Intel licencie 1.000 de ses directeurs

Le par  |  3 commentaire(s)
Intel logo

Le porte-parole d'Intel, Chuck Mulloy, a confirmé ce jeudi les licenciements pour « réduire les coûts et améliorer la prise de décision et les communications.

Le porte-parole d'Intel, Chuck Mulloy, a confirmé ce jeudi les licenciements pour « réduire les coûts et améliorer la prise de décision et les communications. » Il n'a pas révélé les coûts ou les avantages financiers de ces licenciements, mais la compagnie a prévu de fournir plus de détails mercredi, lors de la présentation des résultats financiers du dernier trimestre.

L'effort de restructuration vient après deux ans d'exécution lente chez Intel. En 2004, la compagnie a dû retarder ou décommander un certain nombre de produits. En 2005, Intel a perdu de nombreuses parts de marché au profit d'AMD. Mais malgré ces efforts, le nombre d'employés est passé environ de 85.000 fin 2004 à 100.000 fin 2005.

L'explication de ces licenciements a été confirmé par Otellini qui annonce « Au cours des cinq dernières années chez Intel, le nombre de directeurs s'est développé plus rapidement que le reste des employés. Nos analyses ont prouvé que nous avons trop de hiérarchie pour être efficaces. »

Mercredi, Thomas Sonderman, directeur de la fabrication automatisée de précision à AMD, explique qu'AMD avait réalisé dans les années 90 qu'il ne pourrait jamais avoir autant d'usines qu'Intel. En conséquence, il a optimisé ce qu'il pourrait faire dans une usine. « Nous n'avions pas le luxe d'être gros, sourd-muet et heureux » at-il rajouté.

Dans une note aux employés, Otellini a essayé de leur faire comprendre ce message tout en les rassurant sur l'avenir d'Intel. « Nous avons fait extrêmement bien au cours des 25 dernières années de l'ère du PC. Mais maintenant, nous devons nous adapter au futur de notre industrie. La concurrence s'intensifiera à travers nos produits. » Avant de rajouter, « Notre objectif, et notre destin, est le renouveau d'Intel et nous avons les moyens et le temps de le faire, ce qui nous assurera de rester le numéro 1. »

Ce qui signifie que Otellini reste optimiste pour le futur, et je pense que lui, et Intel, peuvent l'être à la vue de leur très prometteuse architecture Core.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #119591
Ah pour une fois, il ne fallait pas être en haut de l'échelle
Le #119614
Pas de chance, il reste encore 9,000 directeurs et 300 employés
Le #119771
C'est l'armée mexicaine!
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]