Intel : excellent cru 2011 malgré un dernier trimestre rude

Le par  |  0 commentaire(s)
Intel-logo

Même si le dernier trimestre 2011 aurait pu être meilleur, l'année écoulée s'est plutôt bien passée pour Intel malgré le ralentissement des ventes d'ordinateurs.

Les résultats financiers d'Intel pour le dernier trimestre 2011 sont conformes à l'avertissement sur résultats publié au mois de décembre 2011. Le fondeur affiche un chiffre d'affaires de 13,9 milliards de dollars, au lieu des presque 15 milliards de dollars initialement attendus, pour un bénéfice opérationnel de 4,6 milliards de dollars et un bénéfice net de 3,4 milliards de dollars.

Le groupe américain avait prévenu que les inondations de fin d'année en Thailande, qui ont désorganisé la production mondiale de disques durs, donc celles d'ordinateurs et par conséquent ont affecté les ventes de microprocesseurs, auraient un impact dès le dernier trimestre ( alors qu'il sera manifestera plutôt début 2012 chez les fabricants d'ordinateurs ).


2011, solide année pour Intel
logo-intelCela n'empêche pas la société de se féliciter d'une année 2011 très favorable durant laquelle elle a généré un chiffre d'affaires de 54 milliards de dollars, en hausse de 24% par rapport à 2010, et engrangé un bénéfice net de 12,9 milliards de dollars ( + 19% ), malgré un contexte de baisse des ventes mondiales d'ordinateurs sur le segment grand public, en partie compensé chez Intel par la demande en équipement informatique dans les entreprises.

En 2012, Intel aura un nouvel axe stratégique, celui des produits mobiles avec l'arrivée de la plate-forme Atom Medfield pour smartphones et tablettes Android, puis la plate-forme Clover Trail pour des tablettes embarquant Windows 8, avec pour objectif de prendre des parts de marché au concurrent ARM.

Pour le premier trimestre 2012, Intel pense atteindre un chiffre d'affaires de 12,8 milliards de dollars, comparable au CA de la même période l'an dernier, toujours sous le coup d'une demande affaiblie et de la pénurie de disques durs, en plus d'un moment de l'année traditionnellement plus calme. Intel devrait continuer de profiter d'une demande soutenue du côté des serveurs ( à cause de la croissance du cloud computing )  mais aussi sur les marchés émergents

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]