe sous le pied de son rival de toujours, Intel, dont les nouveaux Xeon 5100 "Woodcrest" font tout juste leur apparition.

Intel, dont les perspectives financières s'assombrissent sur le marché des serveurs (avec notamment une baisse de chiffre d'affaires de 23% entre le second trimestre de 2005 et celui de 2006), verra arriver avec encore moins d'enthousiasme les futurs Opteron "Rev F", le 15 août prochain. Le nouveau venu sera décliné en quad-core, et apportera la virtualisation, entre autres améliorations. Il sera aussi moins gourmand, à travail égal.


Que sera demain '
Le partenariat qui se profile entre IBM et AMD pourrait prendre plusieurs formes, depuis une collaboration purement technique jusqu'à la présentation d'une gamme de produits développés en commun. Il se murmure même que les successeurs des actuels IBM System x3950 pourraient voir le jour dans le cadre de ce rapprochement. L'avenir des serveurs semble être indissolublement associé aux processeurs à quatre coeurs, et AMD possède dans ce domaine une longueur d'avance sur Intel, dont les déclinaisons quad-core du Xeon (nom de code "Tulsa") sont toujours basées sur le dessin des Netburst actuels, plus réputés pour leur gourmandise que pour leurs performances. Chez Dell, on semble avoir tout compris, puisque les seules puces AMD qui semblent intéresser le constructeur texan sont précisément celles comprenant quatre unités de calcul.

Pas folle, la guêpe...



Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Anonyme
Le #121037
Les grands rivaux d'IBM sur ce marché opaque, mais lucratif, comme Hewlett-Packard ou Sun Microsystems, ont depuis belle lurette réservé une place à la table d'honneur pour la puce vedette d'AMD, tandis que Big Blue la cantonnait à ses seuls systèmes haut-de-gamme.

Je ne comprend pas vraiment. Si les processeurs opteron etaient reservé pour le haut de gamme, comment aurait il pu avoir plus d audience aupres des entreprises qui recherchent un bon ratio prix/performances a contrario du power4 et power5 qui semblent moins atractifs par ces temps de compressions budgetaires ' hum, j'ai du rate quelque chose. <img src="/img/emo/confused.gif" alt=":'" />
Le #121051
Tu as répondu toi-même à ta question !

Jusqu'ici, IBM réservait l'implantation des Opteron à ses serveurs les plus chers, et les Power4/5 à ses unités de "bas" ou de milieu de gamme, alors qu'HP et Sun (ce dernier a toujours boudé l'Itanium, il faut le rappeler) les mettaient à toutes les sauces, et ne s'en portaient pas plus mal. IBM leur emboîte le pas, ni plus ni moins...
Le #121123
"dont les déclinaisons quad-core du Xeon (nom de code "Tulsa") sont toujours basées sur le dessin des Netburst actuels"

"Tulsa" est un DualCore basé sur l'obsolète NetBurst avec HyperThreading soit 2 threads rapides + 2 threads poussifs (5x plus lent)
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]