Intel s'attaque aux systèmes embarqués

Le par  |  1 commentaire(s) Source : Ars Technica
Logo Intel

Intel, qui représente 80 % des ventes de processeurs dans le domaine des ordinateurs de bureau, semble en proie à des mouvements importants. Après avoir poussé fortement son processeur Atom en direction notamment des netbooks, le géant confirme son attrait pour les systèmes à basse consommation en annonçant son entrée dans le secteur de l'embarqué.

Logo IntelIntel vient de dévoiler Tolapai. Il s'agit d'un circuit tout-en-un, destiné au marché des SoC (System-On-Chip), capable à lui seul de faire tourner un système d'exploitation. Intel vise ainsi clairement le système de l'embarqué, lieu où la concurrence est déjà rude, avec notamment VIA, Nvidia, Samsung ou encore Texas Instruments.

Topalai sera composé de plusieurs puces, dont le bien connu Pentium M, gravé en 90 nm, couplé à un southbrige proposant notamment deux ports SATAII et USB2 et des ports Ethernet. Le northbridge, quant à lui, sera doté d'un port PCI-E 8x et supportera de la DDRII cadencée à 800 MHz. Le géant envisage à terme d'associer son tout nouveau processeur très basse consommation, l'Atom, à ses Topalai.

Intel annonce pour le moment un TDP entre 11 W avec un processeur lancé à 600 MHz et 21 W pour 1,2 GHz. L'un des gains les plus intéressants amenés par Topalai devrait être sa taille puisque la puce ne mesurera que 3,75 x 3,75 cm. Topalai, doté de fonctionnalités réseau avancées, comme le chiffrage AES, devrait plutôt être destiné au marché de la sécurité.  Il pourrait par exemple être employé dans certains routeurs.


Télévision, téléphonie...
Intel a également annoncé se lancer vers d'autres marchés, comme celui des télévisions numériques. Pour cela, le géant compte lancer une puce proche de Topalai, sous le nom de code Canmore, mais spécialisée dans le traitement de flux vidéo. On connaît déjà l'intérêt d'Intel pour les MID; et bien, plus tard, le fondeur aimerait aussi s'attaquer au marché de la téléphonie mobile. Pour cela, il lancera la plate-forme Moorestown autour d'un processeur gravé en 32 nm embarquant le nécessaire pour en faire une petite plate-forme multimédia mais aussi de quoi se connecter en WiFi voire WiMAX. Il ne faudra cependant pas attendre cette dernière plate-forme avant courant 2010.

En présentant ces différents projets, Intel entend pousser l'architecture x86 dans un domaine encore largement dominé par des processeurs de type ARM, MIPS... Alors qu'Intel a confirmé son intérêt pour les netbooks et autres nettops avec son processeur Atom, dont une version dual-core devrait arriver en septembre, le géant semble diversifier plus encore ses activités et chercher de nouveaux débouchés. Celui-ci craindrait-il un ralentissement du marché des ordinateurs personnels ?
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #284401
C'est Marvell qui doit bien faire la tête depuis qu'Intel lui a revendu sa branche Xscale de processeurs et chipsets basse consommation pour l'embarqué.
Car désormais le nouveau concurrent de sa branche xscale sera Intel...son ancien propriétaire.

Je ne sais pas quel nom on donne à ce genre de pratique dans ce business, mais dans le langage familier ça s'appelle un joli coup de p***.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]