Intel confirme le rachat de la branche Wireless d'Infineon

Le par  |  0 commentaire(s)
Intel HQ logo pro

Le fondeur Intel va bien racheter la division des plates-formes mobiles d'Infineon pour 1,4 milliard de dollars, qui poursuivra ses activités mais lui ouvrira aussi une porte vers LTE, en plus du WiFi et du WiMAX.

logo-intelLa rumeur d'acquisition de la branche des modems sans fil d' Infineon par le groupe américain Intel est confirmée ce jour par l'intéressé qui annonce vouloir la racheter pour 1,4 milliard de dollars et finaliser la transaction d'ici le premier trimestre 2011.

La branche des solutions Wireless d' Infineon ( WLS ) va donc tomber prochainement dans le giron d' Intel tout en poursuivant ses activités actuelles et en maintenant sa base de clients, dont ceux travaillant sur des associations avec des processeurs ARM.

Mais elle aura aussi pour mission de participer à la stratégie mise sur pied par le groupe américain pour s'imposer dans l'informatique nomade, des smartphones aux appareils mobiles connectés.


Acquisition tournée vers l'univers mobile / embarqué

logo InfineonL'acquisition de cette branche va notamment permettre à Intel de se constituer une expertise dans un domaine qui lui échappe : la technologie mobile à très haut débit LTE ( Long Term Evolution ), lui a qui presque tout misé sur l'autre protocole, le WiMAX.

Or le WiMAX est de plus en plus vu comme une technologie de transition avant le déferlement de LTE, largement plébiscité par les opérateurs mobiles du monde entier et il est urgent pour Intel de disposer de ressources propres.

Cela participera également à sa conquête de l'informatique embarquée, encore très largement dominée par son concurrent ARM, dont les architectures, proposées dans les processeurs de nombreux fondeurs, restent la référence en la matière.

Intel ne cache pas ses ambitions d'égaler, voire de faire mieux, que ARM sur son propre terrain, celui de la consommation d'énergie, avec ses plates-formes Moorestown mais surtout Medfield d'ici 2011.

Pour Infineon, vendre sa branche WLS va lui permettre de sortir d'un marché très concurrentiel et dominé par les plus gros acteurs ( principalement aux Etats-Unis  ), pour se concentrer sur ses activités rentables : électronique automobile, électronique industrielle et sécurité / puces pour cartes.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]